Diagrammes : des cartes mentales pour illustrer vos idées

Par | 9 mai 2007

icone_freemind.jpgOn dit souvent « mieux vaut un bon shéma qu’un long discours ».
Dans cette optique, cet article est le premier d’une série sur les divers types de diagrammes, ainsi que des solutions gratuites pour les créer.
Nous nous focalisons ici sur les cartes mentales.
Une carte mentale telle que modélisée avec le logiciel FreeMind se présente ainsi :
une_carte_mentale.jpg

C’est donc une sorte d’arbre qui se déploie de part et d’autre d’un thème central pour occuper un maximum d’espace.
La puissance de ces diagrammes viens surtout des liens, qui permettent de relier chaque noeud à un site, un fichier ou une autre carte mentale.
On peut donc créer un système de navigation très naturel qui ressemblerait au cheminement des idées dans notre esprit.
Les applications sont nombreuses :

Le brainstorming

On cite souvent l’exemple du « brainstorming », le principe est bien connu : lors d’une réunion, les participants doivent générer un maximum d’idées. Comme ceci s’apparente à une réflexion communautaire, on peut donc modéliser le compte rendu de réunion avec une carte mentale.

Prise de notes

Certains utilisent les cartes mentales comme outil de prise de note. Je pense personnellement que c’est une application qui se limite à des notes courtes, puisque le schéma ne doit pas prendre trop de place sur l’écran pour une vision globale. Evidemment, utiliser des liens entre cartes mentales s’avère très utile dans ce cas là.

Une carte d’identité de notre personnalité

J’ai récemment réalisé qu’on peut se servir des cartes mentales dans la vie quotidienne comme une sorte de résumé de nos goûts, nos idées, nos convictions.
On peut très bien imaginer ce type de diagramme comme une carte de visite dans des sites de rencontre, où l’on recherche des affinités. Voire sur des sites de promotion personnelle comme MySpace. Et pourquoi pas un curriculum vitae, avec quelques adaptations.
La carte mère se présenterait ainsi :

Carte mentale Moi

Chaque noeud est lié ensuite à une carte secondaire comme ci-dessous avec les références musicales :mes références musicales

FreeMind permet aussi de créer des noeuds protégés, comme dans la carte suivante :

mes priorités

Avec la mode du développement personnel, nul doute que vous saurez en faire bon usage!

Rajoutons que le logiciel FreeMind est en français, gratuit, léger et open-source donc que du bonheur.

Version testée : 0.8.0

Plus d’infos :

Page de l’éditeur

Page de téléchargement

Logiciels similaires :
Thinkgraph, VYM – View Your Mind, Kdissert, MindManager, Inspiration, MindGenius, Visual Mind, MindMapper

Auteur : Alexandre Philippe

Alexandre Philippe est le fondateur du blog C'éclair. Constamment en quête de nouvelles méthodes d'organisation, de motivation et d'apprentissage, il délivre ses éclairs d'efficacité chaque semaine sur ce blog.

5 commentaires sur l'article “Diagrammes : des cartes mentales pour illustrer vos idées

  1. Pingback: Memo pratique : les raccourcis clavier de Windows (cheatsheet, pense-bete, memento)

  2. Pingback: 100 paliers à gravir pour devenir un maître en productivité (GTD, Getting Things Done, efficacité, David Allen)

  3. Hubert_R

    Je découvre cette année, et creuse bien le sujet, sur les cartes.
    Le plus impressionnant (à chacun sa faiblesse informatique !)… Qui ne s’est pas retrouvé avec des fichiers word, excel… qui concernent plusieurs projets ou personnes ou sujets ? Comment les classer ? Multiplier les copies, avecle pb de la mise à jour ?
    Et bien, Freemind vous permet de cartographier vos dossiers (possibilité de lister de façon automatique) et fichiers et ainsi, de faire pointer plusieurs liens vers un et un seul fichier intervenant ds plusieurs domaines !
    J’acheté un logiciel de mindmapping, Mindmanager. Différence par rapport à Freemind ? Ce dernier est fort puissant, pas de pb, comme cartographier les dossiers et fichiers, cartes heuristiques, recherche à l’interieur…
    La différence est que Mindmanager possède un éditeur de texte (pour créer les notes associées aux objets des cartes) très puissant, avec une gestion de tableaux presque équivalente à Word. Et je m’en sers pour créer des documents, et je n’ai plus qu’à transformer en word. Car l’intégration de Mindmanager avec MS Office est très forte.
    C’est le même défaut qui m’a fait renoncer à choisir à Openmind2, puissant en suivi de projet, mais editeur de texte des notes d’un autre siècle !
    Si l’on ne s’interresse qu’aux cartes heuristiques et map des fichiers/dossiers, répertoires téléphoniques, Freemind est très bien. Tellement connu que l’on peut intégrer ses maps sans pb dans mindmanager ou Openmind2.
    Si vous voulez aller plus loin, et aborder le Business Mapping, alors soit Minsmnager, soit Openmind2.
    Mais vous pouvez commencer avec le logiciel gratuit Freemind et devenir accro du mindmapping ! Une façon de gérer le volume de données auquel nous sommes soumis fort interessante !

  4. Pingback: Il y a un an sur C’éclair! - juillet 2007

  5. Grace Bailhache

    Très intéressant en effet, mon tableau au mur est un peu petit pour contenir tous les diagrammes, cela pourrait être une solution, il faudrait voir s’il a été mis à jour.

Les commentaires sont fermés.