Libérez votre écrivain intérieur avec le Free Writting

Libérez votre écrivain intérieur avec le Free Writting

Ca fait depuis quelques mois que j’expérimente une technique d’écriture bien utile pour générer des idées lorsqu’on se sent en panne d’inspiration.

On appelle cela le Free Writting, que l’on pourrait aussi traduire par "Ecrire au fil de ses pensées".

Le Free Writting est une technique utilisée par beaucoup d’auteurs pour vaincre le syndrôme de la page blanche.

Elle peut être utilisée comme un prélude à l’écriture d’une oeuvre, ou bien tout simplement comme un moyen d’introspection, pour mettre en lumière le cheminement de nos pensées.

Dans le livre Accidental Genius de Mark Levy, j’ai trouvé une méthode en 6 points qui décrit comment s’y prendre. Et si vous êtes attentifs, vous devriez pouvoir commencer à pratiquer cette technique dès que vous aurez terminé cet article.

Voici ces fameuses étapes :

1. Commencez doucement, sans vous prendre la tête

Tout d’abord, ne vous dites pas que vous allez écrire d’entrée de jeu une grande oeuvre digne des plus grands écrivains. C’est le meilleur moyen pour faire un blocage.

Au lieu de cela, relâchez-vous et commencez à écrire. Dites vous que c’est juste un échauffement, écrivez que vous n’êtes là que pour écrire quelques phrases décentes sur le papier.

Prenez soin d’abaisser vos attentes. Vous allez ainsi rassurer votre esprit, le temps d’entrer dans le flot de l’écriture. Et au final vous pourriez bien être le premier surpris du résultat !

2. Ecrivez rapidement et en continu

Ecrivez aussi vite que votre main peut écrire pour être aussi proche que possible du flot de vos pensées.

Ne laissez pas votre éditeur interne vous ralentir, vous devez écrire sans aucun soucis pour la syntaxe, le choix des mots ou les fautes d’orthographe. Et j’en conviens, ça peut être parfois très dur pour les puristes de l’orthographe ;). Mais c’est absolument essentiel.

Ecrivez de façon continue, ne vous arrêtez pas. Votre esprit aura ainsi conscience que vous n’êtes pas disposé à censurer vos idées, même si elles sont indécentes.

Si jamais vous n’avez rien à écrire, continuez à écrire en répétant le dernier mot, ou bien écrivez n’importe quelle platitude, pourvu que votre main continue à bouger. Pensez quantité. Vos meilleurs pensées suivront immanquablement les moins bonnes.

3. Utilisez une limite de temps

Prenez un minuteur de cuisine. Réglez-le à 10 ou 15 minutes. Et écrivez sans vous arrêter jusqu’à ce qu’il sonne. Vous allez voir que l’expérience sera beaucoup plus facile de cette manière.

Le minuteur va vous aider à galvaniser vos forces et à trouver le courage d’écrire en continu pour générer de nouvelles idées. Parce qu’il en faut pour solliciter votre esprit sans le reposer. Surtout lorsqu’on se sent peu inspiré.

Enfin, choisissez bien votre minuteur. Certains font un bruit vraiment agaçant. Et ce serait dommage que ce bruit limite votre enthousiasme.

4. Ecrivez au fil de vos pensées

Certains spécialistes conseillent d’écrire comme si on avait une conversation avec les lecteurs, par diverses techniques comme utiliser du vocabulaire simple ou se limiter à des phrases courtes. Cela permet de rendre la lecture plus agréable et plus facile à comprendre.

Mais quand on pratique le Free Writting, il est préférable de garder un style brute. Vous êtes en train d’écrire pour vous-même, pas pour un public. Donc ne vous souciez pas de la clarté de ce que vous écrivez. Même si ça ressemble à du charabia.

Chacun de nous possède son propre jargon, qu’il n’utiliserait pas pour exprimer clairement un concept. Vous pouvez aussi vous passer d’expliquer des choses évidentes pour vous-même, et même de sauter de pensée en pensée, sans les lier de façon logique.

5. Suivez le flux de votre pensée

En improvisation théâtrale, une des règles d’or est de ne pas contredire ses partenaires. Car ça tuerait leur élan créatif et ça donnerait l’impression qu’on n’est pas vraiment intéressé par ce qu’ils essayent de faire. Par exemple on ne dira pas "Non !" mais "Oui, mais…".

C’est pareil avec le Free Writting, vous devez être en accord avec ce que vous écrivez pour pouvoir développer et étendre vos idées. Cela ne vous empêche pas d’être fantaisiste, mais il faut qu’une pensée en amène une autre avec un minimum de cohérence.

Prenez un problème, n’importe lequel, et écrivez pourquoi il vous ennuie. Puis ajoutez un élément au tableau, et trouvez quelles implications cela amène. Naviguez d’une scène à l’autre. Vous pouvez même jouer un rôle particulier si ça vous chante. Et surtout gardez le rythme, ainsi vous trouverez forcément une ou deux idées fraiches.

6. Redirigez votre attention

Si vous êtes dans un élan créatif et que subitement, vous vous retrouvez dans une impasse, ne paniquez pas. Levez les yeux et vous trouverez d’autres chemins que vous n’aviez pas remarqué.

C’est le rôle des redirecteurs d’attention. Ce sont des questions spécifiques où vous allez commenter ce que vous venez d’écrire. Par exemple :

  • J’étais en train de penser quoi là ?
  • Que puis-je dire d’autres ?
  • Comment puis-je rendre cela un peu plus passionnant ?
  • Quel autre problème similaire ai-je déjà rencontré ?
  • Comment je peux le prouver ?
  • Quel est le meilleur / le pire scénario ?
  • Si je voulais faire une grosse erreur ici, que ferais-je ?
  • Comment pourrais-je l’expliquer à ma grand mère ?
  • Quelles données me manque-t-il ?
  • etc.

Prenez le temps d’affiner vos questions. Vous verrez que c’est essentiel pour entretenir votre créativité et cultiver votre enthousiasme. Vous pouvez aussi retenir vos trois questions favorites et les conserver toujours à portée de main pour vous en servir au cas où.

Voilà gardez ces 6 points bien au chaud. Vous êtes maintenant prêt à commencer votre première session de Free Writting.

Si vous voulez, vous pouvez aussi pratiquer sur votre ordinateur en ouvrant un éditeur de texte. Personnellement, j’affectionne plutôt les éditeurs plein écran, qui permettent de se focaliser uniquement sur l’écriture. Essayez par exemple Q10 sous Windows ou WriteRoom pour les possesseurs de Mac.

Connaissiez-vous le Free Writting ? Faites-nous connaître vos expériences dans les commentaires de cet article…

Alexandre Philippe est le fondateur du blog C'éclair. Constamment en quête de nouvelles méthodes d'organisation, de motivation et d'apprentissage, il délivre ses éclairs d'efficacité chaque semaine sur ce blog.



Mots-clés : , , ,

Articles similaires (en théorie) :
Blog Anniversaire : C’éclair! a cinq ans
Meilleurs voeux 2012
Un convertisseur de monnaie portable
Comment télécharger toutes les vidéos Youtube d’un utilisateur ou d’une chaîne ?
1400 icônes 3D gratuites sous licence libre

24 commentaires »

  1. Jean-Yves said,

    Wrote on novembre 4, 2011 @ 8:57

    Je ne connaissais pas le free writing, je vais essayer ce week end.

    Je pense que ca va donner un charabia incompréhensible, mais cela peut effectivement donner des idées, en tout cas j’y crois !

  2. Pascale said,

    Wrote on novembre 4, 2011 @ 9:32

    C’est assez surprenant ! J’ai testé et assez surprise ! la première feuille fut assez concise.
    Mais au fil de la lecture de ton article j’en ai fait un autre puis un autre après chacun des 6 points décrits.
    c’est étonnant de constater la fluidité de l’écrit.
    C’est un excellent exutoire

  3. YIOGO said,

    Wrote on novembre 4, 2011 @ 10:16

    c’est methode ma lair superbe. a essayer!merci de partager!que Dieu aide ceux qui ont un profond desir coe moi decrire de se realiser

  4. Clément@temps action said,

    Wrote on novembre 4, 2011 @ 11:01

    Bonjour Alexandre,

    Voilà une bonne méthode pour déclencher la production d’idée.

    C’est un exercice de pur créativité où l’on voit que les idées viennent par association avec d’autres.

    Même les idées les plus absurdes doivent être prises en compte car elle font partie du jeu et permettent, à force de rebondissements, d’en trouver de bonnes.

    Ne rien bloquer en sorte, se laisser conduire.

    j’aime bien l’idée des redirecteurs d’attention. Je la note dans un coin :)

    Bonne journée.

  5. Elisandre (le Royaume Amoureux) said,

    Wrote on novembre 4, 2011 @ 12:26

    Bonjour Alexandre,

    c’est très drôle car c’est exactement ce que j’ai fait ce matin. Il faut dire que je le fais de plus en plus souvent depuis que je tiens mon blog.

    En fait cela met dans un « état modifié de conscience » et ça amène des idées qui ont besoin de devenir conscientes.
    Je me suis par exemple retrouvée dans le ventre de ma mère, à un moment donné et j’ai conscientisé ses comportements vis à vis de ma présence en tant que foetus
    Donc cela peut aller loin !
    Toujours pareil, je fais cela facilement depuis longtemps.
    Je ne dis pas que tout le monde va faire sa thérapie ainsi mais …on sait tous que l’écriture est parfois salutaire pour sortir de certains états de déprime par exemple.
    Donc la méthode est excellente et bien décrite

    Elisandre

  6. Gina said,

    Wrote on novembre 4, 2011 @ 14:12

    Bonjour Alexandre,

    Je ne connaissais pas cette technique mais je vais m’empresser de l’essayer dès aujourd’hui.
    Merci de l’avoir partagé.

    Gina.

  7. Sergio said,

    Wrote on novembre 4, 2011 @ 23:26

    Bonjour à tous,

    La méthode est bonne pour vous motiver à écrire.

    Mais je crois, que le meilleur de cet article, est l’outil conseillé pour écrire: le programme Q10 .

    Je viens de l’essayer… Ouahou, ne vous privez pas du plaisir d´écrire. Vous (re)découvrirez des sensations très agréables!

    Merci Alexandre pour tes bons conseils !

    Et à bientôt,

    Sergio.

  8. Alexandre said,

    Wrote on novembre 5, 2011 @ 0:13

    Merci pour vos commentaires !

    @Jean-Yves : content que ça te plaise, tu nous diras ce que ça donne :)

    @YIOGO : merci !

    @Clément : eh oui, les idées absurdes sont un bon carburant pour l’innovation

    @Elisandre : ah dis donc, tu en as de l’imagination :)

    @Gina : tiens nous au courant

    @Sergio : oui c’est un outil extrêmement pratique. Je commence toujours par écrire mes brouillons d’articles là-dessus. Il y a plein d’options et j’aime bien le son de la machine à écrire à mesure qu’on tape ;)

  9. Walid said,

    Wrote on novembre 5, 2011 @ 0:29

    Merci Alexandre pour ces « tips ». Effectivement, je suis à des années-lumières de vouloir écrire LE roman. Mais gros besoin d’organiser mes idées, et de vaincre ce puit sans fond qu’est le manque d’inspiration. Je suis toujours « intelligent » sous la douche. Après, assis, devant l’écran, c’est le trou noir.
    Les pistes données m’ont vraiment l’air d’aller dans le bon sens. Intuitivement, c’est ce que je me disais. Au moins là, le post y met de l’ordre. J’essaye et si ça marche, « on » partage les bénéf’ (sourire). Paroles ?

    Walid

  10. Miaou -isabelle said,

    Wrote on novembre 5, 2011 @ 0:30

    Isa mode escargot trouve ton article à point.
    Bonne fin de soirée
    Isa Miaou

  11. cheikh said,

    Wrote on novembre 5, 2011 @ 23:31

    bonjour,un article encore interessant merci pour tout je vais l essayer .

  12. Especially said,

    Wrote on novembre 6, 2011 @ 1:02

    Savoir se lancer est un aspect important dans le fait de toute entreprise, en tant qu’éditeur d’un blog , je pratique une ecriture continue mais réfléchie avec une révision par la suite biensur…C’est un mode de pensée naturel je crois

  13. ChrisToonet said,

    Wrote on novembre 6, 2011 @ 11:05

    bonjour ! Intéressant le Q10 MAIS pas de dictionnaire Français ??? Un lien me conduit vers OpenOffice mais le Q10 semble ne pas reconnaitre le format chargé ??

  14. Mathieu said,

    Wrote on novembre 6, 2011 @ 14:35

    Article interessant, c’est vrai que c’est pas toujours simple de rédiger du contenu.
    Je vais tester cette méthode.

    Merci encore :)

  15. Gina said,

    Wrote on novembre 6, 2011 @ 17:41

    Bonjour Alexandre,

    Je reviens sur ta méthode pour te dire que je l’ai adoptée très rapidement car cela permet en effet d’écrire sans se poser des questions, tout vient naturellement. C’est pas grave après si je remets de l’ordre ce qui compte c’est que les idées viennent d’elles-mêmes, pas le temps de chercher ou de réfléchir et pas de page blanche non plus.

    Merci vraiment pour cette technique.
    Gina.

  16. valh said,

    Wrote on novembre 6, 2011 @ 19:26

    Bonjour
    Atteinte fréquemment du syndrôme de la page blanche, j’ai déjà expérimenté quelques techniques personnelles pour en venir à bout. Cette méthode de free writing me parait assez amusante comme échauffement, pour se « dérouiller » l’esprit (et la main!).
    J’aime aussi les redirecteurs d’attention, très utile pour moi qui suis souvent interrompue et donc déconcentrée. Ils marchent indépendamment du reste de la technique, en plus: je vais travailler ma propre liste de ce pas.

  17. MEITE-KONE Sally said,

    Wrote on novembre 8, 2011 @ 12:37

    Bien cher Alexandre,
    Merci infiniment pour cet excellent article qui à l’évidence nous tire vers le haut dans le sens de la réalisation d’un rêve: s’inscrire au rang des écrivains, célèbres pourquoi pas !

    M-K Sally

  18. Pucca said,

    Wrote on décembre 4, 2011 @ 21:03

    bonjour Alexandre,

    je ne connaissais pas le free writing et je te remercie pour cet article. Il me sera utile désormais. J’ai abandonné une histoire fantastique car je n’arrivais pas a donner une suite. Le free writing m’aidera-t-il ?
    Seul l’avenir me le dira…

  19. Frederic | Pour mieux vivre said,

    Wrote on décembre 5, 2011 @ 20:53

    Merci Alexandre pour le lien envoyer.

    Dis moi tu fais cela sur une feuille blanche ou sur Word ?

    Je vais la tester ce week end, bien relire ta méthode et l’appliquer.

  20. samuel said,

    Wrote on décembre 14, 2011 @ 16:32

    Salut,

    c’est ma première d’entendre parler de cette méthode.

    Je compte l’essayer pour mon prochain article sur mon blog.

    Merci pour cette astuce qui va certainement nous permettre de progresser

    Samuel
    apprendre et gagner

  21. Patrick said,

    Wrote on décembre 27, 2011 @ 21:36

    Bonsoir ou Bonjour ;)

    Après des semaines plutôt mouvementées, j’ai pu enfin lire de nouveau de bons articles comme le tien.

    Merci Alexandre, pour ces techniques facilitatrices,
    je vais de ce pas les mettre en pratique… Cela me sera d’une grande aide pour prendre de l’avance car fin janvier je repars pour 2 à 3 semaines d’hospitalisation.

    J’espère reprendre un rythme tout à fait correct dès le mois de mars 2012.
    Très bonne fin d’année à toi Alexandre :)

  22. Patrice Decoeur - Boostez votre vie said,

    Wrote on juin 5, 2012 @ 21:57

    Je ne connaissais pas le free writing en tant que tel.
    Mais j’ai commencé un « atelier d’écriture créative » il y a quelques mois et c’est fabuleux. Alors que j’avais toutes les peines du monde à m’exprimer de façon publique sur internet, je me laisse aujourd’hui de plus en plus aller. Et c’est super ainsi. Dans cet atelier créatif, on débute toujours par écrire 10 minutes sans lever le crayon. Et c’est fou de voir l’encre couler aussi vite.
    Merci pour ce très bon mode d’emploi Alexandre.

  23. Xavier said,

    Wrote on avril 13, 2013 @ 14:27

    Bonjour Alexandre.

    Ton article est excellent et me donne envie de m’y remettre dès aujourd’hui.

    Je m’était fait la défi de faire un Free-style-writting de 750 mots/jours pendant 1 mois et par plaisir …. j’ai fait 67 jours très exactement.
    Je procédais exactement comme tu le décris. Sans soucis de style ni d’orthographe( pour l’orthographe c’est une grande libération parce qu’en tant que dyslexique c’est un frein important un boulet rédhibitoire à toute créativité)

    En tout il a en tout 3 jours ou je n’ai pas tenu parole 3 jours ou je n’ai pas réussi à prendre le temps .
    Mais je me suis toujours rattrapé en faisant un cycle de plus dans les jours qui suivait. C’était la règle que je m’étais fixé.

    Cela me fait une banque d’idées précieuses, à notablement délié mon écriture et augmenté ma vitesse de frappe.Et pardessus tout c’est des moments de liberté et de plaisir intense volé au rythmes trépidants du quotidien.

    Tiens rien que de l’évoquer, ma décision est prise. Dès que j’ai fini ce commentaire. Je redémarre un nouveau cycle.

    Pour les détails je travaille sur Word tout simplement et j’utilise un timer en ligne par période de 25mn et pause de 5 mn ( méthode Gene-Schwartz)

    Je te souhaite une belle journée!

    Xavier

    PS1
    Voici l’adresse du timer que j’utilise (pas de bruit juste des applaudissements à la fin (Ce qui est bon pour le « renforcement de la motivation ») http://sn.im/gs-timer25

    Si l’écriture est plus laborieuse let dépasse les 25 mn ..la pause de 5 mn permet de ressourcer et et est généralement source d’une créativité nouvelle et d’une focalisation sur l’écriture. Je n’ai pas eu un seul blocage qui resiste..a cette simple pause de 5mn. http://sn.im/sg-timer-05

    PS2 : Le règlage du timer peut être personnalisé par l’intermédiaire du bouton Back.

    PPS3
    Jean-Noel , un de tes lecteurs a fait une belle synthèse de ton article. Je lui demande la permission de la publier et je reviens la partager ici.

  24. Xavier said,

    Wrote on avril 13, 2013 @ 14:53

    Hello Alexandre

    « Si vous voulez, vous pouvez aussi pratiquer sur votre ordinateur en ouvrant un éditeur de texte. Personnellement, j’affectionne plutôt les éditeurs plein écran, qui permettent de se focaliser uniquement sur l’écriture. Essayez par exemple Q10 sous Windows ou WriteRoom pour les possesseurs de Mac »

    Autre outil qui peut séduire certains de tes lecteurs,
    Regarde zenwritter.

    http://sn.im/zenwriter
    J’ai essayé il y a quelque jours ce logiciel.
    Effet intéressant.C’est vrai que je me suis mis à écrire spontanément , alors que j’avais d’autre choses urgentes à faire… Je ne sais pas encore si je vais l’adopter (J’aime bien mon word….imbattable pour les recherches et les relectures.)

    Bonne Journée!
    Xavier

    Je vais essayer Q10 pour comparer.
    Et toi qu’en penses-tu?


6 rétroliens

  1. Libérez votre écrivain intérieur avec le Free Writting Outils de l’IC « Portail sur le Coaching d'Intelligence Collective
  2. Meilleurs voeux 2012
  3. 99 façons de booster votre mémoire et votre cerveau | Potion de Vie
  4. [Intelligence collective] Libérez votre écrivain intérieur avec le Free Writting Outils de l’IC
  5. Défi freewriting : 3 pages d’écriture libre quotidienne pendant 30 jours
  6. Bilan du défi : écrire 750 mots chaque jour pendant 30 jours

Comment RSS · TrackBack URI

Ajoutez un commentaire

Name:

E-mail:

Website:

Comment: