Motivés pour la rentrée (1/3)

Par | 14 septembre 2016

Je viens de publier le onzième épisode du Podcast Tranches d’efficacité, que vous pourrez retrouver sur SoundCloud ici :

Ecouter l’épisode 11 du podcast « Tranches d’efficacité »

Adaptation textuelle de ce onzième épisode :

Salut salut c’est Alexandre du blog C’éclair.

Alors aujourd’hui ça va être une “micro” tranche d’efficacité on va dire.

On va revenir vraiment ou concept de tranches d’efficacité, c’est-à-dire des petits moments de mes journées qui me donnent des idées et que je vais partager avec vous.

Alors là en ce moment on est bien sûr au moment de la rentrée. Et je vais en profiter pour vous donner quelques astuces pour mieux vous motiver.

Donc ce soir en rentrant du travail, eh bien je suis retombé sur une idée que j’avais eue depuis assez longtemps, qui est l’idée de continuer à rester en mouvement quand vous avez fait plein de choses.

Donc là j’ai eu une journée assez mouvementée aujourd’hui au travail. Et dès que je suis rentré à vélo, j’avais toujours cette énergie qui a continué jusqu’à chez moi.

Et je m’en suis servi pour me faire un très bon repas. Et j’ai eu plein d’idées également pour ce podcast.

Et c’est un concept que vous pouvez vous aussi utiliser.

Vous savez moi ce week-end, j’étais assez patraque.

J’étais en vacances en France il y a quelques semaines (parce que j’habite à l’Ile Maurice au cas où vous ne le sauriez pas). Et ce week-end, j’arrivais pas à me remettre dans le bain.

Et peut-être que vous êtes dans le même cas si vous étiez en vacances, si vous étiez au soleil. C’est assez difficile parce que vous êtes obligé de travailler à nouveau.

Je dis “vous êtes obligé”, ça peut être aussi un plaisir si vous aimez ce que vous faites, et j’espère que c’est le cas pour vous. En tout cas pour moi c’est le cas, j’aime beaucoup ce que je fais.

Et donc ce que vous pouvez faire en rentrant du travail, c’est de continuer sur votre lancée pour vous occuper de vos projets personnels, pour faire votre sport, etc.

Ensuite une deuxième idée, qui me vient d’un livre que je suis en train de lire en ce moment : la biographie d’Arnold Schwartzenegger.

Alors Arnold Schwartzenegger, c’est quelqu’un qui a beaucoup de mérite parce qu’il avait une famille très modeste en Autriche. Et il avait eu beaucoup de mal aussi à s’implanter en Amérique parce qu’il avait un accent très fort.

Il ne maîtrisait pas du tout l’anglais quand il est arrivé en Amérique.

Et à chaque fois, il est parti d’un certain niveau pour arriver au niveau suivant.

Tout à l’heure on parlait du fait de garder son élan. C’est un peu le concept de trampoline voyez-vous.

Vous vous servez d’une activité pour arriver sur une autre activité et ensuite monter encore plus haut.

Vous arrivez sur le trampoline le plus bas. Vous rebondissez pour arriver sur le deuxième. Vous rebondissez encore pour arriver sur le troisième. Et ainsi de suite.

Et pour Arnold Schwartzenegger, c’est assez simple. Il a eu 3 grands mouvements de carrière.

Au début, il était body-builder, ensuite une fois qu’il a été au sommet du body-building, parce qu’il est devenu quand même de multiples fois champion (Mister Olympia, etc).

Une fois qu’il a dominé ce sport, eh bien il s’est servi de son corps musclé pour percer dans les films d’action, notamment avec le film « Conan le barbare ».

Un film qui a été un gros gros succès et qui était vraiment violent pour l’époque mais aujourd’hui ça ne nous a pas l’air si violent parce que les films ont augmenté en niveau de la violence.

Alors je dis pas que c’est une bonne chose. Mais voilà, ça l’a l’aidé avec son corps musclé à percer dans les films d’action.

Ensuite, eh bien grâce à cette notoriété dans les films d’action, il a pu rencontrer beaucoup beaucoup de monde.

Et au fur et à mesure il a connu aussi des politiciens, il a fait la connaissance de la famille Kennedy par exemple.

Alors j’en suis pas encore à la fin du livre. Mais je pense que c’est grâce à ça aussi qu’il a réussi à percer en politique.

Comme vous le savez, Arnold Schwartzenegger est arrivé au poste de gouverneur de Californie.

Et la Californie c’est quand même un état extrêmement puissant aux États-Unis. Et Arnold Schwartzenegger a eu beaucoup de mérite pour arriver à cette position.

Bien sûr, il le doit aussi à son charisme et à sa célébrité.

Mais il faut aussi un certain doigté pour réussir au niveau politique.

Donc ça c’était la deuxième idée. A savoir : vous servir de vos meilleurs succès, arriver tout le temps au prochain niveau grâce aux avantages et à la position dominante dans laquelle vous êtes arrivé.

Vous pouvez donc vous inspirer du parcours d’Arnold Schwarzenegger qui au début s’est servi de son corps musclé pour devenir un grand acteur de films d’action. Et ensuite s’est servit de son charisme et de sa célébrité pour devenir gouverneur de Californie.

Ensuite troisième idée. Une idée que j’applique souvent au travail quand j’ai pas trop envie travailler, parce que ça m’arrive aussi.

Ce que je fais souvent, c’est que je me paire avec une des personnes qui sont dans mon équipe, un de mes coéquipier. C’est-à-dire qu’on travaille tous les deux en duo sur le même ordinateur. Et à ce moment là je me sens beaucoup plus motivé.

Et ça sert aussi à la personne parce que je viens l’aider, donc on travaille ensemble, on a des échanges d’idées, etc.

Et on arrive beaucoup plus rapidement vers notre but commun.

Une fois que vous avez travaillée avec la personne, vous pouvez aussi continuer sur votre lancée pour vous remettre à votre place et continuer sur votre projet.

Du coup vous êtes à nouveau boosté, et bien évidemment quand on est avec une personne, eh bien le simple fait d’avoir ce contact humain motive de manière inhérente.

Voilà donc trois astuces que je voulais partager avec vous.

Mais ce n’est pas fini parce que cet épisode est le début d’une série. Une série de trois épisodes sur le thème “Motivés pour la rentrée”.

Et je vous retrouve très bientôt pour le deuxième épisode.

Auteur : Alexandre Philippe

Alexandre Philippe est le fondateur du blog C'éclair. Constamment en quête de nouvelles méthodes d'organisation, de motivation et d'apprentissage, il délivre ses éclairs d'efficacité chaque semaine sur ce blog.