Créer une newsletter avec Aweber : guide, avis et retour d’expérience

J’ai le plaisir de recevoir Alban du blog AlbanBlog.fr qui nous fait un retour d’expérience sur le service de newsletter Aweber. Ce guide m’est également adressé puisque je compte l’utiliser dans les prochains jours pour créer une newsletter sur C’éclair. Voici l’article :

Si vous pensez à créer une newsletter pour votre site web ou votre blog, vous avez certainement entendu parler du service Aweber. Cela fait plusieurs mois que je l’utilise pour l’un de mes sites et j’en suis globalement très content. Je pense qu’il s’agit d’un service efficace et facile à mettre en œuvre, utile si vous cherchez à développer votre site.

Voici une présentation complète de ce service, ainsi que mon retour d’expérience après l’avoir utilisé. Dans cet article je vous présente tout d’abord mon avis sur Aweber ainsi que les opportunités qu’il présente en terme de monétisation et de développement de son audience. (Saviez-vous par exemple qu’en tant que blogueur, Aweber peut vous permettre d’augmenter rapidement le nombre de vos abonnés RSS ?). En deuxième partie d’article, vous trouverez un petit guide pour faire ses premiers pas avec ce service.

Qu’est-ce qu’Aweber?

Aweber est un système de création et de gestion de newsletter géré entièrement en ligne. De nombreux gros sites utilisent ce service, ainsi que de nombreux professionnels du web et autres blogueurs célèbres, en particulier sur le web anglophone. Son prix dépendant du nombre d’abonnés, il est accessible aussi bien pour les petits sites que pour les sites de grande envergure.

Aweber peut servir tout d’abord à envoyer une newsletter normale, par exemple si vous désirez envoyer un email à vos abonnés une fois par mois ou une fois par semaine. Il peut aussi servir à envoyer des séquences d’emails automatiquement à chaque nouvel abonné. C’est ce que l’on appelle un autoresponder. Le service d’autoresponder est d’ailleurs considéré comme un point fort d’Aweber (je vous décrirai plus en détail le fonctionnement de l’autoresponder plus loin dans cet article).

Un autre de ses points forts réside dans le fait que c’est un service “white-listé”. Cela signifie que la plupart des emails que vous enverrez, si vous respectez les recommandations, ne seront pas considérés comme du spam. La solide réputation de ce service et les bonnes relations qu’il entretient avec la plupart des fournisseurs d’accès à Internet et services d’emails font que les filtres anti-spam ne bloqueront pas vos envois de newsletter (sauf si vous vous mettez à spammer bien sûr).

Comme on le voit sur l’image ci-dessous, pour chaque message envoyé, une analyse du “score de spam” permet de déterminer les probabilités d’être considéré comme spam ainsi que les actions à prendre pour l’éviter :

 Le Spam Score Analyzer

Quelques fonctions intéressantes

 

Design

Il est possible, selon vos préférences, de choisir un design pour votre newsletter, ou simplement d’envoyer du texte comme dans un email. Le design peut être soi un modèle parmi ceux proposés, soit un design entièrement personnalisé selon vos choix.

Statistiques

Une autre fonction intéressante d’Aweber réside dans les statistiques détaillées qu’il propose. Du nombre de clicks par email, au nombre de nouveaux abonnés par mois, par jour ou par semaine, en passant par les taux de conversion des différents formulaires d’inscription utilisés, tout est présent dans les statistiques. Il est aussi possible de faire des “split tests” c’est à dire d’envoyer deux emails différents à différents abonnés afin de voir lequel amène le meilleur taux de conversion. Les split tests sont aussi facilement paramétrables pour les formulaires d’inscription, afin de trouver le type de formulaire qui fonctionne le mieux sur votre site web.

RSS to email : multipliez le nombre de vos abonnés

Un énorme point fort d’Aweber consiste en la fonction RSS to email. Celle-ci vous permet d’envoyer automatiquement un email à vos abonnés à partit du flux RSS de votre blog. En clair, cela veut dire qu’avec les nouveaux articles de votre blog, Aweber va regarder votre flux RSS et écrire un email en reprenant le contenu. Vous pouvez programmer cette fonction pour chaque nouvel article de votre blog, ou décider de le faire seulement après un nombre donné de nouveaux articles ou de jours écoulés.

Cette fonction RSS to email présente aussi un intérêt majeur pour les blogueurs utilisant le service Feedburner. En effet, le compteurs d’abonnés Feedburner que l’on voit sur bons nombres de blogs va intégrer le nombre de vos abonnés Aweber. Si par exemple vous avez 1000 abonnés Feedburner et 2000 abonnés à votre newsletter, lorsque vous utiliserez la fonction RSS to email, votre compteur d’abonnés passera d’un seul coup à 3000 inscrits. Aweber est donc un moyen puissant pour augmenter le nombre d’abonnés à un blog. Pourtant sur la blogosphère francophone, il est encore largement ignoré.

Motiver efficacement les visiteurs à s’abonner

De plus, l’avantage de la newsletter Aweber est que vous pouvez proposer un cadeau pour motiver les visiteurs de votre site à s’abonner. Par exemple, vous pouvez écrire un eBook ou enregistrer une vidéo sur le thème de votre site, et distribuer cela gratuitement à chaque nouvel abonné, en incluant le lien de téléchargement dans le premier email de l’autoresponder. De ce fait, vous pouvez indiquer sur le formulaire d’inscription une mention à ce cadeau : “Inscrivez vous à la newsletter et recevez gratuitement l’eBook sur …” ou encore “Recevez gratuitement la vidéo xyz, indiquez moi votre email pour que je vous l’envoie”. Cela est un excellent moyen de motiver les visiteurs à s’abonner, tout en leur permettant de profiter d’un contenu intéressant que vous avez préparé spécialement pour eux. Bien sûr, ce cadeau doit avoir une réelle valeur, le but n’est pas juste de faire monter le compteur mais bien de commencer à bâtir une relation avec vos abonnés.

Pour un webmaster, un service comme Aweber est donc presque indispensable dans la mesure où cela l’aide à augmenter son audience de manière significative mais aussi de manière qualitative. En effet, les visiteurs qui s’abonnent le font parce qu’ils sont intéressés par les sujets que vous traitez. Ce sont donc des visiteurs qualifiés, que vous pourrez contacter à tout moment par email. En ce sens, Aweber est aussi un service qui représente une sécurité pour une entreprise qui vit de ses sites web. En effet, si un imprévu devait arriver et que votre site passe hors ligne pendant un certain temps, vous pourrez toujours continuer à communiquer et à vendre (selon votre activité) en passant par vos abonnés. Imaginez que vous ayez une liste de plusieurs milliers d’abonnés ciblés et intéressés par le thème de votre site web, cela représente une source de revenus potentiels absolument incontournable.

L’Autoresponder : gestion automatisée de l’envoi d’emails

Par exemple, imaginez qu’une nouvelle personne s’abonne à votre newsletter. Vous pourrez lui envoyer un premier message deux jours après son inscription, puis un deuxième message 4 jours après, puis un autre 4 jours après, puis encore un message 7 jours après. C’est un système très puissant car il vous permet d’envoyer une série d’emails à chaque nouvelle personne, de manière complètement automatique. Cela vous permet notamment de bâtir une relation avec chacun de vos abonnés, sans avoir à écrire à chaque fois la même série d’emails. L’autoresponder travaille pour vous 24h/24 et 7j/7.

La puissance de l’autoresponder se démontre aussi dans son potentiel à générer des revenus tout en développant une relation avec vos abonnés. En effet, dans la série d’emails que vous envoyez à chaque nouvel inscrit, vous pouvez inclure des bons plans, des idées intéressantes, des articles, mais aussi de la publicité, par exemple sous la forme de l’affiliation. Avec le temps, vous pourrez constater que ces emails successifs envoyés automatiquement génèrent un certain nombre de ventes, et donc vous permettent de générer des revenus. En divisant simplement les revenus générés de la newsletter par le nombre d’abonnés, vous pouvez obtenir un chiffre qui représente le revenu moyen par nouvel abonné. En fonction de ces résultats statistiques, vous pouvez éventuellement décider de payer pour de la publicité ciblée dirigeant vers la page d’inscription à votre newsletter (ou alors vers ce que l’on appelle une squeeze page). Du moment que le coût publicitaire par nouvel abonné reste inférieur aux revenus par abonné, vous avez un système qui tourne automatiquement et qui génère des revenus pour vous, tout en augmentant votre audience.

Commencer à utiliser Aweber

Pour commencer à utiliser Aweber, il faut tout d’abord créer ce que l’on appelle une liste. Il s’agit en fait d’une liste de contacts auxquels vous enverrez les emails de votre newsletter ou de votre autoresponder. Si vous avez plusieurs sites web ou que vous désirez créer plusieurs types de contacts, il est tout à fait possible de créer plusieurs listes afin de gérer plusieurs newsletters. Il n’y pas de limite au nombre de listes que l’on peut créer ni au nombre d’abonnés que l’on peut avoir (cependant, il faut noter que le prix augmente à mesure que le nombre d’abonnés franchi certains paliers).

Pour créer une liste, il faut tout d’abord cliquer sur le lien “create and manage lists”, comme sur l’image ci-dessous :

Créer une liste de diffusion

Ensuite, vous devrez entrer différents détails pour personnaliser cette liste :

List name : Entrez ici un nom de liste. Ce nom ne sera quasiment jamais vu par vos abonnés (il est visible uniquement s’ils se désinscrivent). Il s’agit donc d’un nom qui est plus destiné à vous aider à reconnaître la liste parmi toutes celles que vous gérez.

Description : Là encore, ce n’est visible que sur la page de désabonnement. On peut entrer une description telle que “newsletter du site xyz” ou encore “club des abonnés de xyz”.

From name : C’est le nom qui apparaîtra dans la boite de réception de vos contacts, en face de vos emails. Il est donc important car il permettra instantanément à vos contacts de reconnaître vos emails parmi les autres.

Address : Ici vous devez entrer l’adresse email qui apparaîtra en tant qu’expéditeur de vos emails. Mieux vaux donc mettre une adresse mail relative à votre nom de domaine plutôt qu’une adresse personnelle en hotmail.fr, gmail.com, car cela vous donne plus de crédibilité et vous rend plus facile à reconnaître.

Company name : Nom de votre entreprise.

Website url : L’adresse de votre site web.

Logo url : A préciser si vous avez un logo en ligne et si vous désirez qu’il apparaisse pour le branding de vos emails. (Personnellement je n’utilise pas cette option car j’envoie des messages exactement comme j’enverrai des emails à des connaissances et non comme si j’étais une entreprise).

Email signature : Ce que vous indiquerez ici sera la signature qui s’insèrera lorsque vous entrerez la variable {!signature} dans vos newsletters.

Une fois que vous avez rempli tous les champs, vous êtes invités à personnaliser le message dit “d’opt-in”. En effet, dès qu’une personne s’inscrit à votre newsletter, elle recevra automatiquement un email lui demandant de confirmer son inscription en cliquant sur un lien inclu dans l’email. C’est ce message de confirmation que vous pouvez personnaliser ici.

Ce message de confirmation est obligatoire pour suivre les normes fixées par les fournisseurs de services Internet afin de lutter contre le spam. La spam est un réel problème qui se développe encore de nos jours et ne semble pas prêt de s’arrêter. Les newsletters se différencient du spam dans la mesure où chaque abonné vous a donné son autorisation pour recevoir vos emails. Il s’agit de ce que l’on appelle le “double opt-in” : l’utilisateur s’inscrit une première fois sur votre site, puis confirme son inscription en cliquant sur le lien de l’email qu’il reçoit en suivant. Tout cela est automatique, et même si cela peut sembler compliqué, c’est en réalité très simple et cela permet d’assurer un service de bien meilleure qualité vis-à-vis du spam.

Création d’un formulaire d’inscription

Avec Aweber, la création d’un formulaire d’inscription est intuitive et ne demande pas de compétence particulière en codage. Vous pouvez aussi personnaliser le design à volonté en utilisant vos compétences ou l’outil intuitif proposé par Aweber, comme sur la photo ci-dessous :

Création d'un formulaire d'inscription Aweber

Il vous est aussi possible de choisir le type de formulaire d’inscription que vous désirez. Par exemple, vous pouvez choisir soit :

  • In-line : le formulaire est normalement intégré à une page web
  • Pop-over : le formulaire apparaît par dessus la page web que le visiteur est en train de lire
  • Lightbox : identique à pop-over mais la page web devient ombragée (comme sur la photo ci-dessous)
  • Pop-up : le formulaire apparaît dans une nouvelle fenêtre (déconseillé car cette fenêtre sera bloquée par la plupart des navigateurs. De plus c’est assez intrusif).

Exemple de formulaire apparaissant en “lightbox” :

Exemple de formulaire lightbox

On peut choisir en quelques clics la manière dont on veut que ce type de formulaire apparaisse : une fois, plusieurs fois, après que x secondes se soient écoulées, etc. Pour l’insérer sur votre site web, il suffit de copier-coller une ligne de code html fournie par Aweber lors de la création du formulaire.

Le formulaire présenté ci-dessus, qui apparaît 1 fois seulement et après que le visiteurs ait passé 10 secondes sur mon site, présente un taux de conversion de 3,3%. Cela signifie que pour 100 affichages, 3,3 personnes s’inscrivent à la newsletter.

Lorsqu’un utilisateur s’inscrit à votre newsletter, il est ensuite redirigé vers une page lui expliquant qu’il va devoir confirmer son inscription par email. Il est possible de choisir une page par défaut hébergée chez Aweber ou de personnaliser une page de votre site web.

De même, vous pouvez personnaliser à souhait la page sur laquelle son redirigés les abonnés après avoir cliqué sur le lien de confirmation d’inscription envoyé par email. Aweber est un système très flexible que l’on peut configurer comme on le désire.

Comment envoyer une newsletter avec Aweber

Comme je l’ai écrit en introduction, il existe deux types de messages que vous pouvez envoyer : soit un message unique envoyé à tous vos abonnés, que l’on appelle “broadcast”, soit un message inclus dans une série d’emails envoyés à chaque nouvel abonné (autoresponder). On appelle ce deuxième type de message les “follow-up”.

L’envoi des messages broadcast est très intuitif. Il faut tout d’abord cliquer sur le bouton correspondant comme sur l’image ci-dessous :

Envoi d'un message broadcast

Puis il suffit de suivre les instructions et d’écrire le message lors de l’étape ci-dessous :

Rédaction d'un message broadcast

On remarque que l’on peut personnaliser les messages en cliquant sur la variable {!name}. Le nom de chaque destinataire s’affichera à l’endroit où vous inclurez la variable. Vous pouvez envoyer ce type de message immédiatement après les avoir écrits, ou encore programmer leur diffusion à l’avance selon une date qui vous convient. Il est aussi possible d’écrire plusieurs messages à la suite et de les programmer à différentes dates.

Concernant les messages dit “follow-up”, l’envoi est tout aussi intuitif. Pour chaque nouveau message, il faut indiquer le nombre de jours devant s’écouler après le dernier message pour que le nouveau mail soit envoyé. L’utilisation est suffisamment intuitive pour qu’on puisse comprendre le fonctionnement en quelques secondes.

Quels types d’emails envoyer dans sa newsletter ?

L’utilisation que l’on fait de sa newsletter dépend des objectifs que l’on s’est fixé en rapport avec celle-ci. Certains webmasters l’utilisent uniquement pour envoyer une newsletter chaque mois, contenant un article qui n’est pas présent sur le site et qui est destiné uniquement aux abonnés. D’autres préfèrent envoyer chaque nouvel article aux abonnés de la newsletter, comme s’il s’agissait d’un abonnement RSS par email. D’autres encore préfèrent utiliser principalement le service d’autoresponder pour envoyer une série d’emails prédéfinis aux nouveaux abonnés.

Dans tous les cas, l’utilisation d’une newsletter permet de bâtir un fichier de contacts ciblés qui peut être monétisé. En ce sens un service payant comme Aweber doit être considéré comme un investissement. C’est un moyen incontournable pour rentabiliser un site, tout en apportant de la valeur aux abonnés à travers la rédaction de contenu gratuit, ciblé, et de qualité (en tout cas dans l’idéal). Une newsletter permet de pratiquer efficacement ce que l’on appelle le content marketing, une méthode de marketing selon laquelle le contenu et les informations ciblées et de qualité priment sur les méthodes plus intrusives de promotion.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site d’Aweber.

Cet article a été rédigé par Alban, que vous pouvez retrouver sur son blog AlbanBlog.fr. Il y raconte son parcours de jeune créateur d’entreprise sur Internet et y aborde aussi les thèmes du webmarketing et du développement personnel.
Vous pouvez y lire par exemple des articles comme :
Éviter automatiquement de ne rien faire lorsqu’on a décidé de travailler ou encore : Des podcasts pour se motiver et pour apprendre.

Author: Alexandre Philippe

Alexandre Philippe est le fondateur du blog C'éclair. Constamment en quête de nouvelles méthodes d'organisation, de motivation et d'apprentissage, il délivre ses éclairs d'efficacité chaque semaine sur ce blog.

20 thoughts on “Créer une newsletter avec Aweber : guide, avis et retour d’expérience

  1. Fenice

    Merci à l’hôte ainsi qu’au taulier pour cet article très bien détaillé.

    Étant à la recherche d’un véritable système d’autoresponder et au vu de cet article, je pense avoir trouvé grâce à vous le client idéal 🙂

    @Alexandre : utiles-tu également Aweber ?

  2. Sebastien Night

    Je suis épaté par le niveau de détail de l’article.

    En tant qu’utilisateur intensif d’aWeber, je ne peux que recommander ce service.

    Efficace, bon taux de livraison des emails, des outils indispensables comme les split tests… c’est un des meilleurs.

    A noter cependant deux défauts :
    1. Impossible d’importer de larges mailing listes existantes. Ce qui signifie qu’il vaut mieux commencer dès le départ sur aweber, que de se dire “je verrai plus tard” et se retrouver avec 40 000 abonnés qu’on ne peut pas importer vers aweber (comme ça m’est arrivé !)

    2. Il ne faut pas être allergique à l’anglais. l’interface de l’administrateur est en anglais (bien qu’assez intuitive). L’email de confirmation envoyé à l’abonné est personnalisable, mais une grande partie est en Anglais, et aWeber jusqu’ici fait preuve d’un vrai dédain envers ses clients internationaux. Pas la peine d’embeter le support en demandant s’ils comptent traduire un jour.

    En dehors de ça, excellent outil…
    et excellent article !

    Sébastien

  3. Sylvain

    Merci pour cette présentation.

    Jusqu’à présent je n’ai utilisé que le service de feedburner, qui permet d’envoyer mon flux RSS à mes abonnés (ce que tu appelles un abonnement RSS par e-mail).

    Je ne compte pas utiliser la mailing list de mon blog pour autre chose, en tout cas dans l’immédiat.

    Penses-tu que j’y gagnerais si j’utilisais les services de Aweber ?

  4. ProLire

    Très bon article.
    N’est pas une solution trop lourde pour un blog qui débute ? (juste besoin d’envoyer les nouveaux articles en alternative aux flux RSS encore méconnus, pas d’ebook ou d’autoresponger pour le moment)
    Je pense que je vais le coup du “je verrais plus tard”, toutefois sans attendre les 40000 abonnés ;), et je garde quand même cet article sous le coude.

    Merci pour ces informations !

  5. Alexandre

    @Fenice : je me suis déjà inscrit à Aweber dimanche et j’espère le mettre en place dans les prochains jours.
    Jusqu’à maintenant, je ne proposais que de suivre les articles par email grâce à Feedburner.
    En ce moment, j’ai un peu plus de 500 abonnés par email via Feedburner. Du coup je me demande s’il y aurait une façon simple pour qu’un abonné email à Feedburner soit upgradé s’il le désire vers Aweber. Si quelqu’un connaît la solution je suis preneur!

    @Sebastien Night : j’apprécie beaucoup ton retour étant donné ton expérience et le nombre de tes inscrits. Dommage qu’Aweber néglige les aspects que tu décris. Mais je suppose(enfin j’espère!) que c’est pour se concentrer sur l’essentiel.
    Personnellement, ce qui m’a vraiment décidé par rapport à la concurrence, c’est le fait que le compteur d’abonnés de feedburner intègre ceux d’Aweber.

    @Sylvain : je pense que ça dépends de l’importance du blog. Mais si tu comptes vraiment bloguer sérieusement, il faudra tôt ou tard t’y mettre. Pour ma part, l’article qui a déclenché mon intérêt pour les newsletter est celui-ci:
    Les 103 conseils que j’aurais aimé qu’on me donne quand j’ai débuté sur internet
    Un des conseils insiste sur la création d’une newsletter.

    @ProLire : effectivement pour un blog qui débute, c’est un investissement conséquent puisqu’on ne peut pas encore amortir les frais par la publicité. Mais comme tu l’as dit, il faut garder l’idée dans le coin de sa tête.

  6. Alban

    Merci à tous de vos retour sur cet article!

    @Sébastien Night : En effet je n’avais jamais pensé à ce problème d’importation de mailing lists importantes. Maintenant que j’y pense, j’ai vu en recevant la newsletter du célèbre blogueur Steve Pavlina, qui vient de changer de service d’emailing pour adopter Aweber, et qui a comme toi plusieurs dizaines de milliers d’abonnés, que cela lui prend plus d’un mois pour tout transférer ! C’est pas ce qu’il y a de plus pratique, et donc mieux vaut y penser dès le départ en effet.

    @ Sylvain : Comme Alexandre, je pense que ça dépend de l’importance du blog pour toi. Si tu comptes le développer lentement, ce n’est pas trop la peine. Par contre si tu veux miser beaucoup dessus, autant commencer à collecter une base de données de contacts le plus tôt possible. Concernant le site sur lequel j’utilise Aweber, je me rends compte que si j’avais installé la newsletter ne serait-ce que 6 mois plus tôt, j’aurais à l’heure actuelle un grand nombre de contacts supplémentaires sur ma liste…Donc je me demande pourquoi je ne l’ai pas fait plus tôt.
    Enfin l’avantage que tu peux trouver avec un service comme Aweber, c’est que tu peux offrir un bonus (ebook, vidéo, liens sympas par ex) pour motiver tes visiteurs à s’abonner. Ça augmente donc plus rapidement le nombre des inscrits à ton blog.

    @Prolire : Peut-être qu’en effet, si tu n’as pas d’eBook ou de produits particuliers à recommander à tes lecteurs, mieux vaut attendre un peu ! Je pense qu’il faut quand même avoir en tête un objectif soit professionnel, soit au moins de vouloir rentabiliser son site web pour opter pour un service de newsletter.

  7. ProLire

    Ok, c’est noté.
    Du coup cela m’a décidé à ajouter sur le champs un module d’abonnement … feeburner.
    Mais bon, c’est pour débuter. On verra ensuite.

    Merci pour vos retours.

  8. Fenice

    @Alexandre : Je me posais la même question que toi étant dans le même cas (bien que je n’en sois pas encore à 500 abonnés ^^). Je pense m’y coller un de ces 4 et dès que ce sera fait, je vous ferai un retour d’expérience.

  9. Sam

    Très bon article, merci à Alban et Alexandre !
    C’est vrai que cela fait un moment que je veux me mettre à aweber, depuis le temps que j’en entend parler. Je crois que cet article va me faire craquer, il faut juste trouver le temps…

  10. Pingback: Blog Anniversaire : C’éclair! a trois ans

  11. Pingback: Lancement de la newsletter C’éclair!

  12. hafid

    Merci d’avoir exposé les bienfaits de aweber en matière de marketing directe .
    J ‘avais aimé que vous indiquiez comment procéder au teste avant avant l’envoi définitif du message.
    on ne peur pas s’en passe .merci

  13. wp core conversion

    Awesome site! You have some very interesting posts.. Nice background too haha. Maintain the good work, Ill be sure to find and see much more of your page!

  14. Wald

    C’est vrai que le point fort d’Aweber c’est qu’il est Whitelisté et je sais que c’est pareil pour les grand autorépondeur du type GetResponse ou Mailchimp par exemple mais justement, je me demandais aujourd’hui si c’était aussi le cas des autorépondeurs français ?!

    Je parle de Cybermailing et de SG auto-repondeur, quelqu’un sait ?

    J’imagine que non mais je ne voudrais pas faire de mauvaise pub alors je vais vous laisser dans le doute 😉
    Quelqu’un me le dira peut-être…

    C’est vrai qu’on aimerai bien un auto-répondeur français aussi puissant qu’Aweber mais je pense qu’il faudra tout de même attendre quelques années.

    En attendant, vous pouvez visiter le site :

    http://www.meilleur-autorepondeur.fr

    pour visionner gratuitement la formation vidéo de Ludovic Barthélémy et apprendre à vous servir d’Aweber rapidement.

  15. Melody

    Merci beaucoup pour cet article très clair. J’utilise Aweber mais j’avais zappé quelques détails en créant ma liste. Grâce à cet article, j’ai pu peaufiner le tout et c’est nettement mieux maintenant. J’ai quand même une remarque: Aweber étant un service en anglais, il ne prend pas en compte les accents en français et les transforme en des signes incompréhensibles. Ce n’est pas très pratique. Je n’ai pas envie que mes abonnés pensent que je fais des fautes d’orthographe. L’auteur de cet article aurait-il une solution pour convertir les accents?
    Merci
    Melody

  16. Christophe

    Excellent article.

    Pour ma part j’ai un peu de mal a configurer le “Blog Broadcast”, car je n’arrive pas intégrer l’image de chaque extrait…

    La newsletter est envoyée pour l’instant lorsque le nombre d’articles arrive à 20. Donc la newsletter va contenir 20 articles… (Je gère un annuaire, donc les 20 sont obtenus en 72 h environ). Par la suite je réglerai le nombre..

    Donc pour que la newsletter ne soit pas “indigeste”, je souhaite afficher la miniature et l’extrait…

    L’extrait ça marche… La miniature pas encore…

    @Melody : Je n’ai pas de soucis avec les accents pour ma part…

Comments are closed.