Que ferais-je si je n’avais plus jamais besoin de travailler pour de l’argent? (2)

Par | 23 décembre 2008

[Retour à la 1re partie]

La concentration et la discipline, voilà bien un défi qui serait dur à tenir si j'étais libre de faire ce que je veux. Car ce qui me plaît le plus en fin de compte, c'est d'improviser. L'improvisation est un des moyens les plus agréables de vivre dans l'instant présent, au lieu de penser en mode projet. On crée de manière spontanée au lieu de rejouer un scénario préétabli. On part en live. On savoure à sa juste valeur le goût de la liberté!

Parmi les activités propices à l'improvisation, deux disciplines m'ont beaucoup marqué : l'improvisation au piano et la danse en couple.

Si vous voulez avoir un aperçu de comment on peut s'amuser en improvisant au piano, je vous propose de regarder cette petite vidéo de Tom et Jerry, sur le morceau très connu de Liszt : Hungarian Rhapsody n°2 :

Notez l'évolution du morceau, qui commence très structuré et finit en total freestyle. Ceci reflète parfaitement le processus d'improvisation, qui part généralement d'un thème bien précis auquel on applique au fur et à mesure de plus en plus de variations. D'après vous, quelle partie du morceau fera le plus vibrer le spectateur?

Du côté de la danse en couple, c'est l'aspect complicité qui ajoute du piment à la discipline. Les deux partenaires doivent agir en totale osmose s'ils veulent offrir du spectacle. Et c'est par de subtils indicateurs comme une pression dans la poignée de main ou le regard que la partenaire saura comment elle doit réagir. La séquence des passes n'est pas connue à l'avance, et on peut les faire varier de bien des manières, donnant un résultat unique à chaque fois.

Une dernière discipline que je n'ai pas eu l'occasion de pratiquer mais qui me fascine, c'est le théâtre d'improvisation. On y retrouve aussi cette complicité entre les divers acteurs, à part que cette fois-ci, il n'y a généralement pas de leader. Et donc les acteurs sont plus à même de combiner leur pouvoir créatif. Dans leurs meilleurs moments, ces spectacles produisent une authenticité, une spontanéité et un humour ravageurs capable d'enflammer les audiences les plus exigeantes.

3e partie

2 commentaires sur l'article “Que ferais-je si je n’avais plus jamais besoin de travailler pour de l’argent? (2)

  1. CoachDom

    Bonsoir,

    L’improvisation n’est que le début de la vie dans l’instant présent.

    Beaucoup de méthodes insistent sur la gestion du temps, la planification, … Mais ne sont-elles pas que des moyens plus élaborés de fuir l’instant présent ?

    Être dans l’instant présent demande beaucoup plus de travail sur soi que le reste. Car il faut nécessairement apprendre à ressentir, débrider son intuition, être parfaitement à l’écoute du moment, de soi, et de son environnement.

    les meilleurs outils d’expérimentation de l’instant présent passent tous par une activité globale (physique,intellectuelle, et spirituelle). La danse, le théatre d’impro, la danse contacte, sont tous de très bon moyen pour ce faire

  2. Pingback: Que ferais-je si je n’avais plus jamais besoin de travailler pour de l’argent? (3)

Les commentaires sont fermés.