Défi mémorisation : jour 2/30 : 52 cartes mémorisées en …

Nous voilà au jour 2 de mon défi mémorisation d'un jeu de 52 cartes qui a commencé ici.

Après avoir révisé mes mnémoniques, j'ai tenté un premier essai ce jour.

La bonne nouvelle, c'est que j'ai réussi à faire un sans faute !

Par contre le temps est moins bon que mon meilleur score puisque j'ai mis 16 minutes et 19 secondes.

Déroulement officiel

Pour ce défi, j'ai choisi d'utiliser la méthodologie utilisée dans les championnats de mémoire, qui se déroule en 3 étapes :

1) Mémorisation

On commence par prendre un jeu de 52 cartes mélangées au préalable, qu'on va mémoriser en parcourant les cartes de la première à la dernière.

Puis on pose ce premier jeu de cartes de côté.

2) Rappel

Ensuite on prend un deuxième jeu de cartes trié dans l'ordre des valeurs.

C'est-à-dire de l'as au roi, en passant tour à tour du carreau, au coeur, au trèfle puis au pique.

Le but est donc de trier ce deuxième jeu de cartes dans le même ordre que le premier jeu de cartes en se servant de sa mémoire.

3) Vérification

Enfin, on retourne chaque carte simultanément pour les deux jeux de carte placés côte à côte.

Et il est ainsi très facile de vérifier s'il y a des erreurs.

En principe, on a 5 minutes pour la phase de rappel, mais je dois dire que cette phase m'a pris beaucoup plus de temps.

Néanmoins, j'ai choisi de ne pas trop me soucier de cette règle, étant donné que mon objectif principal est de mémoriser en 2 minutes.

Premières impressions

Comme je l'ai précisé, j'ai mis 16 minutes et 19 secondes pour ce premier essai, ce qui est moins bon que mes attentes.

Mais je suis content d'avoir fait un sans faute.

D'ailleurs, je me suis peut-être trop mis la pression à propos du sans faute.

Car plusieurs fois pendant l'épreuve, j'ai revisionné les précédentes cartes mémorisées pour m'assurer que je n'oubliais rien.

En principe, on n'est pas censé le faire.

Autre difficulté : la présence de la caméra.

J'ai remarqué que la présence de la caméra réduit les performances. Car c'est un facteur de stress qui mine la mémorisation.

Voilà un problème imprévu sur lequel il faudra que je travaille.

Sur ce, je vous joins la vidéo de mon premier essai, et on se retrouve lundi pour le prochain article :

Défi mémorisation : jour 1/30 : j’ai oublié mes mnémoniques !

Cet article fait partie de mon défi “maître de la mémorisation en 30 jours”, qui a commencé ici : Défi : maître de la mémorisation en 30 jours

Misère de misère.

Impossible de me souvenir correctement de mes mnémoniques en ce premier jour.

C’est quoi un mnémonique ?

Un mnémonique est une astuce très connue où l’on substitue ce qu’on veut mémoriser par quelque chose de plus mémorable.

Parce que comme vous le savez, un deux de trèfle ou un trois de carreau, ça ne colle pas du tout dans la mémoire.

Tout comme la plupart des chiffres et des symboles abstraits…

Ce qui marche bien, c’est le concret !

Pourquoi ?

Simplement parce que nous avons évolué comme ça.

Dans la nature, mieux vaut se souvenir de tout ce qui peut réellement nous menacer ou nous aider à survivre.

Mon système de mnémoniques

J’ai donc adopté un système de mnémoniques.

Chaque carte est associée à un objet bien réel.

Et comme on se souvient particulièrement bien des personnes, j’ai associé une personne à chaque carte.

Comme le préconise Joshua Foer, je catégorise les personnes par séries de couleurs, figures ou valeurs.

Pour les couleurs :

  • Les carreaux sont des gens riches (un carreau ressemble à un diamant)
  • Les coeurs sont des gens charismatiques
  • Les trèfles sont des gens fantaisistes (un trèfle a un peu la forme du chapeau d’un bouffon)
  • Et les piques sont des durs à cuire (piquants !)

Pour les figures :

  • Les rois/dames sont des gens célèbres
  • Les valets sont des personnages religieux célèbres (ils ne sont pas en couple)

Pour les valeurs :

  • Les 10/9 sont des personnages politiques
  • Les 8/7 sont des acteurs
  • Les 6/5 sont des gens controversés
  • Les 4/3 sont des personnages de fiction
  • Les 2/1 sont des sportifs

(les numéros paires sont des femmes, les impairs des hommes)

Par exemple, pour moi, le roi de carreau est Michael Jackson, le roi de coeur Nicolas Hulot, le roi de trèfle Einstein et le roi de pique Mister T

Mon niveau actuel

Comme je le disais en début d’article, je constate en ce premier jour que j’ai oublié la plupart de mes mnémoniques.

En faisant un test, j’ai réalisé que je mettais plus de 10 minutes à me souvenir de chacun des mnémoniques.

Ca ne fait pourtant que 10 jours que je ne les ai pas révisés.

Du coup, j’ai annulé mon premier essai. Impossible de faire un bon score avec ça.

Et je me suis donc concentré en ce premier jour sur la mémorisation des mnémoniques.

Demain, je compte faire mon premier essai.

Et après cette révision, j’espère bien réaliser un score comparable à mon meilleur temps (52 cartes mémorisées en 13 minutes et 51 secondes).

On verra bien !

Défi : maître de la mémorisation en 30 jours

Après une absence prolongée sur le blog, me revoilà avec un nouveau défi : devenir un maître de la mémorisation.

Tout un programme, n’est-ce pas ?

Pour cela, il faut que je mémorise l’ordre d’un jeu de 52 cartes en moins de 2 minutes.

D’où ça sort ? C’est très simple…

Mémoriser un jeu de 52 cartes est l’épreuve reine des championnats de mémoire.

On appelle ça l’épreuve des “speed cards”.

Dans le livre Aventures au coeur de la mémoire de Joshua Foer, on apprends que pour obtenir le titre honorifique de Grand maître de la mémorisation, il faut être capable de :

  1. Mémoriser 10 jeux de carte en 1 heure
  2. Mémoriser 1000 chiffres aléatoires en une heure
  3. Mémoriser un jeu de cartes en moins de 2 minutes

C’est donc le troisième exploit que je vise, un exercice reconnu comme un des meilleures moyens de progresser rapidement en mémorisation.

Bien sûr, sans méthode, ça pendrait des heures de mémoriser un jeu de 52 cartes.

Mais en travaillant intelligemment, c’est tout à fait faisable.

Je vous en reparle prochainement.

Mon niveau actuel

A vrai dire, ce défi n’est pas entièrement nouveau pour moi.

Cela fait déjà 3 ans que j’ai lu le livre de Joshua Foer dans lequel j’ai découvert le monde intriguant des champions de la mémoire.

Ce livre raconte l’histoire d’un journaliste qui devient champion de mémoire en un an en partant de zéro, démontrant ainsi que les capacités de mémoire ne sont pas forcément innées et peuvent être acquises à l’issu d’un entraînement spécifique.

A l’époque, j’avais appris la technique… et puis j’ai laissé tomber assez vite, faute de discipline.

Mon niveau actuel est donc plutôt modeste.

A mon dernier essai, j’étais à 13 minutes et 51 secondes.

Ce qui veut dire que je dois aller 7 fois plus vite pour remporter le défi.

Un long chemin en perspective… en à peine 30 jours !

Ma motivation

Pourquoi j’ai décidé de m’améliorer en mémorisation ?

Ces derniers mois, je me suis focalisé sur ma carrière en informatique.

L’idée était de passer des certifications pour remettre mes compétences au goût du jour.

Au menu : Java, Angular, Gestion de projet, …

Mais j’ai réalisé que j’oublie beaucoup trop rapidement ce que j’apprends à mesure que je passe les certifications.

C’est le fameux piège du bachotage.

Et cela me frustre beaucoup…

Pour pallier à ce problème, j’ai donc décidé de me lancer sérieusement dans les méthodes de mémorisation.

Et ce défi est parfait pour me focaliser là-dessus.

Je publierai donc une série d’articles tout au long de ce mois pour vous raconter ma progression.

Et j’espère bien parvenir au but à la fin des 30 jours.

Je tâcherai de vous faire une petite vidéo pour immortaliser la clôture du défi 🙂

Des fuites de temps invisibles

Aujourd'hui, je te parle de fuites de temps invisibles

Une véritable taxe de temps que tu payes alors que personne ne t'a demandé ton avis.

Je t'aide à la démasquer dans cette vidéo.

Et voici le lien vers la rencontre "Chasseur de temps" dont je parle dans la vidéo :
Réserve ta place pour la rencontre


Clique ici pour participer à la rencontre "Concentration numérique" : https://ceclair.fr/concentration-numerique
Aujourd'hui, on parle de traffic d'attention.

Un commerce florissant sur le web.

Et qui s'immisce de plus en plus profondément dans nos vies.

Quelles sont les parades ?

Je te dis tout dans cette nouvelle vidéo.

Le paradoxe du temps

​Aujourd'hui, on revient à la base de l'efficacité : la gestion du temps !

As-tu l'impression de ne pas avoir assez de temps dans tes journées ?

Tu n'es pas seul, la majorité des gens qui ont des projets sont dans ton cas.

​Et ceci est dû à une caractéristique insidieuse du temps qu'il faut que tu connaisse pour mieux le maîtriser.

​Voici le lien vers ​la rencontre "​Chasseur de temps"​ dont je parle dans la vidéo :
Réserve ta place pour la rencontre


Clique ici pour participer à la rencontre "Concentration numérique" : https://ceclair.fr/concentration-numerique
Aujourd'hui, on parle de traffic d'attention.

Un commerce florissant sur le web.

Et qui s'immisce de plus en plus profondément dans nos vies.

Quelles sont les parades ?

Je te dis tout dans cette nouvelle vidéo.

Les 4 philosophies du travail profond

​Est-ce que tu t'es déjà demandé comment les auteurs les plus prolifiques s'y prennent pour trouver le temps d'écrire tous leurs livres ?

Réponse : ils maximisent leurs heures de travail profond par rapport au travail superficiel.

Dans cette vidéo, je fais le point sur 4 styles de vies qui vont te permettre toi aussi de réaliser des oeuvres majeures dans ta vie.

Et si tu veux participer à ​la rencontre "Concentration numérique", c'est par ici :
Réserve ta place pour la rencontre


Clique ici pour participer à la rencontre "Concentration numérique" : https://ceclair.fr/concentration-numerique
Aujourd'hui, on parle de traffic d'attention.

Un commerce florissant sur le web.

Et qui s'immisce de plus en plus profondément dans nos vies.

Quelles sont les parades ?

Je te dis tout dans cette nouvelle vidéo.

Quand les robots menacent ton emploi

On parle beaucoup des progrès de l'intelligence artificielle.

Notamment de la ​course aux ​voitures autonomes, qui ​a comme effet secondaire de stimuler la recherche dans ce domaine.

Du coup, le jour où les robots te concurrenceront ​n'est plus aussi loin.

Comment réagir à cette révolution ?​

​Je t'en parle dans cette vidéo.

Et si tu veux participer à ​la rencontre "Concentration numérique", c'est par ici :
Réserve ta place pour la rencontre


Clique ici pour participer à la rencontre "Concentration numérique" : https://ceclair.fr/concentration-numerique
Aujourd'hui, on parle de traffic d'attention.

Un commerce florissant sur le web.

Et qui s'immisce de plus en plus profondément dans nos vies.

Quelles sont les parades ?

Je te dis tout dans cette nouvelle vidéo.

Les marchands d’attention

​​Aujourd'hui, on parle de traffic d'attention.

Un commerce florissant sur le web.

Et qui s'immisce de plus en plus profondément dans nos vies.

Quelles sont les parades ?

Je te dis tout dans cette nouvelle vidéo.

Et si tu veux participer à ​la rencontre "Concentration numérique", c'est par ici :
Réserve ta place pour la rencontre


Clique ici pour participer à la rencontre "Concentration numérique" : https://ceclair.fr/concentration-numerique
Aujourd'hui, on parle de traffic d'attention.

Un commerce florissant sur le web.

Et qui s'immisce de plus en plus profondément dans nos vies.

Quelles sont les parades ?

Je te dis tout dans cette nouvelle vidéo.

Le cerveau entropique : ton ego est ton ennemi

​Aujourd'hui, on parle de LSD et d'autres substances bizarres.​​..

Tu vas rigoler, mais c'est très sérieux.​​

Rends-toi compte, Tim Ferriss, le grand gourou du développement personnel​​, investit 1 million de dollars dans la recherche sur ces substances psychédéliques !

C'est devenu un secteur en pleine ébullition qui risque de révolutionner tout ce qu'on connait sur la conscience.​​

Et notamment la perception de ton égo, qui a des impacts ​​considérables sur ta concentration et tes performances.

Au fait, si tu veux participer à ​la rencontre "Concentration numérique", c'est par ici :
Réserve ta place pour la rencontre

Le remède contre la procrastination

Est-ce que tu te sens-tu visé par ce mot redoutable : "procrastination", la manie à tout remettre au lendemain.

Dur dur de se confronter à ce mot culpabilisateur.

​Parfois, rien qu'à l'entendre, ça donne encore plus envie d'ouvrir son navigateur et faire un tour sur facebook ou youtube, pour s'évader.

Dans cette vidéo, je t'explique le déclic qui m'a permis de ​voir ce problème autrement.

Et tu verras que ça change tout ...

Au fait, si tu veux participer à ​la rencontre "Concentration numérique", c'est par ici :
Réserve ta place pour la rencontre