La règle d’or du rangeur malin (2/2)

Par | 22 juin 2015

Eh bien voilà ! Après une semaine d’attente insupportable, voici dans quelques lignes le mode d’emploi concret pour appliquer la fameuse règle d’or du rangeur malin :)

Pour rappel, le but de cet article en deux parties était de vous donner une règle simple à appliquer pour ne plus oublier de ranger régulièrement vos affaires.

Comme ça, vous n’êtes plus obligé de déployer une force surhumaine pour venir à bout de votre "bordel" puisqu’il n’y a plus de "bordel. Tout est rangé au fur et à mesure de l’utilisation.

Rangement malin

Si vous vous souvenez bien, dans la première partie, on s’est basé sur l’exemple du presse-agrume.

Un presse-agrume, c’est super pratique pour économiser ses efforts, et tordre le cou à la tendinite du poignet 😉

Mais c’est une plaie à nettoyer ! On a tous un jour galéré pour désincruster chaque recoin de l’appareil, en frottant à grand coups de brosse.

Si seulement vous aviez lavé tout de suite, ça aurait été tellement plus simple ! Les morceaux de fruits auraient glissé tout seuls.

Seulement parfois on oublie, ou on fait mine d’oublier (parce que c’est "relou" quand même).

Alors comment faire pour y penser à chaque fois, sans faute, et sans en faire un drame ?

Ranger avant de consommer

Dans le cas du presse-agrume, j’applique une règle très simple :

Je m’oblige à nettoyer le presse-agrume AVANT de boire le jus d’orange.

Comme ça, je peux savourer mon jus de fruit l’esprit tranquille, sachant que je n’ai plus le nettoyage du presse-agrume qui m’attend après.

C’est même en quelque sorte ma récompense. Comme j’ai pensé à nettoyer le presse-agrume, le jus d’orange est encore plus savoureux, parce qu’il a le goût de l’effort récompensé ! :)

Bien sûr, il reste toujours ce fameux effort à faire.

"S’obliger"

Personne n’a envie de "s’OBLIGER" !

Même avec la meilleure volonté du monde : si votre subconscient perçoit que vous êtes OBLIGÉ, il va freiner des quatre fers pour ne pas coopérer.

Vous allez le faire 2 ou 3 fois, et puis terminé. Ce sera une nouvelle bonne résolution déçue.

C’est pourquoi il faut changer d’état d’esprit.

Sur ce point, on en revient au concept de "payer avant de consommer" que j’avais développé dans la première partie de l’article.

L’état d’esprit à avoir, c’est de se dire : au lieu de "payer après avoir consommé", je paye "avant".

Ce n’est pas dur, c’est juste une affaire d’ordre !

Et grâce à ce nouvel ordre, vous décrochez le gros lot à tous les coups :

  • Vous avez l’esprit tranquille
  • Vous évitez de compliquer le nettoyage ultérieur de l’appareil (morceaux de fruit incrustés)
  • Vous avez le plaisir visuel d’une cuisine bien rangée
  • Vous n’obligez pas une autre personne à nettoyer pour vous (et à vous haïr pour ça)
  • Vous n’êtes pas agacé contre vous-même
  • etc. etc.

Si vous pensez long terme, vous savez que c’est bon pour vous, et vous le faites sans rechigner.

On extrapole

“Ok, c’est bien beau cette règle pour le presse-agrume. Mais comment j’applique ça aux autres objets moi ?”

Là-dessus, ça va être au cas par cas.

Prenons d’abord l’exemple des fichiers d’ordinateur.

Vous savez que je m’y intéresse de près puisque j’ai sorti une formation sur le rangement de fichiers.

Un des problèmes du rangement de fichiers, c’est que les fichiers s’accumulent dans les dossiers entrants.

A force de remplir ces dossiers entrants, ils sont pleins à craquer, et on ne sait plus trop comment les vider, parce qu’on ne se rappelle plus à quoi servent les fichiers qu’ils contiennent.

Un de ces dossiers entrants, vous le connaissez très bien. C’est le répertoire "Téléchargements". Ah celui-là, c’est dingue comment il se rempli vite !

Tout ça pour une raison très simple : c’est votre navigateur web qui met tous les fichiers téléchargés directement dans ce dossier.

C’est la solution du paresseux pour télécharger les fichiers. Mais il s’en mord les orteils quand il est temps de ranger.

Le truc pour ranger régulièrement les fichiers, c’est de les ranger AVANT de les consommer.

Au lieu de laisser votre navigateur choisir où mettre le fichier, vous le rangez à la place que VOUS avez choisie.

Bien sûr, pour cela, il faut une arborescence de dossiers qui tient la route (ce que j’enseigne dans la formation sur le rangement de fichiers).

Mais je vous conseille de faire un petit essai, pour voir. En rangeant les fichiers avant de les consommer, vous allez voir que votre rangement se fait au fur et à mesure, et non pas une fois que c’est le bordel partout sur votre disque.

Ici encore, on range AVANT de consommer. Et la consommation n’est plus de boire le jus de fruit, mais simplement d’ouvrir le fichier.

Les limites de la règle

Maintenant si on retourne dans la cuisine, vous allez me dire que ça ne marche pas pour tous les objets.

Et vous avez tout à fait raison.

Par exemple, si je mange dans une assiette, je ne peux pas laver l’assiette AVANT d’avoir mangé ce qu’il y a à l’intérieur.

C’est bête mais il faut bien le constater.

De même que vous ne pouvez pas nettoyer votre verre de jus d’orange AVANT d’avoir bu le jus qui est à l’intérieur.

Le truc, c’est que les fichiers d’ordinateur, on peut les consommer à leur place définitive.

Alors que pour les assiettes, on ne peut pas consommer l’intérieur si l’assiette est déjà rangée dans l’étagère.

Que faire dans ce cas là ?

Ce qu’on peut faire, c’est utiliser la prochaine consommation, pour pouvoir appliquer la règle “ranger AVANT de consommer”.

En pratique par exemple, vous allez débarrasser les assiettes de la table AVANT de manger le dessert.

Ce qui requiert un peu de volonté, je vous l’accorde. Mais c’est une façon d’appliquer la règle.

Et comment fait-on pour appliquer la règle sur les couverts du dessert, puisqu’il n’y a rien à consommer après ?

Là c’est une autre histoire :)

Je vous laisse faire appel à votre créativité pour contourner le problème.

D’ailleurs, vous pouvez partager vos idées dans les commentaires si ça vous chante !

Voilà, surtout gardez bien en tête cette simple règle : ranger AVANT de consommer.

Même si elle n’est pas toujours facile à appliquer, elle pourrait bien vous donner le déclic pour avoir un bureau, une cusine, ou un ordinateur rangé sur le long terme. On aura l’occasion d’en reparler :)

Auteur : Alexandre Philippe

Alexandre Philippe est le fondateur du blog C'éclair. Constamment en quête de nouvelles méthodes d'organisation, de motivation et d'apprentissage, il délivre ses éclairs d'efficacité chaque semaine sur ce blog.

2 commentaires sur l'article “La règle d’or du rangeur malin (2/2)

  1. Magali

    Bonjour Alexandre,

    Je voulais juste vous dire un grand merci pour tous vos articles que je trouve très utiles. En effet, vos conseils sont simples à mettre en oeuvre et toujours sensés.

Les commentaires sont fermés.