Prise de parole en public : le pouvoir de l’authenticité

Par | 23 septembre 2008

speech-authenticite.jpg

Après avoir énoncé quelques principes pour surmonter la peur de s’exprimer en public, j’aimerais maintenant vous présenter une petite vidéo sur laquelle je suis tombé en creusant le sujet et qui mérite réellement le détour.

C’est un speech qui démontre le pouvoir de l’authenticité. On y voit Mr Rogers, un créateur de programmes pour enfants, parler devant le Sous-comité des communications du Sénat américain représenté par John Pastore en 1969, un homme réputé difficile à convaincre.

A l’époque, le président Richard Nixon proposait de rabaisser le financement de la télévision publique [Corporation for Public Broadcasting] à 10 millions de dollars à cause du coût de la Guerre du Vietnam. Et l’enjeu pour Mr Rogers était de persuader l’Etat de maintenir les 20 millions de dollars prévus initialement.

La tâche s’annonce rude à en juger par les ricanements de l’audience et l’impatience évidente de Mr John Pastore, qui ne se prive pas de sarcasmes. Mais Mr Rogers n’est pas le genre d’homme à se laisser impressionner. Avec son style calme et pacifique, il expose peu à peu ses convictions et son audience commence à changer de comportement.

Le représentant du comité se montre alors de plus en plus intéressé et finit par lui confier qu’il en a la chair de poule. Après que Mr Rogers ait exposé les paroles de la chanson de son émission, John Pastore est conqui et annonce que Mr Roger vient de gagner ses 20 millions de dollars!

Voici sans tarder la vidéo :


L’article source : Humor Power – Public Speaking – The Power of Authenticity, pourra aussi vous donner un complément d’analyse de la situation.

8 commentaires sur l'article “Prise de parole en public : le pouvoir de l’authenticité

  1. Pingback: Prise de parole en public : le pouvoir de l'authenticité

  2. Boréale

    Génial…
    Je me demande si sa manière de parler, très lente, est naturelle, étudiée pour la circonstance, ou due à l’émotion… En tout cas, je trouve que ça donne une dimension particulière à son discours.

  3. Alexandre

    @Boréale : j’ai vu une autre vidéo où il appelle une personne au hasard par téléphone. Et il garde le même ton de voix, et parle lentement comme devant Mr John Pastore. Apparemment, il est donc resté fidèle à lui-meme!

  4. LeaderPrice

    Ce n’est pas lui qui parle, c’est son coeur. Cet homme s’est complètement effacé au profit de son combat, il a mis de côté son petit ego personnel pour se vouer entièrement à une cause qu’il estime superieure à lui. Rien à voir avec tous ceux qui se battent pour une cause pour le simple plaisir de se battre, d’être des petits chefs tout puissant.

    Quand on défend de cette manière une cause, quand on s’est effacé, on n’a jamais peur de prendre la parole en publique, parce qu’on ne se sent pas concerné. On est un simple instrument au service de quelque chose de supérieur, on ne laisse pas son besoin de reconnaissance venir manipuler le discours.

    Ce genre de personnes, malheureusement assez rares, savent nous toucher droit au coeur, parce qu’au fond de nous meme nous sommes tous en admiration pour ce qui n’est rien d’autre que de l’amour authentique, dépourvu de toute perversion égoiste.

  5. Alexandre

    @LeaderPrice : tu nous donne une belle vision des choses, c’est tellement bien dit. Avec un tel état d’esprit, il ne peut que réussir!

  6. sjprm

    Excellent cette vidéo, merci !
    Le plus surprenant pour moi est la similitude avec l’approche de Milton Erickson (vidéos sur le web), célèbre hypnotherapeute de années 60 70 : même ton de la voix, même rythme (lent et étrangement saccadé pour se calquer sur la respiration de son interlocuteur) et des mots qu’il utilise (invitation à aller chercher en profondeur de sensations personnelles, utilisation constante du mot feel et de ce que Erickson appel des nominalisations, j’ai même noté des expressions entières d’Erickson…) et puis il y a aussibtoute la structure du discours.
    Enfin, soit Rogers était formé à ces techniques, soit il a fait ça naturellement et là je découvre un nouveau génie de la communication, mais de toutes les façons, chapeau bas à M. Rogers et merci pour la vidéo !

  7. khrys

    Pas seulement sa facon de parler que tout le monde semble avoir note, mes les expressions de son visage ont l’air (ou sont) authentiques. Pour faire le test, j’ai joue la video 3 fois. Une fois pour me familiariser, puis une fois sans la regarder (juste avec le son), puis encore une fois avec la video. Le son est en effet tres convaincant, sa voix et sa facon de parler ont un effet de contraste incroyable avec les ricanements autour. Mais avec l’image, son visage, ca prend meme une tout autre dimension. Ce type rayonne d’authenticite. Il merite clairement un meilleur budget :)

    Il est meme etonnant qu’a aucun moment il n’ait utilise une autre approche (a laquelle je n’ai pu m’empecher de penser): comparer « financer les programmes pour enfants » dans le but d’en faire des gens meilleurs, ou « financer la guerre du Vietnam » et ses matins au napalm …

  8. Soufiane

    Il n’est pas simplement empreint d’authenticité, il est complètement bouleversé ce pauvre homme :)

    Je crois même que si il avait parlé dans une langue que je ne connaissais pas j’aurais été ému aux larmes. Sa voix OMG sa voix.

    Je suis assez d’accord avec LeaderPrice, mais si c’est « calculé » c’est encore plus fort.

    Merci pour cette vidéo, il y a énormément à apprendre; et comme le fait remarquer sjprm: il y a plein de feel / feelings tout du long ! Aaaah le pouvoir des mots, quelqu’un s’est il amusé à compter le nombre de « Child »/ »Children » balancés en 6 minutes?

    Moi j’adore le « stop stop stop » à la fin martelé avec son p’tit poing sur la table « poum poum poum » et y a même encore un p’tit coup de « poum poum » derrière pour marquer et rythmer son estocade.

    Vraiment MERCI d’avoir déniché cette vidéo.

    Tchüss

    S.

Les commentaires sont fermés.