Pourquoi lire des livres de développement personnel ?

Par | 10 mars 2010

J’ai aujourd’hui le plaisir d’accueillir Guillaume du blog Sameliorer.com consacré au développement personnel, à la productivité et à la finance :

Lisez-vous régulièrement des livres de développement personnel ou de business? Ou vous contentez-vous simplement de parcourir régulièrement différent blogs traitant de ces sujets?

Puisque vous lisez Ceclair, je peux affirmer sans prendre trop de risques que vous êtes intéressé par le développement personnel, le business ou que vous souhaitez tout simplement améliorer votre vie. Vous lisez d’ailleurs certainement d’autres blogs sur le sujet.

Cependant, même si ces sites sont bien souvent des mines d’information et même si vous êtes parfois capable de mettre en place les conseils donnés, vous avez sans doute déjà ressenti le besoin d’aller un peu plus loin. Vous avez sans doute déjà désiré trouver des informations plus approfondies sur un sujet précis. Je pense que lire des livres de développement personnel est indispensable si vous souhaitez réellement améliorer votre vie. Voilà pourquoi :

Pourquoi lire des livres de développement personnel ?

1. Les livres permettent de traiter un sujet plus en profondeur

Ne vous méprenez pas, je pense que certains blogs, comme celui que vous lisez actuellement, sont réellement des perles. Vous pouvez y trouver des réflexions très inspirantes et des conseils immédiatement applicables. Parce que les articles ont une taille assez réduite, ils peuvent facilement être lus pendant une simple pause café. Ils vous permettent également d’avoir un lien privilégié avec leur auteur et de réagir aux articles que vous lisez par le biais des commentaires. Mais je pense que les livres sont un complément indispensable à ceux-ci.

En effet, cela peut sembler évident, mais il est beaucoup plus facile de traiter un sujet de manière approfondie dans un livre de 200 pages que dans un article de blog d’une page. Et c’est primordial : passer plusieurs soirées à lire un livre sur les finances vous motivera certainement à concentrer vos efforts sur ce domaine. En revanche, un simple article de blog court le risque d’être oublié beaucoup plus rapidement et aura généralement moins d’impact. Soyez honnête. Combien de fois avez-vous lu un conseil absolument sensé sur un blog, acquiescé à lecture de celui-ci, sans pour autant le mettre en application ensuite? Lorsque l’on lit un livre c’est beaucoup plus rare. Et c’est avant tout dû au fait que lire un livre c’est un investissement en temps mais aussi en argent : il sera donc beaucoup plus difficile d’en ignorer les conseils que dans le cas d’un article de blog que l’on aura lu rapidement à la pause café.

Les livres peuvent plus facilement nous amener à connaitre un changement de paradigme. En effet, lire une grande diversité de livres peut nous amener à changer de façon de voir les choses et à revoir nos conceptions sur un sujet donné.

Il est également beaucoup plus facile de comprendre et d’assimiler le point de vue d’un auteur en lisant un livre complet. Dans un livre, l’auteur peut en effet prendre le temps d’argumenter, d’expliquer la logique de son point de vue et d’illustrer celui-ci par des anecdotes et des exemples concrets. Dans un blog, à contrario, l’auteur est obligé de limiter le nombre d’exemples et d’arguments développés. En effet, les lecteurs sont avant tout à la recherche d’une information qu’ils puissent assimiler rapidement. La règle généralement admise pour l’écriture sur internet est même de ne pas développer plus d’une idée par paragraphe.

 

2. Lorsque vous lisez, vous vous concentrez mieux

Rien ne vaut le confort d’un bon vieux livre que l’on peut lire tranquillement assis dans son fauteuil (qui a dit au coin du feu ? :-) ) ou dans son lit. De plus, un livre présente l’avantage de pouvoir être annoté et personnalisé.

Autre chose, vous lisez en diagonale lorsque vous lisez un article de blog n’est-ce pas? J’en mettrais ma main à couper. Nous le faisons tous ! J’ai même organisé le contenu de cet article en conséquence avec de courts paragraphes et des lignes en gras pour vous aider.

A cela vient s’ajouter le fléau de la lecture sur le web : les interruptions. Lorsque nous lisons sur le web, nous sommes souvent enclins à arrêter notre lecture au milieu d’un article, pour vérifier nos emails, faire nos comptes. Nous perdons donc en concentration et nous assimilons moins bien ce que nous lisons … Avec un vrai livre, en revanche, pas besoin de s’arrêter de lire pour répondre à ses emails ou voir ce qu’il se passe sur Twitter. Il est beaucoup plus facile de s’immerger complètement dans notre activité lorsque nous lisons un livre. D’autant plus que nous dédions généralement un créneau horaire à notre lecture, et non seulement 5 minutes entre 2 activités.

 

3. Vous préservez vos yeux

La plupart d’entre nous travaillent devant un écran d’ordinateur toute la journée. Quand nous rentrons chez nous, nous consultons nos emails, nous lisons nos blogs préférés, certains chattent sur MSN ou regardent la télé …. Personnellement, je préfère ne même pas essayer de calculer le temps que je passe chaque jour face à un écran d’ordinateur ! Dans de telles conditions, pas étonnant que de plus en plus de personnes aient des problèmes de vue. Faites un cadeau à vos yeux, essayez de passer au moins une soirée par semaine à lire un livre au lieu de la passer devant un écran d’ordinateur ou de télévision.

 

4. Les livres présentent une garantie de qualité

Un livre publié est généralement une référence dans son domaine. Attention, je ne dis pas qu’il faut que vous vous dispensiez de faire une recherche sur son contenu avant d’acheter un livre. Pas plus que je dis qu’il n’existe pas de blogs de qualité égale à certains livres. Le site sur lequel vous vous trouvez est d’ailleurs un exemple de blog de grande qualité. Mais à côté de cela, il existe aussi beaucoup de blogs qui se contentent de répéter une information lue ailleurs. N’avez-vous jamais eu l’impression de lire 5 fois le même article dans la même journée? C’est plus rare dans le cas d’un livre.

En fait, je dirais que lorsque vous achetez un livre, plus que l’information en elle-même, c’est le travail de tri et de sélection de celle-ci que vous achetez : peut-être pourriez-vous trouver la même information gratuitement sur internet, mais les quelques euros que vous économiserez ainsi ne compenseront jamais les heures perdues à la chercher.

 

5. Vous avez payé le livre

Oui, je sais, vous préférez quand c’est gratuit. A première vue c’est bien compréhensible. Mais réfléchissez-y une seconde. Qui dit gratuit, dit sans engagement : pas besoin de faire trop d’efforts pour appliquer ce que vous lisez. De toute façon c’est gratuit, s’il n’y a pas de résultats, vous aurez seulement perdu quelques minutes de votre temps. N’est-ce pas ?

Devinez quoi : les résultats que vous obtenez viennent de vos actions. Même le meilleur auteur du monde ne vous sera d’aucune aide si vous ne prenez pas la peine de mettre ses conseils en application.

En revanche, si vous achetez un livre, vous investissez votre argent dans son achat et plusieurs heures de votre temps dans la lecture de celui-ci. Vous avez maintenant un investissement à rentabiliser, vous allez donc être beaucoup plus motivé à mettre les conseils que vous lisez en application. C’est le pouvoir de l’engagement financier. Vous n’avez pas seulement acheté du papier et de l’encre, vous avez acheté de la motivation.

 

Comment trouver le temps de lire ?

Puisque la plupart d’entre nous passent la plupart de leur journée assis à fixer un écran d’ordinateur, il est assez facile de trouver le temps de lire des blogs. Par leur format, parce que lire un article demande rarement plus de 10 minutes, ils s’adaptent parfaitement à notre emploi du temps. C’est d’ailleurs certainement l’une des raisons pour lesquelles ils sont devenus si populaires ces dernières années.

Pour les livres, en revanche, c’est souvent plus compliqué. D’ailleurs beaucoup de personnes se plaignent de ne pas avoir suffisamment de temps pour lire. Voici donc quelques idées pour vous aider à trouver le temps de lire :

 

1. Trouvez un livre qui vous passionne

Il existe suffisamment de blogs faisant des revues de livres de développement personnel pour que trouver un livre qui vous passionne ne soit pas un problème. Une fois que vous avez entre les mains un tel livre, trouver le temps de lire devrait devenir beaucoup plus facile.

Personnellement, lorsque je lis un livre réellement passionnant, le temps pour le lire semble se matérialiser de lui-même.

 

2. Faites-en une priorité

Si vous avez décidé de lire un livre, c’est certainement qu’il correspond à un thème que vous jugez très important pour vous. N’hésitez donc pas à y consacrer des plages horaires entières. Par exemple, vous pouvez décider de dédier une heure chaque soir avant de vous coucher à la lecture. D’autant plus que cela favorisera votre endormissement. Si vous êtes plutôt du genre lève-tôt (ce qui n’est pas mon cas), vous pouvez y consacrer une heure le matin à votre réveil.

Que vous choisissiez le soir ou le matin, l’avantage sera qu’il s’agit de périodes relativement calmes, durant lesquelles vous avez plus de chances de pouvoir vous concentrer et de ne pas être interrompu.

 

3. Lisez pendant votre pause repas

Si vous prenez votre repas à votre bureau et que vous finissez par regarder des clips sur Youtube, essayez de lire de temps à autre un livre à la place. Comme je le disais précédemment, vos yeux vous seront reconnaissants de ne pas avoir à fixer l’écran d’ordinateur pendant ce temps. Si vous avez un parc près de votre lieu de travail, c’est aussi l’occasion d’échapper à l’atmosphère du bureau. Vous en apprécierez d’autant plus ce moment de détente, et en conséquence, le contenu même de ce que vous lisez.

 

4. Pendant les transports en commun

C’est certainement l’astuce la plus utilisée. Puisque vous devez passer du temps dans le métro, dans le bus ou dans le train, autant en profiter. D’autant plus que cela vous permettra de vous détendre et de vous relaxer après votre journée de travail (cela marche aussi le matin avant le travail, bien sûr).

 

Et surtout, rendez-vous bien compte que lire des livres de développement personnel, c’est consacrer du temps à nous-même et essayer de nous améliorer. Et finalement, n’est-ce pas là le plus important? Dans notre société où l’on doit dédier du temps à notre travail, à notre famille, à nos amis, il est parfois important de savoir aussi être égoïste et garder du temps pour s’occuper de soi.

Et vous ? Lisez-vous des livres de développement personnel ? Avez-vous des difficultés à trouver le temps de lire ?

Guillaume est l’auteur du blog de développement personnel Sameliorer.com où vous trouverez des conseils pour améliorer votre vie professionnelle et personnelle. Voici, par exemple, quelques articles susceptibles de vous intéresser :

Auteur : Alexandre Philippe

Alexandre Philippe est le fondateur du blog C'éclair. Constamment en quête de nouvelles méthodes d'organisation, de motivation et d'apprentissage, il délivre ses éclairs d'efficacité chaque semaine sur ce blog.

7 commentaires sur l'article “Pourquoi lire des livres de développement personnel ?

  1. Yoann Romano

    Bonjour à tous,

    Pour répondre à ta question Alexandre, je n’éprouve pas de difficulté pour lire du développement personnel. Je crois fermement que quand on est vraiment intéressé on trouve toujours le temps !

    Aussi, je rejoins Guillaume sur le point numéro 4. Les livres donnent la plupart du temps des conseils qui fonctionnent réellement, parce que leur auteur est SOUVENT un expert en la matière. Vous écrirez un livre sans connaitre votre sujet, vous ?

    Avec les livres on peut aisément analyser les listes bibliographiques afin de trouver les livres les plus cités (donc les plus pertinents à un problème donné, puisqu’on parle de développement personnel). Ce qui est totalement inefficace avec les blogs actuels où, sous prétexte de faire sa pub, on met dans nos rubriques « liens préférés » beaucoup (trop) de blogs moyens / inefficaces d’un point de vu pragmatique. Dommage.

    Autre dérive remarquée, beaucoup trop de blogueurs veulent d’abord assouvir leur sentiment d’importance plutôt qu’à réellement écrire du contenu efficace – et non intéressant, je fais volontairement la distinction parce que je lis souvent qu’il faut avoir confiance en soi suivi d’idées abstraites et de maximes types « soyez positif » sans réel méthodologie ni pédagogie, qui me laissent penser que l’auteur aurait mieux fait de se lancer dans un article intitulé « L’éloge de la confiance en soi ». Au moins, il serait dans le sujet.

    Aussi, beaucoup de blogs traitent plutôt de philosophie du changement, sous l’étendard de développement personnel.

    Autre travers qui semble à la mode – ou peut-être est-ce parce que je lisais surtout des livres de développement personnel avant de m’intéresser aux blogs francophones – que celui d’apporter du contenu repris ailleurs, sans chercher à l’améliorer. C’est limitant pour la communauté !

    En bref, je suis déçu de la moyenne des blogs du développement personnel, et c’est l’une des raisons pour lesquels j’ai lancé le mien. Avec le temps j’espère vraiment offrir du contenu pragmatique en donnant des réponses à des interrogations, plutôt qu’en créant de nouvelles interrogations, justement.

    Yoann

  2. Alexandre

    @Yoann Romano : je vois que tu avais beaucoup de choses à dire sur le sujet… peut-être seras tu prêt pour un futur article invité lol

    Effectivement il faut déjà de la notoriété pour écrire un livre publié dans le système traditionnel. Donc le contenu sera en général de qualité (et je dis bien seulement « en général »).

    A propos des blogs de la sidebar, je pense que c’est chacun ses goût. Après tout pourquoi ne citer que les blogs les plus célèbres alors que de petits blogs mériteraient d’être mieux connus?

    A propos de la philosophie du changement par rapport à des conseils pratiques, je dirais simplement que ça permet de faire réfléchir les lecteurs. Une fois qu’ils connaissent les problématiques, les principes sous-jacent, ils seront plus à même de générer leurs propres conseils. Comme le dit le proverbe chinois : « donnez un poisson à un homme, il sera nourri un jour, apprenez lui à pêcher il sera nourrit pour toute sa vie ».
    Evidemment je ne suis pas contre les conseils pratiques non plus, ça a le mérite de donner des exemples, de rendre les choses plus concrètes. Pour moi il faut simplement un équilibre entre astuces et réflexion.

    Effectivement certains blogueurs se contentent de traduire des articles anglophones. Mais je pense que ça peut être un bon début pour apprendre et plus tard marcher de ses propres pieds. A la longue, ceux qui ne font que traduire ont de toute façon envie de s’émanciper.

    Tu veux te concentrer sur la qualité, c’est bien, prennons garde pour autant à ne pas mépriser le contenu des autres :)

  3. Olivier P

    En voilà un bel article qui donne envie de ..lire :)
    J’aime lire et lis donc beaucoup.

    La majorité de mes lectures sont consacrées aux blogs de qualité (oui il y en a :) ) et je trouve facilement du temps dans les transports en commun pour le faire.
    Si j’ai toujours un bouquin en cours de lecture, je mets toujours plus de temps à le terminer car j’essaie d’en tirer le maximum.

    Ce qui m’intéresse c’est davantage d’assimiler l’expérience de l’auteur sur un sujet que le blabla théorique. C’est pourquoi je dis toujours que « Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois » (c’est le nom d’un de mes article 😉 )

    En tous les cas c’est gagné Guillaume et Alexandre : vous avez intensifié ma soif de lecture. Merci :)

  4. Guillaume - Sameliorer.com

    Merci Alexandre de m’avoir donné l’opportunité d’écrire cet article invité.

    Merci Yoann Romano pour ton commentaire. Tu n’as pas forcément tort sur le fond. Par contre, fait attention à ne pas mettre tout le monde dans le même sac. Il existe quand même des blogs de développement personnel d’excellente qualité qui ne se contentent pas de traduire ou de recopier des articles lus ailleurs. Et même parmi les blogs francophones.
    L’objectif de mon article n’était pas de dire que les blogs de développement étaient de mauvaise qualité, mais simplement que les livres en sont un complément indispensable.

    A bientôt

  5. stephane

    Bravo pour ce billet que j’aurais envie de faire lire à la terre entière 😉

    Je suis également d’avis que blogs et livres sont complémentaires et ont besoin les uns des autres.

    On vit une époque formidable !

  6. Mohamed

    Concernant la profondeur, je suis tout a fait d’accord c’est le conseil que je donne a ma femme, les livres de Dev.P donnent un cadre, une direction pour faire les choses. Les blogs manquent de cette profondeur, pas tous je le conçois.
    Perso je suis plus tranquille devant un ordi que devant un bouquin, je ne sais pas pourquoi mais je sais que suis une exception.
    Je conseillerai aussi : si jamais vous trouvez un livre qui vous passionne vraiment, lisez-le a plusieurs reprises. Laissez 6 mois (ou moins ou plus suivant le cas) entre deux lectures le temps que l’info décante et lors de la prochaine lecture vous verrez et comprendrez des choses que vous n’aviez pas vu/compris la première fois.

    Merci a l’auteur pour la qualite de l’article, merci au diffuseurs de produire ce genre d’articles.

    Mohamed

  7. Yoann Romano

    @Guillaume J’ai bien compris ton message.
    @Alexandre Comme je l’expliquais récemment sur Twitter je ne confondrais jamais le statut (un blogueur peu connu) et la valeur d’une personne. Je crois fermement que tout le monde peut nous apprendre quelque chose.

    Mon commentaire trahissait simplement mes recherches actuelles (qui portent à 90% sur l’étude d’experts mondialement reconnus, et très très souvent anglais). Si tu peux partager ta liste de blogs de développement personnel préféré et en expliquer les raisons (peut-être dans un petit article) ça m’intéresse fortement. Et je crois, tes lecteurs aussi.

    Yoann

Les commentaires sont fermés.