Les applications [trans]portables : une introduction

Par | 3 juillet 2007

Une clef USBCa fait quelques temps que je vous présente des logiciels portables. Mais qu’est-ce qu’une application portable au juste?

Wikipedia résume bien la chose :

Une application « portable » est un logiciel fonctionnant de manière autonome sur une clé USB, un cédérom ou un autre média amovible sans installation préalable sur le disque dur de l’ordinateur hôte. Vous pouvez ainsi utiliser librement un logiciel et vos données personnelles sans laisser de traces sur ce dernier.

Attention cependant à ne pas confondre le concept d’application « portable » et de portabilité, qui signifie que l’application est exécutable sur différents systèmes d’exploitation, par exemple Linux et MacOS.

A ce propos, je trouve qu’on devrait plutôt utiliser le terme application autonome ou transportable au lieu de s’inspirer du terme « portable application » anglophone, ce qui se rapprocherait plus d’un autre synonyme anglophone : « standalone application ».

Les applications portables sont un phénomène très à la mode depuis que les médias amovibles sont suffisamment puissants pour offrir l’espace et le débit nécessaire à leur exécution.

Du coup, la plupart des éditeurs de logiciels nous en proposent une version portable. On peut citer notamment les logiciels de chez Mozilla comme Portable Firefox et Portable Thunderbird, la suite bureautique Open Office et même des antivirus portables!

Pour ma part, j’ai réellement eu le coup de foudre avec l’arrivée des logiciels de prise de note portables comme EssentialPIM. Vous pouvez ainsi garder vos notes auprès de vous et y avoir accès sur n’importe quel ordinateur. Ajoutez-y un logiciel de cryptage pour préserver vos informations des curieux et un système de sauvegarde automatique. Et vous obtenez une base de connaissance que vous pouvez conserver à vie.

Il faut savoir que les applications portables ne datent pas d’hier. Il y a toujours eu tout un tas d’applications exécutables sans installation. Certaines applications non portables peuvent même être portabilisées. Le concept est simple : il suffit de décompresser l’installeur puis de lancer le fichier exécutable qui était contenu à l’intérieur. Il faut cependant parfois passer par une étape supplémentaire qui consiste à émuler les clés du registre utilisées par le logiciel. Je vous conseille à ce propos de consulter l’excellent tutoriel de papoo.

Si vous êtes tentés par les logiciels portables, ne ratez pas le prochain post, qui listera les sites qui répertorient des applications portables.

UPDATE : voici le lien vers la liste ultimes des sites d’applications portables