Comment se préparer pour voyager en sécurité

Par | 29 mai 2012

J’ai le plaisir d’accueillir Fabrice, grand amateur de voyages tout comme moi, mais à une échelle bien plus large.

Aujourd’hui, il vient nous donner quelques bons conseils, à l’occasion de la sortie de son nouveau guide pratique sur la sécurité du voyageur

Au nicaragua

Je voyage depuis plus de 10 ans. J’ai notamment fait plusieurs voyages au long cours seul autour du monde. Je me suis rendu parfois dans des pays avec une mauvaise réputation comme la Colombie, le Nigéria ou encore l’Amérique Centrale.

Heureusement, il ne m’est jamais rien arrivé. Ce n’est pas le cas de certains voyageurs que j’ai croisés. Ces derniers ont eu leur voyage gâché par une erreur de jugement ou par une méconnaissance de certains faits et techniques. D’autres ont même tiré un trait pendant un moment sur le voyage.

Et je ne vous parle pas de ceux qui ont une appréhension qui les empêchent de voyager léger, de profiter pleinement des richesses du voyage ou encore de s’envoler vers certaines destinations.

Le principal danger du voyageur c’est lui-même et la sécurité en voyage n’est pas qu’une question de chance, loin de là.

Un voyage qui va bien se dérouler commence lors de la préparation. Elle passe aussi par une phase pendant laquelle vous allez vous renseigner sur votre destination afin d’éviter les premiers écueils dès votre arrivée. Ceci afin de voyager plus zen.

Tout d’abord, voyons ensemble la première étape qui consiste à se débarrasser de quelques idées fausses.

1. Se débarrasser des idées fausses.

Sahel

Et il y en a un certain nombre associées à la sécurité en voyage. Je vais en évoquer certaines dans cet article :

La sécurité, c’est une question de chance

Faux. Voilà une idée fausse qui dédouane parfois le voyageur de toute responsabilité. En vérité, la part de chance est minime dans cette affaire. Tout est une question d’attitude et de connaissance. Le but est de minimiser au maximum cette part de chance. C’est là l’un des buts de ma méthode a.t.i.p.i.c.

Je peux faire confiance aux autres voyageurs

Faux. En voyage, vous rencontrerez aussi des compatriotes malhonnêtes. Tout comme il y en a près de chez vous.

Ne baissez pas votre vigilance car vous partagez une chambre ou un bus. Cela reste des inconnus. Beaucoup de vols dans les hôtels sont le fait d’autres voyageurs.

Le danger vient des autres

Indonésie

Faux. En fait, dans la plupart des cas, le danger vient du voyageur lui-même, qui de par sa méconnaissance et son inconscience, prend des risques et se met en situation de danger.

Certains individus font des choses à l’étranger qu’ils ne feraient jamais chez eux. Ils prennent ainsi des risques inconsidérés.

Le principal danger pour le voyageur, c’est lui-même.

Les médias montrent la réalité, il faut leur faire confiance.

Faux. Très souvent, les médias déforment la réalité d’une destination en cristallisant les sujets sur les aspects négatifs d’un pays. Et en ne parlant pas du reste.

La violence, les sujets glauques sont plus vendeurs que les beaux paysages et les sourires. C’est ainsi.

Certains clichés collent comme de la glue à certains pays. Les médias contribuent à cela.

J’ai fait au cours de l’année écoulée plusieurs passages radio. Et à chaque fois, le cliché de la violence et de la drogue est revenu au sujet de la Colombie où je séjournais. C’est une réalité oui, mais ce n’est qu’une facette de ce pays !

La réalité est bien souvent différente et tout autre. Je l’ai vérifié maintes fois, comme en Roumanie et en Colombie. Allez voir par vous-même, faites-vous votre propre opinion par votre vécu!

2. S’informer avant son voyage

A antigua

C’est la première étape de tout voyage. Et le premier geste pour un voyage réussi.

Sur la question de la sécurité, s’informer, c’est avant tout connaître les conditions de sécurité du pays où l’on se rend afin d’adapter son comportement et la prévention. C’est aussi se renseigner sur les grands traits de la culture afin d’éviter certaines attitudes qui pourraient causer des malentendus.

Conseils aux voyageurs.

C’est un service du Ministère des Affaires Etrangères. Des fiches pays regroupent conseils et consignes de sécurité et de santé. Les mises à jour sont régulières en fonction de l’actualité.

Attention, le site est à prendre avec du recul. Sa politique est le principe de précaution afin que les consulats aient le moins de responsabilités possibles. Ainsi, le site a tendance à grossir les faits, à dramatiser à partir d’incidents qui lui sont signalés. Et il en faut peu. Il ne parle que des problèmes et des aspects négatifs du pays, aussi il donne une image déformée de sa réalité globale.

Le Ministère des Affaires Etrangères propose aussi un autre service qui a pour but de vous alerter en temps réel par mail ou SMS sur les situations de crise dans le pays visité. Le fil d’Ariane, c’est son nom. Il suffit de vous inscrire gratuitement sur l’application en ligne.

Intéressant si vous voyagez dans un pays en proie à des tensions et à une crise.

Les forums de voyage.

Honduras

Une source d’information plus réaliste et objective, car basée sur le vécu de voyageurs. Incontournable.

Attention, prenez en compte le fait que si une personne a eu une mauvaise expérience, elle va bien plus communiquer que la personne qui a eu une bonne expérience…La réalité sera déformée.

VoyageForum est le plus important. Je vous conseille aussi le forum VisoTerra.

Les blogs de voyage

Comme Instinct Voyageur :-) . Là aussi, c’est une source d’information de premier plan, car basé sur le vécu des voyageurs sur le terrain. À consommer sans modération !

Guides et autres ouvrages

Ces ouvrages sont dans ce cas-ci intéressants, car ils fournissent une bonne synthèse socio-économique du pays. Vous y trouverez des informations sur l’histoire, les mœurs locales etc.

Ces ouvrages permettent de vous informer sur les usages locaux, les religions pratiquées dans le pays de destination.

D’autres sources possibles

Les sites de tourisme des pays, le site des ambassades françaises sur place ou encore les sites de conseils aux voyageurs anglais et canadiens notamment.

Enfin, restez informé de l’actualité internationale. Sachez que les élections sont des moments de tension forts dans certains pays. Avec des manifestations, un regain de violence, voire des émeutes possibles.

Vous pouvez aussi utiliser Google Alerte. Ce service gratuit permet de recevoir par mail, les dernières informations sur un sujet spécifique. Cela permet ainsi d’être alerté avant votre voyage de l’actualité du pays de destination.

Coucher de soleil

J’espère que vous avez apprécié ces quelques conseils. La sécurité en voyage est un sujet vaste : rôle des ambassades à l’étranger en cas de problème (ce qu’elles peuvent faire ou pas), méthodes pour s’informer sur place de manière sûr, géographie de la sécurité, comment protéger son argent, comment surfer en sécurité sur internet etc.

Si vous voulez en savoir plus, j’aborde ces thèmes en détail dans mon guide pratique sur la sécurité en voyage. Les connaissances, les techniques et attitudes à avoir, ainsi que l’aspect psychologique de la sécurité y sont abordés : a.t.i.p.i.c., la méthode pour voyager zen et en sécurité.

Atipic

Fabrice miniBlogueur voyageur de profession, Fabrice est un mordu de voyages depuis des années. Adepte notamment des longs voyages, il parcourt l’Amérique du Sud depuis plus d’un an. Il raconte ses voyages sur son blog Instinct Voyageur , un blog qui lui permet de financer sa passion. Il est aussi l’auteur du blog Prendre l’avion.

Auteur : Alexandre Philippe

Alexandre Philippe est le fondateur du blog C'éclair. Constamment en quête de nouvelles méthodes d'organisation, de motivation et d'apprentissage, il délivre ses éclairs d'efficacité chaque semaine sur ce blog.

8 commentaires sur l'article “Comment se préparer pour voyager en sécurité

  1. Olivier Roland

    Tu es partout en ce moment Fabrice 😉 . Tu n’as vraiment jamais eu de frayeur en voyage, même pas une petite anecdote sympa à raconter ?

  2. Christian de toujours positif

    Bonjour Fabrice,

    Effectivement il est important de préparer son voyage, de connaitre le pays où on va séjourner , les us et coutumes, les réactions des habitants etc. Je pense également qu’il est important de préparer aussi son esprit. Sachant qu’on attire ce qu’on pense, si on part avec des idées préconçues effectivement on a « toutes les chances » de s’attirer des bricoles.
    J’ai vécu 5 ans au Brésil, dans la ville réputée comme très dangereuse, Sao Paulo, et moi non plus, je n’ai pas eu de problèmes de sécurité. Évidemment je n’avais ni « rolex » au poignet, ni chaine en or autour du cou, ni Nikkon en bandoulière. Mais en adaptant notre comportement, on peut vraiment vivre partout dans le monde. le monde n’est pas dangereux.
    Amicalement
    Christian

  3. fabrice

    @ Olivier
    Pas vraiment de frayeur non:-) Une fois, j’ai terminé au poste de police dans une petite ville du Mali, car un gars m’avait vu prendre une photo et il pensait que je le « visais ». Ce qui était faux.

    C’était pas une frayeur, juste un truc gênant. Au final, pas de problème et ce fut même un moment sympa.

    Sinon, je vois pas, bon si en moto au Sénégal à cause de la conduite:-)

  4. Thomas

    Ton article me fait penser à quelque chose que j’entends souvent des voyageurs qui traverse le Cambodge ou j’habite.

    « On ma voler c’est cambodgien ce sont que des voleur » je pose naturellement la question « que s’est-il passé? »

    Voici le style de réponse que je reçois 9 fois sur 10, j’ai laissé mon ephone sur la table de la terrasse ou j’ai posé ma caméra sur le mur dehors et je suis partit promener.

    Et là je me demande si les gens vivent au pays des bisounours, cars ça m’étonnerai qu’en France un ephone est une espérance de vie supérieur à 10 minutes abandonner tous seul sur une terrasse de café.

    Donc je suis d’accord avec toi quand tu dis que la chance n’a aucun rapport avec la sécurité. Mais que c’est une question d’attitude.

    La base c’est ne faites pas ailleurs ce que vous ne feriez pas chez vous.

  5. Claude

    Un voyage, par définition, ça se prépare.

    Cette préparation fait partie du voyage, donc donne une part de plaisir.
    Je suis effaré de voir le nombre de voyageurs (touristes) qui ne se renseignent pas sur le voyage qu’il vont réaliser.
    Ils font le séjour dans un pays étranger sans en connaître l’histoire, la géographie et les meurs.
    Si l’encadrement est total, pas de problème. Si le voyageur est livré à lui-même, tout peut arriver, parfois le pire sans information préalable.

    Pour ma part, je lis des guides touristiques avant de partir en voyage (Lonely Planet, Le guide du Routard, Guide Evasion, Petit Futé …).

  6. Dorian

    Bonjour,

    Haa tu as du en voir des belles choses. Félicitation pour cette belle réussir que tu nous montres.
    Simple question : As-tu l’intention de continuer à vivre comme cela toute ta vie ou ce n’est que passager ? (même si cela fait déjà 10 ans)

    Dorian

  7. Alexandre Auteur de l'article

    Hello,

    Moi je soulignerai juste que d’expérience, ce sont aussi parfois les habitants qui entretiennent cette peur, en particulier pour que leurs jeunes ne traînent pas trop tard la nuit :)

    Ici à l’Ile Maurice, qui n’a pas trop de problème de sécurité, il y a très peu de vie nocturne, cela est dû en partie à l’état d’esprit des familles.

Les commentaires sont fermés.