30 jours pour une meilleure posture – bilan

Par | 24 septembre 2008

Je vous avais annoncé le mois dernier que je me lançais dans un challenge de 30 jours visant à améliorer ma posture. Et que la première étape serait d’améliorer ma position assise. Le délai étant écoulé, je reviens vous donner un petit aperçu de mon expérience.

J’aurais aimé vous dire que je me tiens désormais droit constamment, mais je dois admettre que la partie n’est pas encore gagnée. Je me prends encore trop souvent à croiser les jambes pour trouver une position plus confortable, ou me crisper parceque je suis stressé. Cela dit, j’ai maintenant l’habitude de me corriger chaque jour. Dès que je me sens un peu trop avachi, je saute légèrement en arrière dans le fond de ma chaise pour retrouver une position correcte, avec un dos droit. En fait, le seul moment où je m’autorise à me relâcher totalement les muscles du dos est le soir lorsque je travaille sur mon ordinateur dans mon lit adossé à quelques coussins. C’est en somme ma petite récompense de tous les jours.

Le bienfait le plus apparent de la méthode est que j’arrive plus longtemps à me tenir droit lorsque je suis debout, notamment lorsque je me lève. L’effort a semble-t-il été notablement réduit. Et je pense que le fait d’avoir entraîné les muscles du bas du dos en position assise y est pour quelquechose. Bien sûr, j’ai parfois ces moments de défaite propices au retour de mes mauvaises habitudes, où me tenir courbé est le reflet de mon état d’esprit, mais globalement, on peut dire que ces moments ont tendance à diminuer.

Vous vous doutez aussi que mon niveau de confiance a dû augmenter. Je dirai que comme la position debout avec un corps droit me semble plus familière, j’ai un peu moins l’impression de m’y forcer. Du coup, ça commence à rentrer dans ma nature. Consciemment et inconsciemment, je ressens ce plaisir de ne plus trop faire d’effort pour obtenir la silhouette pleine de confiance à laquelle j’aspire. C’est un sentiment très agréable qui me motive beaucoup à continuer. D’ailleurs je vais prolonger ce challenge encore 30 jours pour voir ce que ça donne.

Une petite observation marrante pour finir : aujourd’hui, j’étais dans une salle d’attente d’une vingtaine de personnes, et j’ai constaté que quasiment tous croisaient les jambes. Toute une éducation à refaire, n’est-ce pas?

10 commentaires sur l'article “30 jours pour une meilleure posture – bilan

  1. Maurice.d

    Salut,

    J’ai essayé comme toi et ce n’est pas encore gagné. Je me corrige de temps à autre car j’aime bien être avachi et j’ai tendance à le faire parfois inconsciemment.

    J’ai remarqué un truc…

    Le fait d’être droit me donne l’impression que j’ai plus confiance en moi. En plus, j’ai l’impression que les gens sentent plus ma présence qu’avance. Suis le seul à avoir cette impression ou est-ce la même chose pour toi Alexandre ?

  2. Boréale

    Déjà 30 jours !!
    En tout cas, je pourrais reprendre tous tes mots, les positifs comme les négatifs. A ceci près que je n’aime plus croiser les jambes, je trouve ça plutôt inconfortable tout compte fait ! :-)
    Et moi aussi je continue ! :-)

    @Maurice.d :
    je suis d’accord, se tenir droit favorise la confiance en soi. Je ne saurais pas dire si ça a une influence sur le regard des autres.

  3. Alexandre

    @Maurice.d : d’accord également, ça a une influence notable sur la confiance en soi. Et sur les autres assurément, mais je pense qu’il y a aussi le danger d’apparaître trop arrogant.

    @Boréale : tu es en avance sur moi donc pour le croisage des jambes 😉

  4. Don Fenice

    Ton retour me donne réellement envie d’essayer à mon tour car ça m’est vraiment nécessaire.
    J’ai trop souvent une posture assise type Tony Montana (pourquoi Tony Montana ? tout simplement parce que sa posture affalée dans le film Scarface m’a vraiment marqué.)

    trêve de plaisanterie, j’aurai juste une question sur la position jambes croisées.
    J’ai souvent tendance à utiliser une posture jambe croisé où ma seconde jambe est mise en position d’ équerre, cheville posée sur l’autre jambe (je ne sais pas si je suis très clair.)
    Cette position me donnant vraiment plus d’assurance, malgré tout ce que j’ai pu entendre sur les positions fermées.
    J’aurais aimé avoir ton avis sur la question.

  5. Alexandre

    Don Fenice : en fait je pense que la position que tu décris est mauvaise car elle donne une disymétrie au corps qui doit provoquer certainement des pressions inégales sur la colonne vertébrale.

    En plus c’est une position qui n’est pas naturelle puisqu’on ne peut pas la maintenir pendant très longtemps à cause des tensions qu’elle crée.

    Après au niveau du langage corporel, c’est plutot un signe de fermeture ou de gene, comme lorsqu’on croise les bras. Donc ça peut éventuellement être perçu de façon négative par les autres.

    Bref je te conseillerais plutôt d’abandonner cette habitude.

  6. Don Fenice

    Ok, merci pour ton avis.

    Je te rejoint complètement sur le coté « non bénifique » de cette position pour le dos et autre.

    On va essayer de corriger un peu tout cela alors.

  7. paradise

    je travaille régulièrement çà l’ordi et pour ne pas avoir mal au dos et m’obliger à me tenir droite j’utilise une chaise de bureau qui n’a plus de dossier et qui est suffsament haute pour ne mas avoir froid aux mains qud je tape au clavier et c’est efficace, je me tiens plus droite et j’ai moins mal au dos.

  8. Pingback: Il y a un an sur C’éclair! - septembre 2008

  9. Ykigbo

    Salut,

    Le contenu de cet article
    peut paraître marrant.

    Pourtant, son importance
    est grande et de très
    haute portée.

    De plus en plus de gens
    négligent les postures et
    ainsi,

    laissent leur corps aller
    « dans tous les sens », sans
    discernement, sans retenue.

    Le corps donc se maintient
    comme il peut, sous
    l’influence de toutes les
    pesanteurs possibles.

    Résultats de ce laisser-aller:

    – des dos voutés (malgré le
    jeune âge);

    – des épaules penchées de façon
    disgracieuse;

    – des troncs désaxés, offrant
    le spectacle de silhouettes
    très peu esthétiques; etc.

    Toutes configurations du corps
    étant de toute évidence, des
    occasions, des « atouts » pour
    maladies pondérales ou des
    douleurs articulaires.

    Au-delà des efforts pour
    postures correctes (qu’il faut
    saluer), l’activité physique
    et sportive constitue aussi,

    un excellent correctif pour
    redresser ou maintenir le
    corps en équilibre.

    Ce qui est un gage certain,
    pour la santé du corps;
    pour la santé tout court.

    Alors, à vos équipements
    sportifs, mais surtout, à votre
    volonté,

    pour commencer effectivement
    une activité physique et/ou
    sportive et vous y maintenir.

    Bon courage!

    Ykigbo,
    CN 4è DAN
    kikaï karaté-do.

Les commentaires sont fermés.