La règle d’or du rangeur malin (1/2)

Par | 16 juin 2015

Aujourd’hui, vous allez découvrir une règle qui va vous permettre de ranger au fur et à mesure au lieu d’attendre d’être asphyxié par les objets pour tout mettre en ordre.

Cette règle peut s’appliquer pour le rangement de votre bureau, de votre cuisine, ou même vos fichiers d’ordinateur.

Pour comprendre le concept, on va d’abord se diriger dans la cuisine, avec l’exemple de la préparation des jus de fruit.

La règle d'or du rangeur malin

Je ne sais pas si vous faites des jus de fruit avec un appareil électrique. Pour moi c’est le cas. J’utilise un presse-agrume pour les jus d’orange.

Depuis que cet appareil a débarqué, la préparation des jus est simple comme bonsoir. Et surtout, ça épargne mon poignet, qui commençait à se tordre de douleur 😉

Alors bien sûr, ces machines, c’est très pratique, et ça fait gagner un temps fou. Mais il y a toujours la corvée du nettoyage.

A tel point que parfois, on est là, à hésiter de se lancer dans la préparation d’un jus de fruit, rien qu’à l’idée de devoir encore nettoyer ce fichu presse-agrume !

Et c’est encore pire quand vous nettoyez après plusieurs heures.

Vous voyez ce que je veux dire, non ? Quand les morceaux de fruit ont séché, et qu’ils sont profondément incrustés dans chacun des recoins de la machine !

En fait, la solution au problème est simple. Il suffit de nettoyer juste après.

Comme ça, les morceaux de fruits se détachent aisément d’un coup d’éponge.

Seulement, il ne faut pas oublier de le faire.

Et c’est là qu’intervient la règle d’or dont on va parler dans cet article.

Qui a nettoyé le presse-agrume !

On connaît tous ces petites phrases accusatrices du quotidien :

  • "Qui a laissé la lumière allumée ?"
  • "Qui a pris mon chargeur de téléphone ?"
  • "Qui a oublié de tirer la chasse ?"

Curieusement, on ne dit jamais :

  • "Mais qui a nettoyé le presse-agrume !! *#!##"

Quelqu’un l’a fait pour vous, et vous êtes trop content de le trouver déjà propre.

Mais ça, on ne s’en rend pas trop compte. Ca paraît naturel. Aussi naturel que de laisser tout en vrac quand on a fini de s’en servir 😉

Du coup, on peut facilement arriver à une situation où :

  • quelqu’un s’est "tapé" le nettoyage de l’appareil
  • et quelqu’un d’autre se "tapera" le nettoyage de l’appareil que vous venez de salir !

Et si vous vivez seul, eh bien vous remplacez ça par :

  • Votre ancien-moi s’est « tapé » le nettoyage de l’appareil
  • Et votre futur-moi se « tapera » le nettoyage de l’appareil que vous venez de salir !

Evidemment, votre ancien-moi ne va pas s’offusquer que vous ne le remerciez pas d’avoir nettoyé pour vous.

Par contre, votre futur-moi, lui, va sérieusement péter un plomb si vous lui laissez la corvée du nettoyage que vous auriez dû faire tout de suite !

Alors comment éviter de filer ce boulot ingrat à votre futur-moi, ou encore pire : à une autre personne ?

Payer avant de consommer

Eh bien pour cela, il faut anticiper la faiblesse de volonté.

Dans le commerce, on sait très bien le faire.

L’idée, c’est que quand on a très envie de consommer quelque chose, on est prêt à faire des efforts pour cela.

Typiquement, on donne de l’argent pour consommer le service ou le produit tant convoité.

Et la caissière est là pour vous barrer la route, avant que vous sortiez du magasin avec vos courses pour les consommer.

Par contre, une fois que c’est consommé, on est nettement moins motivé pour payer.

Et c’est tout le problème des terrasses de café, où les clients payent après avoir consommé.

Il y aura toujours un client de temps en temps qui part sans payer, parfois même sans s’en rendre compte.

Et c’est un peu la même chose avec le rangement.

Quand on trouve un verre propre, un presse-agrume propre, ou une chose bien rangée, ce n’est pas gratuit.

Cela veut dire que quelqu’un a lavé ce verre, ce presse-agrume, ou rangé cette chose bien à sa place. Vous avez donc une dette à payer, en quelque sorte.

Mais on oublie qu’il faut régler la dette à la fin en rangeant après utilisation.

L’idée, ça va donc être de régler cette dette avant de consommer.

Et c’est ce que nous allons voir dans le prochain article…

Auteur : Alexandre Philippe

Alexandre Philippe est le fondateur du blog C'éclair. Constamment en quête de nouvelles méthodes d'organisation, de motivation et d'apprentissage, il délivre ses éclairs d'efficacité chaque semaine sur ce blog.

5 commentaires sur l'article “La règle d’or du rangeur malin (1/2)

  1. marie noelle

    Très beaux conseils, pressée de connaître la suite !! Merci

  2. Chauveau

    Yes! Je fais des essaie sur le sujet et ce que tu je vais le mettre en pratique pour juger si cela me convient. J’attends la suite avec impatience. Merci d’avance.

  3. R.FEROUI

    R.Feroui
    Très bon conseil, je vous remercie, et je pense aussi que c’est le fait d’être expéditif d’accomplir les choses pour ne pas être encombré et dérangé par le reliquat des actes. j’attends avec impatience d’autres conseils…

  4. Elodie

    Ouh là là, et maintenant il faut attendre la suite… Vite Alexandre, nous attendons avec impatience !

    A bientôt.

    Elodie de votrepotentiel-femmes.com

Les commentaires sont fermés.