9 blogueurs vous conseillent pour commencer à bloguer sous WordPress

By | 11 juin 2007

article-collaboratif2.jpgJ’aimerais remercier chaleureusement tous les participants à ce premier article collaboratif!

Au final nous sommes 9 en incluant moi-même et je dois dire que les conseils sont variés et intéressants. J’ai appris moi-même quelques bons plans.

Le nombre de conseils a été fixé à trois bien que je n’ai pas fait de censure pour les exceptions. Ceci nous donne un article déjà suffisamment long, et burningHat ne me contredira pas!

Trêve de blah blah, voici les conseils :

Khrys de Khrys Weblog

1. S’il est une chose nécessaire, c’est de garder deux copies de votre répertoire wordpress sur votre ordinateur. La première, classique, sert à vos échanges FTP avec votre site. La deuxième, sous forme d’archive (zip, rar, tgz, tar.gz), sert de backup. Faites-en à chaque changement majeur : mise à jour de wordpress, etc. ; mais je le conseille aussi à chaque édition de votre thème. C’est important, en particulier parce que WordPress vous permet de modifier votre thème en ligne, et qu’il est très facile de faire des âneries (!). Je garde personnellement entre 3 et 5 archives, selon ce dont j’ai besoin (2 majeures, puis 1 à 3 limitée(s) au sous-répertoire wp-content).

2. Parmi les choses à ne pas faire:
Ecrire : “bah aujourd’hui j’ai rien a dire”. Si tu n’as rien a écrire, n’écrit pas.
Ecrire “kikoo lol!”. On n’est pas sur Skyblog.
Se plaindre que personne ne lit le blog, ou que personne ne le commente.

3. Choses à faire:
Ne publiez pas “à chaud”: sauvez votre brouillon, et revenez-y à tête reposée. Vous pourriez le regretter…
Si votre but est d’attirer beaucoup de monde, publiez régulièrement.

burningHat de burningHat

1. Evitez si vous le pouvez de vous contenter de relayer le buzz du moment. Visez l’originalité ou ce qui vous parle à vous. L’expérience en sera d’autant plus enrichissante pour le lecteur et intéressante pour vous. Mieux vaut parfois ne rien publier que de publier un truc déjà lu 100x sur les autres blogs à mon avis.

2. A part pour des articles techniques (et même là en fait), évitez d’avoir des billets trop longs… On le dit souvent mais finalement on se laisse prendre par son flot d’idée et on arrive toujours à des billets trop longs. Mon truc: écrire un brouillon que je relis après en cherchant les idées essentielles et en supprimant tout “le bruit” que je rencontre.

3. Soignez votre présentation (identité visuelle) et votre orthographe ! Vos lecteurs vous en seront reconnaissant à coup sûr…

Thierry Bélanger Clermont de 16 Secrets

1. Écrivez avec votre coeur. Choisissez des sujets que vous appréciez. Il faut que les lecteurs de votre blogue puissent sentir que d’écrire n’est pas une corvée pour vous.

2. Essayez de personnaliser votre thème. Avec WordPress, il est facile d’utiliser le même thème que des milliers d’autres blogueurs. Le fait d’avoir un thème « unique » donne de la crédibilité auprès des lecteurs.

3. Utilisez les plug-ins offerts pour WordPress. Plusieurs des plug-in offerts pour WordPress permettent d’ajouter une valeur ajoutée à votre blogue. Par exemple, le plug-in « Live comment preview » permet à vos lecteurs de visualiser le commentaire qu’ils sont en train d’écrire. Cela leur permet de voir, entre autres, s’ils ont fait des fautes d’orthographe.

LOmiG de BLOmiG

1. Se fixer un rythme de publication d’articles (pas forcément de longueurs égales) et ne pas trop le changer (cela implique d’identifier le temps que l’on pourra consacrer à son blog chaque jour)

2. Tout faire pour favoriser les commentaires (notification par mail, avatars qui apparaissent, etc…j’ai fais un billet là-dessus)

3. Etre patient parce que les premiers mois, c’est le désert !

B2 de My Open Door to a Better World

1. Choisir un bon habillage à son blog; cela ne veut pas dire que le look doit être du genre “super génial”, mais juste faire en sorte que le lecteur se sente à l’aise dans sa lecture. Par exemple :

  • Ne pas utiliser de couleur de texte foncée sur un arrière plan foncé
  • Ne pas utiliser de couleur de texte claire sur un arrière plan clair ^^
  • Utiliser une taille de police adéquate : pas trop petite, et pas trop grande .. Le juste milieu comme on dit 😉
  • Faire en sorte que le blog ne semble pas trop encombré et désordonné

2. Lorsqu’un visiteur passe pour lire un article, il est surtout intéressé par l’avis du blogueur. Il ne faut donc pas avoir peur d’exposer ses points de vue et ses opinions. Et demander en retour ceux des lecteurs. Cela garantira une interactivité entre lecteur/blogueur.

3. Proposer un contenu diversifié : même si un blog donné est orienté sur un sujet bien précis, cela n’empêche pas d’avoir de la diversité dans le contenu^^. Eviter le langage SMS à la Skyblog dans l’écriture d’articles ! Etre inventif, et ne pas se contenter de relier l’information; mais essayer d’y ajouter un avis personnel, ou une information complémentaire.

Conseil Bonus :
Un blog n’est pas un journal intime. Tout le monde peut le lire. Avec les
annuaires qui les référencent il est très facile de les trouver. Mieux vaut
donc éviter d’y dévoiler des choses que vous voulez garder secrètes.

McM de Bleu-Rouge blog

1. Se faire aider : il n’y a rien de plus moche qu’un thème par défaut, qu’une page d’erreur ou qu’un plugin mal configuré. Les bloggeurs informaticien ne sont en général pas avare de leur temps, n’hésitez pas à les solliciter.

2. Avoir un thème cohérent : s’il est en français qu’il le soit entièrement, s’il y a une image entre chaque article qu’elle soit en relation avec le reste, etc.

3) Installer des plugins de SEO (Search Engine Optimization) : comme SEO Title Tag et Google Sitemaps pour optimiser son référencement, la majorité du trafic d’un blog vient des visiteurs en provenance de Google.

Arkan de Homo Sapiens Internetus

1. Se différencier graphiquement. Rien n’est moins frappant pour un visiteur découvrant un blog, que de voir que celui-çi est similaire à 36 autres en terme de charte graphique. Cela donne l’impression que le contenu sera aussi dans la même veine et qu’il n’aura rien à apprendre de plus. Les thèmes WP il y en a énormément donc il y a moyen de trouver son bonheur en étant différent.

2. Avoir un blog léger en terme de requêtes serveur. C’est la suite logique du premier point pour moi. Si le site plait graphiquement on a envie d’y venir sans que ça rame de trop. Moins il y a de requêtes mieux ce sera. Personnellement je suis un testeur compulsif de plugin s (j’en traduit régulièrement pour WordPress France dés que j’ai du temps d’ailleurs), ce qui contredit mon propre conseil mais à terme ce sera un combat que je mènerai 😉
(25 requêtes me semble un bon objectif final ^^).

3. Outre de soigner son design et sa rapidité d’accès, le flux RSS est un des points majeurs et des plus intéressant dans un blog. A mon sens un flux RSS doit être “appétissant” tout autant que le site. Par là j’entends qu’il faut par exemple éviter de tronquer ses fils (un plugin wordpress le permet) pour laisser libre court au lecteur de lire nos billets dans son aggrégateur ou de venir sur le site. Quitte à recevoir moins de visites.
La visibilité des flux sur son blog est aussi importante, ainsi qu’une page explicative du phénomène afin d’expliquer l’intérêt de la chose aux utilisateurs lambda. Pareillement éviter les mauvais encodages de flux (des gribouillis pour chaque lettre accentuées n’est pas des plus sympa et j’ai déjà vu cela chez plusieurs personnes).

Thomas Bonnin de Toile-Filante

1. Utilisez un slash à la fin de l’adresse
Si un lien est de la forme “http://www.machin.com/bidule“, le serveur doit chercher quel type de page doit être affiché. Si vous utilisez plutôt “http://www.machin.com/bidule/ ” le serveur sait immédiatement qu’il s’agit d’un répertoire. Ce qui réduit le temps de chargement.

2. Utilisez les attributs height et width pour les images (j’ai d’ailleurs déjà écrit un post à ce sujet). Ces attributs permettent au navigateur de connaître la taille de l’image avant de la charger. Ainsi il peut réserver la place nécessaire et charger le reste de la page. Ce qui accélère le temps du rendu HTML par le navigateur

3. Être prudent avec les plugins
Il existe une pléthore de plugins pour WordPress. Ceci est un énorme avantage, il y a beaucoup de chance qu’une fonctionnalité que vous souhaitiez ajouter à votre blog soit déjà prise en charge par un plugin existant. Cela vous évite de mettre la main dans le camboui.
C’est également dangereux car il existe des plugins mal programmés qui n’ont pas été suffisamment testé.
Je vous conseille donc de vous limiter aux plugins qui ont une grosse communauté. Pour cela regarder la date et le nombre de versions du plugin et le nombre de commentaires fait par les utilisateurs sur sa page de téléchargement. Plus un plugin est “vieux”, plus il a de retour d’utilisateurs et plus l’auteur de ce dernier a pu le corriger ou l’améliorer.

Et enfin voici mes conseils :
1. Utilisez un éditeur de blogging offline comme Zoundry pour rédiger les brouillons de vos articles avant de les mettre en ligne. Vous pourrez ainsi planifier vos publications.

2. Ecrivez une feuille de route technique du site, un genre de todo list que vous remplirez au fur et à mesure que les idées vous viennent : comme lorsque vous lisez les articles de conseils chez vos confrères par exemple!

3. Pensez à varier vos mots clefs de façon à être plus facilement trouvé dans les moteurs de recherche, une bonne manière est d’utiliser les commentaires alt des images et title des liens. Il est aussi important de les mettre en évidence (gras ou italique), les moteurs de recherche devineront ainsi que ce sont des mots importants.

Voilà tout!

J’attends maintenant avec impatience les réactions dans les commentaires.

Author: Alexandre Philippe

Alexandre Philippe est le fondateur du blog C'éclair. Constamment en quête de nouvelles méthodes d'organisation, de motivation et d'apprentissage, il délivre ses éclairs d'efficacité chaque semaine sur ce blog.

28 thoughts on “9 blogueurs vous conseillent pour commencer à bloguer sous WordPress

  1. lomig

    salut,
    le résultat est sympa je trouve : plein de conseils variés, venant de plein de bloggeurs différents. La liste est chouette je trouve !
    Merci de ton initiative, et de ton travail !
    expérience à reproduire !

  2. Fran6

    Désolé d’avoir été un peu long à la détente… Pour me rattraper, je mettrai un article sur mon blog avec un lien vers ton billet !! 😉

  3. Alexandre Post author

    Merci Iomig, je crois que ça change un peu du chacun blogue dans son coin. Et ça permet de se connaître entre confrères!

  4. Cedric.c

    Salut,

    sympa l’idée du post communautaire, la note est constructive, à réitérer.

    Ced.

  5. B2

    Non seulement je viens d’apprendre de nouveaux conseils, mais ça me permet aussi, de découvrir de nouveaux blogs ^^
    Merci pour cette idée extra ! 😉

  6. Lady Zee

    Merci pour ces précieux conseils 😀

  7. Sylvain

    Excellent, j’en ai profité pour linker cet article depuis un de nos articles sur l’utilisation de WordPress pour le cas particulier des Blogs Familiaux

  8. burningHat

    C’était vraiment une expérience intéressante que de participer à cette initiative et je trouve que le résultat est très bon (et je pense surtout aux conseils de mes “collaborateurs de rédaction” que je trouve excellents plus qu’à flatter mon égo quand je dis ça ;)).

    Bravo et merci encore à Alexandre pour cette initiative !

  9. lebazaar

    J’ai déjà lu pas mal de conseil sur la toile mais je dois dire que ce résumé vue par 9 autres bloggeurs est très sympa et j’ai encore appris quelques choses aujourd’hui concernant les tailles des images.

    Merci

  10. br1o

    C’est une bonne idée de regrouper une liste de conseils sur un seul billet. Petit bémol (constructif) : il manque peut-être une petite synthèse à la fin, histoire d’unifier l’ensemble.

  11. daria

    Très bonne initiative : merci pour ces conseils à plusieurs mains…la diversité collaborative c’est chouette : )

  12. Taz-G

    Bravo à tous pour ces conseils très justes ! J’ai ouvert mon blog il y a un peu moins de deux mois et écrire est vraiment une activité passionnante quasi naturelle.

    Je parlais justement avec BurningHat du succès d’un blog qui résulte d’une certaine régularité dans la publication. Comme il le disait : Avoir des nouveaux lecteurs c’est facile mais les garder c’est plus dur.

    Pour la rédaction, j’essaie de ne pas laisser gagner la colère qui est en moi. C’est toujours facile de lancer des critiques mais ça ne nous rend pas forcément objectifs et crédibles. Comme dans une dissertation, il faut essayer de ne pas se mettre l’autre camp sur le dos et accorder les idées les plus opposées.

    La longueur des articles, par contre, je me rends réellement compte de la lourdeur occasionnée mais je me laisse prendre au piège à chaque fois.

    Sinon il y a un conseil qui me semble primordial et que personne n’a donné : Mettre le lecteur en confiance en indiquant certaines sources quand cela est nécessaire. A la limite c’est un conseil contradictoire avec celui qui conseille de ne pas réécrire un article qu’on peut retrouver ailleurs, mais parfois il s’agit simplement d’une idée et il est bon d’avoir une source de vérification. Corrigez-moi si je me trompe.

    Belle collaboration ! ^^

  13. Arkan

    Tout pareil que mes confrères d’articles 😉

    Ce fut une expérience bien sympathique et au final une aide pour plusieurs personnes (espérons-le tout du moins) donc c’est déjà une réussite pour ça 🙂

    Le plus difficile est souvent de trouver les personnes susceptibles de pouvoir et de vouloir répondre aux questions (c’est vrai qu’il y a un max de chaines, de listes, etc… qui circulent dans la blogosphère).

    Je relaierai l’info sur mon blog demain matin (là j’suis trooooooop fatigué :p).

    Et merci d’avoir pensé à moi ^^

    Ps: Mr br1o, je me permet de vous tirer ma casquette pour votre site que je suis avec avidité depuis de longs mois (même si je préférai un chouilla le design précédent ^^)

  14. lomig

    salut Taz-G,
    oui tu as raison : il est très utile de citer ses sources lorsqu’on veut discuter de la réalité, et argumenter. Il faut simplement faire attention à ne pas coller un catalogue de références à la fin du billet, mais seulement les 2 ou 3 sources importantes.
    a bientôt !

  15. shyboy

    c’est une bonne synthèse, trés bonne esprit…. faudrait peut-être que je migre sous wordpress?

  16. Moimoi

    Excellents conseils, merci.

    Si je puis me le permettre, je rajouterais :

    – Illustrer ses articles. Personnellement, je préfère un texte aéré avec des images de circonstance qu’un pavé sec.

    – Faire preuve d’humour. Là encore, dans mon cas, je lis déjà énormément de textes rébarbatifs pour mon travail, alors si je peux avoir une pointe d’humour tout en m’instruisant …

    et celui qui a déjà été cité mais qui me semble primordial :

    – Ne pas tronquer les articles dans le flux RSS.

  17. Alexandre

    @br1o : très juste, j’aurais pu rajouter une synthèse, l’idée a dû me passer par la tête mais ça a été déjà éprouvant de coordonner tout ça, alors on me pardonnera cet oubli!

    @moimoi : tu m’as rappelé que mon RSS était tronqué à cause des balises < !-more->
    Du coup j’ai installé le plugin dont parlait Arkan, il est téléchargeable ici:
    http://cavemonkey50.com/code/full-feed/
    pour ceux qui sont intéressés.

    Vous pouvez donc désormais accéder à mon flux RSS avec les articles entiers à l’intérieur! (un peu de pub ne fait pas de mal, surtout chez soi 😉

    @Taz-G : oui personnellement j’ai pris l’habitude de citer mes sources. Par exemple, l’idée de l’article collaboratif était une idée inspirée d’un billet d’un blog anglophone que j’ai cité lorsque j’ai annoncé le projet.
    Parfois ça permet aussi de se faire pardonner quand l’idée ne marche pas…;)

  18. Adrien

    Super intéressant ! Je ne savais pas pour le slash à la fin d’une url :/

  19. Redstyl

    Je recherchais, un plugin sur google, puis je suis tombé par hasard, sur cette article…

    Je tenais simplement à remercier les auteurs de tous ces conseils, qui sont divers et variés et qui je suis sûr en aideront plus d’un après moi.

    Merci donc, au revoir

  20. Alexandre Post author

    @Redstyl : c’est vrai qu’il est dur de trouver des mots clefs pertinents pour que les lecteurs trouvent cet article par les moteurs de recherche, tellement les mots blogueur, conseils, collaboratif sont utilisés à travers le web.

    Merci pour ton commentaire en tout cas, ça faisait longtemps qu’il n’y en avait pas eu pour cet article.

    Je préciserai également que cet article a fait une émule chez fran6art.com, avec comme sujet “que doit-on mettre dans la sidebar”.
    Fran6art est un blog sur WordPress dont je suis fidèle lecteur et je suis particulièrement fier de l’avoir inspiré.

  21. Pingback: je resote, tu resote, nous resotons² at Business Commando Feed!

  22. Pingback: je reseaute, tu reseautes, nous gagnons² at Business Commando Feed!

  23. Pingback: Il y a un an sur C’éclair! - juillet 2007

  24. Pingback: Anthilemoon » Archive du blog » Wordpress : par où commencer ?

  25. Amateur2Vin

    Bonjour et merci a tout les blogueur pour ce super article.
    J’ai découvert WordPress il y a un en environ et on se demande souvent qu’on être bien conseillé sur la toile.

    Je vais tenté tous ces conseils géniaux et essayer d’agrandir mon référencement.

  26. Pingback: Livre blanc des meilleurs conseils pour bloguer par les blogueurs du top 100

  27. Pingback: #4 Semeunblog - Alexandre De Ceclair.fr | Semeunacte.com - Cultivateur De Bonheur

Comments are closed.