Mesurer ses progrès grâce au nombre de mots

Par | 10 juin 2011

Mesurer ses progrès grâce au nombre de mots

Savoir mesurer ses progrès est une compétence essentielle pour évaluer le travail restant sur un projet et s’assurer de remplir ses engagements en temps et en heure.

Les indicateurs de progression que nous utilisons dépendent bien évidemment de l’activité concernée. Mais pour les métiers du savoir, l’un des plus populaires est sans aucun doute le nombre de mots.

C’est en particulier le cas lorsque nous avons affaire à des tâches comme :

  • l’écriture d’un livre
  • l’écriture d’articles
  • l’écriture de discours
  • l’écriture de scripts de vidéo
  • des travaux de traduction ou de saisie
  • la lecture de livres

Dans cet article, je vous propose d’explorer l’intérêt du nombre de mots comme indicateur de progression. Et je vous présenterai quelques outils pour compter le nombre de mots dans vos logiciels favoris…


Nombre de mots ou nombre de pages ?

Il est tellement plus facile de compter le nombre de pages d’un document. Alors pourquoi se compliquer la vie en comptant le nombre de mots ?

Tout simplement parce que cela constitue une mesure plus précise. On sait bien par exemple que les éditeurs trichent beaucoup avec la taille des polices et l’écart entre les lignes pour donner du volume a un texte un peu court.

Du temps des machines à écrire, le nombre de mots par pages était beaucoup plus régulier qu’aujourd’hui puisque chaque caractère était en police "courier", avec une largeur fixe. Les manuscrits envoyés aux maisons d’éditions contenaient environ 250 mots par page.

Aujourd’hui, nous pouvons modifier à loisir la police de caractères. Mais le palier de 250 mots par page est resté la norme dans l’industrie. On peut donc se faire déjà une bonne idée en suivant ce tableau de conversion :

1 page         250 mots
100 pages 25 000 mots
200 pages 50 000 mots
300 pages   75 000 mots
400 pages 100 000 mots
500 pages  125 000 mots

Ce tableau est bien sûr donné à titre indicatif. Car suivant la nature des écrits, il y aura plus ou moins de blancs. En particulier selon que le texte comporte plutôt de longues parties narratives ou de dialogues.

Le nombre de mots en tant que mesure pour classifier les oeuvres

Dans les pays anglo-saxons (et aux États-Unis en particulier), on utilise le nombre de mots pour catégoriser les documents. Par exemple l’association Science Fiction and Fantasy Writers of America utilise le tableau suivant pour classifier les oeuvres, afin de décerner son prix "Nebula award" :

histoire courte moins de 7 500 mots
novelette entre 7500 et 17 499 mots
nouvelle              entre 17 500 et 40 000 mots
roman plus de 40 000 mots

                        
Si l’on s’en inspire pour catégoriser les oeuvres de la blogosphère, voilà un tableau qui pourrait correspondre grosso modo aux termes que l’on emploi sur le net :

billet moins de 400 mots
article entre 400 et 1 000 mots
article de fond entre 1000 et 5 000 mots
ebook « cadeau de bienvenue » entre 5000 et 15 000 mots
guide électronique plus de 15 000 mots

 

Le nombre de mots en unités de temps

Afin d’estimer une date butoire pour nos tâches, il peut être intéressant de mesurer le nombre de mots en unités de temps. Voyons ensemble quel est en moyenne le nombre de mots par minute pour les activités les plus courantes…

1. La vitesse de lecture

On considère qu’un adulte lit en moyenne entre 200 et 350 mots par minute. Mais cette vitesse peut beaucoup varier en fonction de l’expérience et de la difficulté du texte. De plus, il faut aussi prendre en compte le taux de compréhension du texte.

Certains adeptes de la lecture rapide évoquent des vitesses de plus de 1 000 mots par minute, mais avec un taux de compréhension de 50 à 60 %. A ce stade, c’est plus du survol que de la vrai lecture, et le danger est aussi de faire des contre-sens.

Ronald Carver, professeur et chercheur en psychologie, affirme que les élèves d’Université les plus rapides peuvent aller au maximum deux fois plus vite que leurs collègues les plus lents, c’est à dire à environ 600 mots par minute.

2. La vitesse d’écriture

D’après Wikipedia, la vitesse moyenne d’écriture manuscrite est de 31 mots par minute pour un texte mémorisé, et de 22 mots par minute pour de la copie de texte.

Sur un clavier, la vitesse de frappe est en moyenne de 37 mots par minute pour un texte mémorisé et de 27 mots par minute pour de la copie de texte, si l’on considère un débutant (ceux qui tapent avec deux doigts).

Quant aux professionnels habitués à taper avec 10 doigts, ils tapent en moyenne 50 à 70 mots par minute. Certains postes exigent même une vitesse de 80 à 95 mots par minute.

3. La vitesse d’élocution

Selon les personnes et le canal de communication utilisé, la vitesse d’élocution varie de 100 à 200 mots par minute.

Par exemple, une présentation avec des diapos a généralement un rythme de 100 mots à la minute. Tandis que les speakers à la télévision ou à la radio s’approchent davantage de 200 mots à la minute.

En vérité, il faut trouver le bon équilibre : pas trop vite afin que l’auditeur comprenne le sens du discours, et pas trop lentement afin que le lecteur ne décroche pas. Ainsi le rythme conseillé pour les livres audio est de 150-160 mots par minute.

Exprimer ses objectifs en nombre de mots

Les auteurs d’oeuvres écrites se donnent souvent des objectifs en terme de mots par jour. Ainsi, le blogueur américain Chris Guillebeau du blog The art of Non-Conformity dont nous avions parlé dans l’article 279 jours pour réussir du jour au lendemain se donne chaque jour un objectif de 1000 mots par jour.

Tandis que mon confrère Jean-Philippe du blog Révolution Personnelle s’est donné le défi plus sage d’écrire 600 mots par jour (il faut dire que le style de Jean-Philippe est très soigné, prenant même parfois des airs de poésie :) ).

On notera aussi l’existence de certains concours d’écriture dont le but est d’écrire une oeuvre écrite complète en un temps limité. Un des plus connus est le projet d’écriture créative NaNoWriMo (pour National Novel Writing Month). Il consiste à écrire un roman complet de plus de 50 000 mots en un mois. Les participants sont donc amenés à écrire en moyenne 1 667 mots par jour.

Ce concours est un vrai succès puisqu’il a regroupé 200 000 participants lors de la dernière édition durant l’année 2010. Et d’autres projets en sont inspirés tels que le Script Frenzy qui consiste à écrire un script d’au moins 20 000 mots en un mois.

Quelques outils pour compter les mots

Pour finir, voyons quelques moyens pour compter aisément le nombre de mots dans vos logiciels favoris :

  • Word Count Tool : si vous ne voulez pas vous casser la tête, ce site vous permet tout simplement de compter le nombre de mots d’un texte en faisant un copier coller sur le formulaire qui s’y trouve.
  • Vous pouvez aussi obtenir le nombre de mots d’un texte sélectionné sur une page web en utilisant un bookmarklet. Faites simplement glisser le lien suivant : [ compteur de mots ] sur votre barre de liens. Lorsque vous cliquerez ce lien, le nombre de mots du texte que vous avez sélectionné s’affichera dans une popup.
  • Si vous utilisez le navigateur Chrome, vous pouvez aussi utiliser cette extension pour obtenir un bouton qui vous donnera le nombre de mots de la page ou du texte sélectionné (sous firefox, il existe aussi une extension appelée Word Count Plus, mais elle n’est malheureusement pas compatible avec Firefox 4) .
  • Text Tally : si vous préférez un outil logiciel offline spécialisé pour compter les mots, Text Tally vous donnera le nombre de mots de chaque texte que vous copierez (pour ceux qui sont sous MAC, il y a aussi l’appli Word Counter).
  • Dans Word ou dans OpenOffice, vous pouvez facilement trouver le nombre de mot d’un document en allant dans le menu Outils > Statistiques. Il est possible également pour les versions récentes de l’afficher dans la barre de statut.
  • Windows Live Writter : j’utilise ce logiciel pour mettre en forme tous mes articles à publier sur mon blog. C’est un logiciel gratuit et très bien fait que je vous conseille chaleureusement. Il est possible pour ce logiciel d’afficher le nombre de mots dans la barre de statut. Pour activer cette fonction, il suffit d’aller dans les options et de cocher "Show real-time word count in status bar".
  • Q10 / FocusWritter : enfin, pour ceux qui souhaitent se concentrer purement sur l’écriture sans aucune distraction, je vous recommande les éditeurs plein écran Q10 et FocusWritter. Ces deux logiciels proposent un compteur de mots un natif. Ils vous permettent aussi de vous fixer un objectif journalier, et d’avoir en permanence sous les yeux le % que vous avez atteint par rapport à votre objectif.

J’espère que cet article vous aura permi de trouver de bons repères et outils pour savoir où vous en êtes dans vos projets d’écriture. Evidemment, tout cela, ça fait beaucoup de critères quantitatifs, et nous n’avons pas beaucoup parlé de qualité. Mais rassurez-vous, je suis le premier à apprécier une oeuvre courte et bien écrite :)

Avez-vous l’habitude d’utiliser le nombre de mots pour évaluer votre progression sur vos projets d’écriture ? Sur quel repère vous basez-vous ? Avez-vous des logiciels de prédilection ? Je vous propose d’en discuter dans les commentaires de cet article…

Creative Commons License Crédit photo : art_es_sana

16 commentaires sur l'article “Mesurer ses progrès grâce au nombre de mots

  1. Alexis

    C’est presque ce que je cherchais :)

    Tu parles toujours d’un truc qui m’intéresse sur le moment.

    (j’utilisais DarkRoom comme éditeur plein écran)

    Merci pour les outils. Je vais en essayer quelques un.

    Alexis.

    P.S : je cherche un compteur de : nombres mot moyen / phrase. Une idée ?

  2. Brice

    Merci pour l’article, j’ai l’habitude d’utiliser Word pour compter les mots. Je viens d’essayer Q10 j’ai été agréablement surpris en plus je crois que l’on peut paramétrer des alertes. Très utiles pour éviter les dérives articles courts -> articles de fond.

    Brice

  3. Jean-Philippe

    Intéressante analyse du pouvoir du « nombre » de mots ! Avec mes 600 cela m’aide bien pour écrire (je viens juste de passer à 500).

    Bon, il y a beaucoup de déchet car quantité n’est pas qualité mais au bout du compte, je m’y retrouve. 😉

    PS : Merci pour le lien !

  4. Alexandre Auteur de l'article

    @Alexis : ah oui, je vois l’intérêt. Je viens de faire une recherche sur le net, et il faut que tu regarde du côté des tests de lisibilité.

    Voici un article qui en liste 12 : Online Readability Testing Tools Compared

    Ceux-là sont plutôt pas mal :
    Text Content Analysis Tool
    Online Utility
    Readability.info
    EditCentral
    Readability index calculator
    Sur cet article, je suis grosso-modo à 23-24 mots par phrase.

    @Brice : oui perso ça fait longtemps que j’utilise Q10. Et j’adore le bruit d’ambiance de la machine à écrire. J’ai aussi modifié les couleurs pour avoir du noir sur gris (avoir un fond noir n’était pas confortable pour moi).

    @Jean-Philippe : merci de faire un petit tour par ici :). Je suppose aussi que suivant les jours, le nombre de mots doit beaucoup varier.

  5. Chandet

    Très intéressant cet article sur le comptage des mots. Mais pour les créateurs tout dépend du contexte. En France si c’est une commande on vous demandera toujours en feuillets (1 feuillet = 1500 signes). Si c’est une créa perso à chacun de se donner une exigence propre, mais je crois que le comptage de mots n’ajoutera pas grand-chose, au contraire pourra être vécu comme une contrainte à l’imagination, à moins qu’il ne s’agisse d’une synthèse scientifique, informatique ou autre. Et encore. Et puis la quantité ne rivalisera jamais avec la qualité, ça s’appelle du délayage…
    N’oublions pas non plus que l’anglais est une langue beaucoup plus concise que le français, ce qui explique peut-être leur comptage par mots???

  6. Panama corporation

    Je suis dj un bon lecteur avec une moyenne de 400 mots minutes et une comprhension approchant les 90 ..Lauteur classe les lecteurs ainsi …..Mots par minute.Type de lecteur…100-200.lecteur lent…200-300.lecteur moyen…300-400.bon lecteur…400-500.excellent lecteur….Mais connaissez-vous votre vitesse de lecture ? Je vous propose un test pour la mesurer cliquez sur le bouton start juste en dessous et lisez le reste de larticle votre vitesse de lecture normale. Quand vous avez fini cliquez sur le bouton stop la fin de larticle..Note jai depuis sorti un test de lecture bien plus complet que vous pouvez decouvrir ………Ce livre ma dj fait prendre conscience que chacun lit avec une vitesse diffrente jai fait faire le test 17 de mes amis oui cest prcis voici les rsultats ……Mots par minute .Nombre…

  7. nzong

    J’ai beaucoup apprécié ton article. J’ai écrit aussi un article sur mon blog intitulé « Découvrez comment lire et retenir à toute vitesse ». Je t’avoue que le fait de m’être entraîné à cet exercice m’a permis de m’améliorer considérablement. Je peux dire que je suis dans les 450 mots minutes. tout comme toi, je partage ma modeste expérience avec d’autres personnes.

  8. Julien

    Il ne faut pas non plus s’attacher trop à la quantité. La qualité c’est bien aussi 😉 Des fois faire court c’est bien ! :)

  9. savy

    comment calcule t’on la richesse du vocabulaire en nombre de mots.par exemple on entend souvent dire au sujet d’un auteur ,il utilse 1000 mots .que cela signiie t’il?

  10. compaq Cq70 charger

    EDIT 11/11/11: Discovered by accident that if I close the lid of my laptop, disconnect the charger then reconnect it, when I open the lid the battery is charging. Alternatively, I can Shut Down, disconnect/reconnect adapter, then power on. The one thing, apparently, I don’t want to do is try to plug in the adapter when the computer is wide awake, because I WILL get message that laptop does not recognize adapter and battery will not charge.

  11. ABORO

    superbe ton article Alexandre!!seulement je crois que il est plus utile de parler peu, écrire en peu de mot( l’ essentiel…) me semble parfois plus captivent.cela vois tu, aide à informer à former surtout à communiquer ou à partager plus efficacement. ..car très souvent les gens redoute les longues littératures souvent au style lourd et rébarbatif..ainsi un livre de 500 pages consacrées à la gestion du temps par exemple pourrait directement ou indirectement favoriser plus les pertes de temps…s il faille se référer a un tel manuel comme outil de développement personnel…

  12. Pingback: Boostez vos bonnes résolutions du nouvel an avec le Calendrier de Performance 2013

  13. Pingback: Conseil de Liens 4, spécial #efficacité - Aventure Personnelle | Aventure Personnelle

  14. Kaes

    J’attaque l’écriture d’un ensemble de nouvelles, c’est exactement l’article dont j’avais besoin pour me quantifier avec une mesure mots-pages/jours ! Merci !

  15. julien

    Salut,

    Concernant le nombre de mots en moyenne par page, j’utilise une police standard Arial en taille 11 et j’observe que je suis plutôt à 450 mots par page.

    Un objectif des deux pages ou 900 mots par jour, me semble un bon objectif personnel. Si je les écris en deux heures, cela fait une vitesse de seulement 7,5 mots par minutes, mais ça me semble déjà bien.

    Merci pour cet article,

  16. Yves

    Merci pour ces informations, intéressantes sur bien des aspects.
    L’idée d’écrire un certains nombre de mots par jour me plait bien, ainsi que l’information sur les outils d’écriture dont celui de focuswriter pour éviter les distractions.

Les commentaires sont fermés.