Organiser et synchroniser ses marque-pages en ligne avec Xmarks

Par | 25 juin 2010

Xmarks bookmarking add-on

Etes-vous fatigué de perdre vos marque-pages à chaque fois que vous réinstallez ou que vous changez d’ordinateur? Depuis quelques années, j’ai essayé de me discipliner pour sauvegarder régulièrement mes marques page. Mais je dois admettre que bien peu d’entre eux ont survécu jusqu’à mon système actuel.

Heureusement, depuis que j’utilise XMarks, je n’ai plus ce soucis. XMarks est une extension que l’on peut installer sur la plupart des navigateurs, que ce soit Firefox, Internet Explorer, Safari ou Chrome. Elle sauvegarde et synchronise tous vos marque pages en ligne afin que vous y ayez toujours accès quel que soit le navigateur. Et pour ne rien gâcher, le tout est entièrement gratuit!

Dans cet article, je vous propose d’exposer les points forts de cette solution, ainsi que ma manière d’organiser mes propres bookmarks…


Petit tour d’horizon de XMarks

1/ Installation et configuration

Pour installer XMarks, vous devez tout d’abord vous rendre à la page de téléchargement. Une fois que vous avez téléchargé et installé l’extension, le navigateur va redémarrer, et vous n’aurez plus qu’à cliquer sur l’icône XMarks de façon à créer un compte utilisateur et choisir les options.

Pour la synchronisation, je vous conseille de choisir l’option “Combiner les données du serveur et celles de l’ordinateur” afin d’être sûr de ne pas perdre de donnée.

Après la première synchronisation, les marque-pages seront sauvegardés à intervalles réguliers, ou à chaque fois que vous appuyez sur le bouton “Synchroniser maintenant” dans l’écran XMarks :

Xmarks : synchronisation réussie

Dans l’onglet Synchronisation, vous avez quelques options avancées intéressantes. Notons tout d’abord que vous pouvez non seulement synchroniser les marque-pages (“Bookmarks” sur la capture d’écran), mais également vos mots de passe et les onglets que vous avez laissés ouverts dans d’autres navigateurs :

Xmarks synchronisation options

Pour ma part, je ne sauvegarde pas mes mots de passe en ligne, puisque j’utilise le logiciel Keepass à la place. Mais vous pouvez l’activer, si toutefois cela ne vous gêne pas que vos mots de passe soient stockés sur un serveur tiers…

Enfin dans la suite des options, je vous conseille fortement de cocher “Synchronisation automatique” et “Synchronisation à la fermeture” pour ne pas perdre des données si vous oubliez de cliquer sur le bouton "Synchroniser maintenant”.

2/ Suggestion de tags

Lorsqu’on sauvegarde un lien en cliquant sur l’étoile à côté de l’adresse, nous obtenons l’écran suivant, qui nous permet de saisir des informations sur le site visité, et notamment des tags :

Xmarks suggested tags

D’après l’énorme base de données des utilisateurs, XMarks nous suggère ici les tags les plus souvent utilisés. Pratique lorsqu’on n’a pas d’inspiration!

Nous pouvons également donner une note grâce aux icônes en forme d’étoile.

3/ Pages similaires

Dans l’article 6 bons outils pour trouver des sites similaires, j’avais déjà cité Xmarks comme un moyen très commode de trouver des pages similaires.

Cette information est facilement accessible depuis l’icône XMarks à côté de l’adresse du lien :

Xmarks : pages similaires

A noter aussi : on obtient le classement du lien pour chaque tag où il est référencé.

Comment j’organise mes marque-pages avec XMarks

J’aimerais maintenant partager avec vous quelques astuces que j’utilise pour organiser mes liens…

1/ Trier par nom

Par défaut, les marque-pages ne sont pas triés. Il peut donc être utile d’activer le tri par nom de certains dossiers. Ainsi on ne sera pas obligé de lire chacun des intitulés de marque-page pour retrouver celui qu’il nous faut.

2/ Normes de nommage

Je suggère d’utiliser ces quelques normes de nommage afin d’organiser au mieux vos marques-page :

  • Préfixer d’un caractère spécial : j’aime bien préfixer certains dossiers qui ont une signification particulière avec un caractère spécial. Par exemple le point d’exclamation (!) permet d’attirer l’attention sur un dossier important. Et lorsqu’on trie alphabétiquement, il se place automatiquement à la première place.
  • Inclure la date, au format AAAA/MM/JJ : lorsque je fais de la veille, j’aime bien préfixer le dossier qui contient l’ensemble des sites que j’ai trouvés par une date. Car on consulte plus fréquemment les recherches les plus récentes. Au bout d’un moment, on peut aussi archiver toutes les vieilles recherches dans un dossier spécial. Le format AAAA/MM/JJ a l’avantage de trier les dossiers automatiquement en ordre chronologique si le dossier est trié par nom.

3/ Utiliser des titres concis et explicites

Certains sites ont des titres à rallonge et qui donnent peu d’indications concernant l’identité du site.

Par exemple, la page principale de Monster.fr a ce titre: “Emploi et Recrutement – Recherche emploi et annonces sur Monster.fr”

Imaginez dans votre dossier “Offres d’emploi” un tel marque-page : difficile de savoir de quel site on parle. Mieux vaut donc retirer tous les mots clés génériques au début du titre, et le renommer tout simplement “Monster.fr”.

4/ Mes quatre dossiers principaux

J’utilise principalement ces quatre dossiers :

  • Veille : ce dossier me sert à stocker mes recherches approfondies sur certains sujets. Comme indiqué précédemment, les dossiers à l’intérieur sont tous précédés d’une date au format AAAA/MM/JJ. Et je stocke les vieilles recherches dans un dossier d’archive.
  • Projets : ce dossier contient les liens qui me servent à avancer dans les projets auxquels je suis engagé.
  • Outils : j’aime bien y stocker les listes d’outils web et ressources diverses dont je me sers. Par exemple je collectionne les sites de statistiques web, les sites de type dictionnaire (voir aussi mon article : ressources gratuites pour s’améliorer en français), les outils twitter, les sites d’images gratuites, etc.
  • Détente : lorsque j’ai terminé un dur labeur, il est temps de me récompenser avec ma liste de sites “détente”. Au programme, suivant l’humeur, place à un peu de légèreté avec la désencyclopédie, de créativité avec les vidéos de TED ou à quelques échanges d’idée sur mes blogs préférés!

A noter que je stocke également beaucoup de liens à l’intérieur du logiciel Keepass, notamment ceux pour lesquels il faut un mot de passe pour se loguer.

Que pensez-vous de XMarks et de ces quelques conseils d’organisation des marque-pages? Utilisez-vous des solutions alternatives? Avez-vous d’autres astuces à partager? Je vous propose de saisir vos retours dans les commentaires ci-dessous…

Auteur : Alexandre Philippe

Alexandre Philippe est le fondateur du blog C'éclair. Constamment en quête de nouvelles méthodes d'organisation, de motivation et d'apprentissage, il délivre ses éclairs d'efficacité chaque semaine sur ce blog.

7 commentaires sur l'article “Organiser et synchroniser ses marque-pages en ligne avec Xmarks

  1. Meriam

    Super, merci pour l’article. Pour ma part je sauvegarde toujours mes favoris quand je réinstalle (j’ai vista alors les réinstallations sont devenu une routine !)… mais dans le cas d’un plantage …. je n’aurais qu’une vieille version et sachant que je rajoute des liens tout les jours …. Ce qui me pose problème c’est l’organisation, j’ai accumulé des liens sans renommer les titres, du coup mes marques pages sont en fouillis … il faudrait que je réorganise ca ! et l’occasion se présente avec ce logiciel ; ))

  2. Thomas

    Excellent tour d’horizon pour cet excellent service que j’utilise déjà depuis plusieurs mois pour synchroniser mes favoris entre mon ordinateur fixe et mon portable. À ce jour, je n’ai encore jamais eu le moindre problėme. Un service qui ne demande qu’à étre mieux connu du public 😉 Merci pour cette news !

    Pour ma part, j’utilise de moins en moins les favoris puisque j’ai fait l’effort, ces derniėres semaines, de concentrer tous mes sites préférés dans mon flux rss que je lis sur mon téléphone portable quand j’ai des moments d’attente 😉

  3. CC

    Salut! Ce service a l’air bien bon! J’utilisais moi-même delicious.com depuis quelques années avec une bonne extension de firefox pour faciliter le marque page.

    CEPENDANT, plusieurs choses me déplaisaient de cette solution, tels : long pour bookmarker, long a trouver ce qu’on veut, signets durs à naviguer, si la page n’existe plus, on perd le contenu quand même…

    C’est alors que j’ai découvert EVERNOTE. Ce logiciel génial s’installe sur windows, est disponible via leur site web, ou encore une extension de firefox. C’est comme un fourre tout ou en enregistre toutes les notes et les pages web que l’on veut. On enregistre une page web au complet en un click avec l’extension de firefox (ou chrome).

    À regarder!

    http://www.evernote.com

    P.S. : C’est gratuit et payant, moi j’utilise la version gratuite et je suis infini-satisfait!

  4. isolde

    Pour avoir accès de partout à mes marque-pages, j’utilise tout simplement un service en ligne.
    Les deux principaux sont Del.icio.us et Diigo, qui permettent de sauvegarder, classer, annoter et partager les URL. Ils sont également dotés de boutons et d’une barre d’outils Mozilla Firefox super-pratiques (marque-page en un clic, recherche dans les marque-pages etc.). A noter que le grand avantage de Diigo pour moi c’est la fonction « surlignage » qui permet en plus de mettre en exergue les passages les plus importants.
    Rien à sauvegarder ni à perdre sur les postes informatiques.

  5. Yoann Romano

    Personnellement j’utilise Delicious, et depuis je ne m’en sépare jamais. Bien plus rapide à utiliser lorsqu’on est en déplacement et dans un cyber café, par exemple.

  6. Alexandre Auteur de l'article

    @Meriam : ça devrait en effet te simplifier la vie :)

    @Thomas : chez moi aussi ça fonctionne nickel, pas encore eu un seul problème avec XMarks.

    Pour les flux RSS par contre pour moi c’est le contraire. Je suis désormais davantage les nouveautés via Twitter ou les newsletters de mes sites préférés.

    @CC : j’ai essayé plusieurs fois Evernote sans trop de conviction, parce que le logiciel est quand même devenu trop gourmand en mémoire, et je préfère les logiciels légers. Mais si ça marche pour toi c’est nickel.

    Si tu veux faire un article invité là dessus sur C’éclair! un de ces quatre n’hésites pas. Ca pourrait peut-etre me convaincre qui sait 😉

    @isolde : ah oui j’ai essayé Diigo, mais je n’ai pas bataillé longtemps. Peut-être à tort, je ne sais pas. Pareil, si tu veux faire un retour sur C’éclair un jour tu es welcome.

    @Yoann Romano : à une époque j’utilisais beaucoup Delicious, mais comme le précise CC, on perd beaucoup de temps quand on veut faire des recherches sur les bookmarks, les éditer, modifier les tags etc.
    Avec XMarks, tu fais tout offline, donc ça va très vite et c’est seulement après que tu synchronise.
    D’autre part, j’aime bien utiliser de vrais dossiers hiérarchisés.

    Pour le coup du Cyber café, j’avoue que je n’y avais pas pensé, mais XMarks offre aussi le choix de gérer les bookmarks en ligne, même si j’imagine que c’est moins optimisé qu’avec Delicious.

  7. Pingback: La solution pour ne pas ouvrir trop d’onglets dans votre navigateur web

Les commentaires sont fermés.