Veille informationnelle : comment rester à la pointe de l’actualité ?

By | 2 septembre 2012

Veille informationnelle avec les outils de curation et google alertes

Après la série d’articles sur les techniques de recherche sur l’internet, je me suis penché sur un autre grand thème de la gestion de l’information : la veille informationnelle.

Vous le savez peut-être, la grande mode en ce moment parmi les outils web est la curation.

Ce terme est issu du mot curateur, traditionnellement employé pour désigner un commissaire d’exposition : la personne chargée de réunir et de mettre en valeur une collection d’oeuvres pour les besoins d’une exposition.

Qu’est-ce que la curation du web ?

La curation du web, si je schématise, est en quelque sorte de la "veille sociale”, dans le sens où chacun partage sa veille avec tout le monde. Ca peut être vraiment sur n’importe quel sujet que vous affectionnez : les guitares électriques, la confection des cocktails, la salsa et que sais-je encore…

En pratique, vous partagez vos dernières trouvailles en créant une page thématique où vous ajoutez des liens accompagnés d’une image et d’un petit texte descriptif que les visiteurs peuvent commenter.

Vous pouvez également aller glaner les liens trouvés par vos voisins ayant des intérêts similaires. Ceci permet au final de faire un “tri social” des informations pertinentes. Une bonne manière de répondre au problème de la surcharge et du manque de structure des informations du web.

Si vous voulez mieux saisir le concept, je vous conseille cette présentation de Christophe Deschamps, mon confrère du blog Outils Froids.

Scoop.it

Après avoir visionné cette vidéo, j’ai exploré l’un des principaux outils de curation en vogue en ce moment : scoop.it

Celui-ci a de quoi séduire. Il met à votre disposition une interface permettant de composer une page pour chacun des thèmes que vous affectionnez, que vous allez ensuite alimenter régulièrement grâce à des liens (vos scoops), accompagnés de vos remarques.

Vous pouvez aussi vous abonner aux pages des autres utilisateurs, que vous pouvez utiliser pour alimenter votre propre page.

Enfin, on vous propose un outil de suggestion de liens, qui remonte automatiquement les pages du web qui pourraient vous intéresser selon les mots clés que vous avez cités.

C’est sur ce dernier point que je suis resté un peu sur ma faim. Car cet outil, à ma connaissance, ne peut pas (encore) être paramétré de manière détaillée. C’est-à-dire qu’on ne peut pas le baser sur une recherche avancée.

Je me suis donc rabattu sur un outil assez ancien, mais qui correspondait bien à mon besoin : Google Alertes.

Google Alertes

Les alertes Google sont des courriers électroniques que vous recevez à intervalles réguliers pour vous renseigner sur les nouvelles pages qui correspondent aux requêtes que vous avez paramétrées.

Voici l’écran où vous allez saisir la requête de votre alerte ainsi que les options :

google_alertes_creation

Ce service date de 2003, mais au fil du temps, il s’est enrichi en nouvelles fonctionnalités, de telle sorte que vous disposez aujourd’hui de plusieurs types d’alertes :

  • Les alertes « Actualités » arrivent dans votre boîte électronique lorsque de nouveaux articles figurent dans les 10 premiers résultats présentés sur Google Actualités. La recherche se fait dans plus de 500 journaux francophones tels que : L’Express , Le Figaro, Nouvel Observateur, Libération, etc.
  • Les alertes « Web » vous informent des nouvelles pages Web qui apparaissent dans les 20 premiers résultats des recherches Google sur le web.
  • Les alertes « Blogs » sont limitées aux blogs, avec en prime quelques  options de recherche supplémentaire telles que la recherche par auteur.
  • Les alertes « Groupes » recherchent dans les groupes google publiquement accessibles.
  • Les alertes « Livres » vous tiennent informé des derniers livres ajoutés dans Google Books.
  • Les alertes « Tout » sont une combinaison de tous les types d’alertes citées ci-dessus.

Je vous conseille de choisir “Tout” au début. Regardez ce que cela donne. Vous pourrez ensuite modifier votre alerte en cliquant sur le bouton “Gérer vos alertes” pour l’affiner.

Notez qu’il existe deux possibilités pour accéder à l’écran de création de l’alerte : soit vous accédez directement à Google Alertes soit vous faites d’abord une recherche, puis vous cliquez sur lien Google alerts à la fin de la page de résultats, comme ceci :

creation_google_alert_inside_search_engine

Quelques petites remarques :

  • Lorsque vous créez l’alerte, si vous êtes connecté avec votre compte google, vous obtiendrez des options supplémentaires telles que la possibilité de créer un flux RSS correspondant à votre alerte.
  • L’heure de la journée où vous créez votre alerte sera l’heure où Google vous envoie l’alerte dans votre boîte électronique. Donc si vous voulez une alerte chaque matin, créez l’alerte le matin.
  • Pour que l’alerte recherche les résultats en anglais, vous pouvez ajouter l’’expression ?hl=en à votre url, ce qui vous donnera l’adresse suivante : http://www.google.com/alerts?hl=en

Maîtriser la syntaxe de recherche de Google

Pour pouvoir créer des alertes efficaces, je vous conseille de réviser un peu les options avancées de recherche de Google.

Je vous en avais déjà parlé sur la deuxième partie de l’article Trouvez l’information.

Il faut savoir que part défaut, chaque mot de la recherche est lié par des ET. Par exemple si vous recherchez : recettes cocktails, vous allez uniquement tomber sur les pages contenant à la fois le mot “recettes” et le mot “cocktails”.

Si vous voulez faire une recherche avec l’un ou l’autre des termes, il faudra écrire OR entre les deux, par exemple : shaker OU cocktails.

Vous pouvez aussi utiliser le signe moins pour exclure un terme. Par exemple : recettes cocktails –molotov

Notez bien que par défaut, Google recherche les mots avec leur variante. Donc si vous recherchez le mot cocktails, vous aurez aussi les pages qui contiennent le mot cocktail au singulier.

Si vous voulez faire une recherche stricte, ajoutez simplement des guillemets comme ceci : ”cocktails”

Vous avez bien sûr de multiples opérateurs additionnels tels que site: pour faire une recherche dans un site particulier (par exemple : site:lemonde.fr), et link: pour trouver toutes les pages qui lient à une page particulière.

Notez bien que selon les moteurs de recherche, il y a parfois des opérateurs additionnels. C’est ainsi que sur Google Blogs, vous pouvez faire une recherche avec les opérateurs additionnels suivants :

  • inblogtitle:
  • inposttitle:
  • inpostauthor:
  • blogurl:

Voici une liste complète de ces opérateurs avancés.

Utilisations de Google Alertes

Vous pouvez utiliser Google Alertes de nombreuses manières :

  • pour vous tenir au courant de l’actualité d’un domaine de recherche, ainsi que ses tendances
  • pour savoir ce qui se dit sur vous
  • pour suivre l’actualité d’une personnalité ou d’une équipe
  • pour évaluer l’impact d’un lancement de produit
  • pour scruter les liens pointant vers votre site (opérateur link:)
  • pour surveiller l’activité de vos concurrents

Personnellement, j’utilise principalement ce service pour surveiller l’actualité des grandes thématiques de mon blog en utilisant certains mots clés stratégiques.

J’utilise aussi des alertes sur mes auteurs favoris pour connaître leurs dernières publications sur la toile. La difficulté étant que la personne ait un nom suffisamment spécifique pour ne pas tomber sur des homonymes.

Les alternatives à Google Alertes

    Bien que Google Alertes soit un outil très aboutit, gratuit, et sans réelle limite (on peut créer jusqu’à 1000 alertes), je vous propose un petit aperçu des solutions alternatives.

    En voici une liste :

    Alertes Google Scholar  : si vous désirez rester au courant de l’actualité scientifique d’un sujet de recherche, les alertes Google Scholar sont un très bon choix. Pour en créer, faites une recherche puis cliquez sur le bouton Créer l’alerte dans la barre latérale gauche.

    Alertes Pubmed : si vous vous intéressez à la recherche dans le secteur de la médecine ou de la psychologie, la base de données pubmed propose un service d’alertes. C’est souvent le cas aussi pour les bases de données payantes.

    Copernic Agent : un logiciel d’alertes qui a un peu vieilli, mais qui a l’avantage de vous tenir au courant des derniers résultats de nombreux moteurs de recherche.

    Alerti : un outil web récent spécialisé dans les alertes à vocation professionnelle. La version gratuite est limitée à 2 alertes.

    Alertes Relay : cet outil effectue des recherches dans toute la presse écrite française, et vous donne l’extrait où a été trouvé le terme. Un bon complément aux alertes Google Actualités.

    Social Mention : les alertes du moteur de recherche Social Mention, méta-moteur spécialisé dans les réseaux sociaux.

    Tweet Beep : Tweet beep est un outil d’alertes spécialisé dans les alertes Twitter.

    Giga Alert : une alternative à Google Alertes dont les résultats sont basés principalement sur les résultats de Yahoo.

    Favebot : un outil d’alerte assez ancien qui a la particularité de vous tenir informé des sorties de DVDs, de livres et de musique.

    Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à en parler dans les commentaires.

    Utilisez-vous un outil d’alerte ou de curation ? Quel genre de recherche avez-vous paramétré ? Ces outils vous ont-il permi de faire des trouvailles intéressantes ?

    Faites-nous part de votre expérience dans les commentaires de cet article !

    Author: Alexandre Philippe

    Alexandre Philippe est le fondateur du blog C'éclair. Constamment en quête de nouvelles méthodes d'organisation, de motivation et d'apprentissage, il délivre ses éclairs d'efficacité chaque semaine sur ce blog.

    7 thoughts on “Veille informationnelle : comment rester à la pointe de l’actualité ?

    1. france

      Bonjour
      merci pour cet article tres complet et tres interessant

      J’ai utilise Google Alerte mais ai ete surprise et decue du peu d’efficacite…..Sans doute n’avais je pas compris que cette alerte depend du positionnement dans google…?

    2. Alexandre Post author

      Hello france,

      J’ai déjà entendu des remarques similaires à propos de Google Alertes. Pour ma part, je n’ai pas à m’en plaindre, mais il faut dire que je ne vérifie pas s’il retourne vraiment toutes les nouvelles pages.

    3. Valentina

      Bonjour, J’aime votre blog. Il est propre,les articles sont intelligente,objectifs et repondent à mes questions. Pour la novice que je suis,vos informations sont une mine d’or pour moi! Merçi et bonne continuation!

    4. Pingback: Lectures #36 | T2i Conseil

    Comments are closed.