Le rituel du retour chez soi

Par | 25 février 2014

Voici le premier épisode de ma nouvelle chaîne Youtube : Tranches d’efficacité.

PS : Le style de cette vidéo est perfectible. Mais il s’agit de la toute première vidéo. J’espère améliorer tout ça d’ici quelques épisodes 😉

Transcription de la vidéo :

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle tranche d’efficacité intitulée : Le rituel du retour chez soi.

L’objectif de cette vidéo est de vous décrire une nouvelle habitude que vous allez pouvoir adopter pour mieux vous organiser au jour le jour dans votre maison.

Il y a quelques années, j’avais écrit l’article Le pouvoir du rituel matinal, qui consistait à créer une séquence d’action à réaliser au réveil ou à l’arrivée au travail, pour partir sur les chapeaux de roue sur votre journée.

Là ça va être le même principe, sauf que ce sera à la fin de la journée.


Votre rituel du retour chez soi actuel

Donc la question du jour est :

Qu’est-ce que vous faites lorsque vous rentrez chez vous ? Quelles sont les actions que vous faites automatiquement et sans effort lorsque vous êtes de retour du travail ?

Je vous laisse répondre à cette question. Vous pouvez mettre la vidéo en pause pour y répondre.

Il y a plusieurs types de réponses à cette question :

1. Vous avez déjà un rituel du retour chez soi qui vous aide à vous organiser

A ce moment là, c’est très bien, on va essayer d’affiner ce rituel dans cette vidéo.

2. Vous avez déjà un rituel, mais c’est plutôt une mauvaise habitude

C’est-à-dire qu’à chaque fois que vous rentrez chez vous, vous éparpillez vos affaires partout, et ça ne vous aide pas vraiment à vous organiser.

Dans ce cas là, on va essayer de vous reconditionner pour avoir une habitude un peu plus utile.

3. Vous n’avez aucun rituel du retour chez soi, ça dépend vraiment de la situation

Si vous rentrez du supermarché, vous allez mettre vos courses dans le réfrigérateur.

Peut-être que des fois vous attendez des nouvelles d’un ami sur Facebook, et vous courrez à votre ordinateur pour consulter votre compte facebook et regarder si vous avez une réponse.

Peut-être que s’il  y a une émission que vous désirez regarder à la télé, vous vous mettez tout de suite dans le canapé pour la regarder.

Dans ce cas, vous n’aurez pas de régularité. Parfois vous mettez vos affaire là où elles doivent se trouver, et d’autres fois c’est un peu plus dur parce que vous avez une envie soudaine.

Ici on va donc partir de zéro pour créer votre rituel du retour chez soi.

Le plan d’action

Donc pour pouvoir créer ce rituel, je vous propose un plan d’action en trois étapes :

1. Le déclencheur

Quand vous rentrez chez vous il va falloir que vous vous souveniez que vous devez faire votre rituel du retour chez soi, parce que ce n’est pas encore une habitude.

Pour vous en souvenir, vous allez mettre en place un rappel, un déclencheur.

Ca peut être par exemple une chaise au milieu du couloir. Ca va vous barrer le chemin et vous allez vous demander : “Tiens, pourquoi cette chaise est au milieu du couloir”. Et là vous allez vous rappeler que vous avez mis cette chaise en guise de rappel pour votre rituel.

Ca peut être quelque chose de très simple : une couleur vive, un chiffon rouge sur le dossier d’une chaise par exemple. Et là vous allez vous demander pourquoi il y a ce chiffon rouge, et vous allez commencer votre rituel.

2. La routine

Le deuxième élément important, c’est ce que vous allez faire pendant votre rituel du retour chez soi. Donc c’est la routine.

Vous pouvez par exemple décider de mettre vos clés sur un crochet dès que vous arrivez chez vous pour pouvoir les retrouver le lendemain matin, comme ça vous ne perdrez pas 5 à 10 minutes pour les chercher et vous pourrez partir beaucoup plus tranquillement et sereinement au travail.

Ca peut être de vous déchausser et de mettre vos pantoufles ou vos claquettes au seuil de la maison.

Ca peut être de mettre des vêtement plus confortables et de mettre vos vêtement du jour au sale.

Je vous laisse imaginer ce qui vous rendrait le plus service pour votre système d’organisation. Il y a vraiment beaucoup de possibilités différentes.

3. La récompense

Et ensuite le troisième élément est de vous motiver à faire cette habitude sans faute chaque jour. Donc il va falloir savoir quelle récompense vous allez avoir.

Donc pour chaque élément de votre routine, imaginez quelle est la récompense qui correspond.

Je vous disais tout à l’heure que vous pouvez pendre vos clés à un crochet. Ici la récompense est claire : le lendemain matin, vous n’allez pas perdre votre temps à chercher vos clés, et c’est la même chose pour chaque affaire que vous apportez au travail : votre portefeuille, votre sac, votre agenda, etc.

On parlait tout à l’heure de mettre des vêtements plus confortables. Donc là, pareil, vous allez en profiter pour mettre vos affaires du jour au sale, et la récompense sera que lorsque vous arrivez au week-end, vous n’allez pas chercher partout où sont vos affaires sales. Vous saurez que tout est dans votre corbeille à linge sale. Et vous aurez sans doute moins de résistance à faire votre corvée de linge.

Voilà, pour chaque élément de la routine, imaginez quelles sont les récompenses.

Grâce à ces récompenses, vous allez être motivé pour réaliser chaque jour cette habitude.

Et pour aller plus loin, il y a une étape subsidiaire, qui est le challenge de 30 jours.

Etape subsidiaire : le challenge de 30 jours

Pour réaliser un challenge de 30 jours, vous allez noter chaque jour si vous avez réussi ou non à réaliser votre rituel du retour chez soi.

Donc c’est très simple, j’avais créé un modèle il y a pas très longtemps qui s’appelle le calendrier de performance. C’est un modèle PDF à télécharger, où sont indiqués tous les jours du mois, et vous pouvez mettre en face soit un V, soit une croix, le soir avant d’aller vous coucher pour indiquer si vous avez réalisé votre rituel du retour chez soi.

S’il y  a un V, c’est très bien, vous allez obtenir tous les avantages qui correspondent à votre rituel. Vous pouvez vous féliciter, vous avez réussi.

Mais par contre, s’il y a une croix, il va falloir évaluer pourquoi vous n’avez pas réussi à faire votre rituel du retour chez soi : c’est peut-être parce que vous ne vous en êtes pas souvenu, parce que votre déclencheur n’a pas fonctionné, c’est peut-être parce que votre routine ne vous plaît pas forcément, peut-être parce que vos récompenses ne sont pas assez motivantes. Donc il va falloir évaluer ces 3 éléments pour savoir qu’est-ce qui cloche.

Grâce à tout cela, au fur et à mesure des jours, lorsque vous serez arrivé au trentième jour, l’habitude sera de plus en plus ancrée dans votre vie, et normalement à la fin ce sera automatique et vous n’aurez plus besoin de votre feuille de papier pour noter si vous avez réussi ou non votre challenge. Et vous allez pouvoir profiter des tous les avantages de ce rituel.

Voilà c’est fini pour cette vidéo. Je vous encourage à noter dans les commentaires déjà si ça vous intéresse de créer ce rituel du retour chez soi.

Peut-être que vous en avez déjà un et que vous pourriez inspirer les autres lecteurs en partageant avec nous les étapes de votre rituel. Vous n’êtes pas obligés, vous pouvez aussi juste parler du déclencheur.

Inscrivez tout cela dans les commentaires, comme ça on va réussir à affiner au fur et à mesure ce rituel du retour chez soi.

Et quant à moi, je vous donne rendez-vous dans quelques jours pour la prochaine vidéo.

Je vous encourage aussi à vous inscrire à la chaîne youtube ou au blog C’éclair pour ne rater aucun épisode.

Donc je vous dit à très bientôt pour la prochaine vidéo, pour la prochaine tranche d’efficacité.

A très bientôt. Salut !

Auteur : Alexandre Philippe

Alexandre Philippe est le fondateur du blog C'éclair. Constamment en quête de nouvelles méthodes d'organisation, de motivation et d'apprentissage, il délivre ses éclairs d'efficacité chaque semaine sur ce blog.