Comment j’apprends à ralentir

Par | 17 juillet 2015

Ceci est un article invité écrit par Isabelle LB (Isabelle Miaou) dans le cadre de la Croisée des Blogs de DeveloppementPersonnel.org, dont la présente édition est organisée sur C’éclair sur le thème Ralentir pour Réussir.

Apprendre à faire une pause

Le surnom de « Speed’Isa » m’a un jour été attribué dans un stage de formation par les autres participants.

À l’époque, cela m’a presque fait plaisir : mère de 3 enfants encore très jeunes avec un mari très pris par son travail, je trouvais normal de tout faire vite, de traiter plusieurs choses à la fois et d’enchaîner les « to-do » de ma vie de femme et de ses rôles d’épouse aimante, de mère attentive, de salariée motivée, d’amie toujours dispo, de sœur, de parent d’élève très impliquée ou de voisine sympa.

Je pensais faire des pauses quand je « volais » du temps pour créer mes « bidouilles en tissus » (le plus souvent destinées à être des cadeaux, donc utiles). Bref, je n’arrêtais jamais.

Puis j’ai fait un burn-out.

J’ai voulu ralentir, mais je n’ai pas su comment. C’était il y a longtemps.

Le sujet a ensuite été de plus en plus traité.

Ralentir le rythme ? Mais comment ? J’apprends toujours, mais j’ai fait quelques progrès.


Respirer

Une des premières choses que j’ai pratiquées est la respiration.

Apprendre à RESPIRER, vraiment, calmement, profondément.

Infirmière de la Santé au Travail au milieu des années 2000, plusieurs cadres très stressés m’ont remercié du simple conseil suivant :

Chaque heure, prendre le temps de 3 vraies respirations ventrales.

Rien que cela leur avait apporté beaucoup, même si pour certains, ce n’était qu’une ou deux fois chaque demi-journée et non pas toutes les heures.

Quand ces personnes avaient installé l’habitude de ces 3 respirations, je leur demandais de boire lentement, de boire au verre et pas à la bouteille, un verre d’eau avant de respirer profondément en toute conscience.

Les bénéfices leur furent tangibles dès les premiers jours.

Plus de 9 ans après, une personne retrouvée par hasard m’a remercié de lui avoir indiqué ce moyen.

Revenir «  à soi-même » plusieurs fois par jour, être mieux hydraté, mieux oxygéné fait déjà une différence.

La sérénité de l’instant

Tel est le titre du premier livre de Thich Nhat Hanh que j’ai lu et offert des dizaines de fois (NDLR : à moi aussi !).

Un gros souci de santé m’avait déjà appris à recevoir comme un cadeau les 24 heures que nous recevons chaque matin au réveil.

Thich Nhat Hanh, par ses livres et ses enseignements (aussi en vidéo, que vous pouvez regarder sur You Tube), m’a appris à recevoir chaque nouvelle journée avec gratitude, à profiter de l’Instant Présent.

Revenir à l’Instant Présent par la respiration, cela s’apprend. Il existe de petites applications à télécharger sur votre téléphone pour vous le rappeler au cours de la journée.

Et la méditation est arrivée ainsi naturellement sur mon chemin.

Thich Nhat Hanh initie aussi à la marche en Pleine Conscience. Ou comment ralentir même en se déplaçant.

Ainsi, prendre le temps d’aller à pied chercher le pain, de passer chez des commerçants de proximité en marchant conscient de ses pas, juste présent dans l’action de poser un pied devant l’autre, cela me permet de calmer mon mental. Ce qui m’a été difficile fut de m’autoriser à prendre le temps de le faire.

Autres petits entraînements pour ralentir :

  • Faire une chose à la fois, en Pleine Conscience : ce point m’est difficile mais avec le minuteur qui cantonne une tache dans un temps imparti, c’est plus facile.
  • Un exercice que je vous recommande, pas si facile vu notre conditionnement : ne pas se précipiter sur son téléphone dès la première sonnerie et prendre le temps d’une respiration avant de décrocher.
  • Manger plus lentement, en savourant chaque bouchée (pour ma part, beaucoup de progrès à faire dans ce domaine)

Vous pouvez aussi :

  • Prendre le temps de boire, pas directement à la bouteille, mais s’asseoir , se verser de l’eau dans un verre et le boire, en plusieurs fois. (et dans un joli verre, pour le Petit Bonheur)
  • Semer et regarder pousser des graines : du persil ou de la ciboulette sur l’appui de fenêtre ou bien pour la santé, faire ses propres graines germées. Elles trempent une nuit, puis on les rince , le bocal couvert d’une gaze s’égoutte à l’envers, le lendemain on rince de nouveau, le petit germe apparaît et on recommence selon les graines choisies 3 ou 4 fois … et chaque jour on s’émerveille de la vitalité de cette petite graine qui se développe… Revenir au Moment Présent.
  • Chaque jour ou au moins plusieurs fois par semaine, noter une plage pour vous, comme un rendez-vous aussi important qu’un rendez-vous professionnel et consacrer ce moment à un moment de méditation, de yoga, ou simplement ne rien faire. Mais savez-vous ne rien faire ?

Moins

Apprendre à vivre dans le « moins »

Moins de choses, une maison désencombrée libère l’esprit et du temps.

Moins d’activités, plus choisies.

Simplifiez votre quotidien. C’est mon « dada » depuis deux décennies. Mais dans ce domaine, rien n’est jamais acquis.

Moins de « matériel » pour « Plus » de Vie .

Pour vous aider, la toile regorge de ressources, de blogs, de forums sur le sujet.

Efficacité

C’est à ce stade que j’ai réalisé, à mon grand étonnement, que je faisais autant de choses en procédant « lentement », sinon en étant plus concentrée, bien plus sereine et moins fatiguée.

De caractère dispersée, je suis devenue plus posée quand je pratique ce que je vous préconise ici.

Fan de système d’organisation, j’ai trouvé chaussure à mon pied avec l’association du Bullet Journal et du Filofax. Un duo simple qui me correspond parfaitement. Mes «listes» sont réalistes, et ne sont plus jamais une source de pression, juste un repère pour soulager ma mémoire et optimiser « sereinement » mon temps.

À vous de trouver le système qui vous convient le mieux. Pas simple, mais vous trouverez !

Ralentir pour Mieux Vivre les Heures que la Vie Vous Offre.

Ressources : elles abondent. Voici celles que j’indique à mes amis.

Respirer

Le livre «  Respirer la Vie » de Catherine Ternaux, un petit livre qui vous coûtera moins de 4 euros pour un maximum de bienfaits.

Pleine Conscience, Méditation

Les Livres de Thich Nath Hanh : « La Serenité de l’Instant », « Le Miracle de la Pleine Conscience » et « Toucher la Vie ».

Livres de Jon Kabat Zin et de Christophe André (vous pouvez visionner certaines de ses conférences sur YouTube).

« Méditation» n’est pas un « gros » mot : le livre audio «  Calme et attentif comme une grenouille » offre une approche pour les enfants et les grands !

Application à installer sur le téléphone pour revenir à l’Instant Présent : Medigong, Mindfulness Bell et bien d’autres encore.

Minimalisme, Simplicité Volontaire, Zerodéchet etc … Je ne veux créer aucune jalousie donc je vous laisse découvrir les blogs comme des grands :)

Systèmes d’organisation

Vous trouverez matière à surfer et lire sur le sujet avec une simple recherche Google : Podomoro, GTD (pour getting things done) de David Allen, « Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent » de Stephen Covey, Zen to Done de Leo Babauta,

Pour ma part, mon organisation se base sur la Méthode Flylady pour mon organisation « maison ».

Le minuteur est mon allié depuis 1986 grâce à mes enfants ( et donc avant « podomoro » ) et le reste de ma structure organisationnelle est une compilation des système listé ci-dessus que j’ai testé, ne gardant que ce qui convenait et à ma personnalité et à mes activités.

L’emploi récent du « Bullet Journal » m’a rendu d’autant plus opérationnelle, me libérant encore plus l’esprit et me dégageant du temps.

La preuve ? J’ai accepté de rédiger cet article alors que je suis en plein déménagement :)

Vous trouverez une première approche ici : Bullet journal, qu’est-ce que c’est ?

En attendant l’ouverture du nouveau « Miaouzdays  à la rentrée, vous pouvez me suivre sur Instagram.

8 commentaires sur l'article “Comment j’apprends à ralentir

  1. ericbouchet

    Bonjour, merci à Isabelle pour la mention de l’article de mon blog sur Bullet Journal.
    Sur le même sujet du ralentissement, la Done List peut être un bon outil pour faire le point de manière positive.

    1. Isabelle Miaou

      Eric, ton article est le plus complet en français sur le sujet. Je l’indique souvent pour expliquer le Bullet Journal. Mon blog renaissant en septembre, je te remettrais en lien avec plaisir.
      Le Bullet est le « truc » qui me manquait : tout au fil de l’eau est sur un meme support. La découverte de ce « chaînon manquant » a potentialisé mon systeme personnel d’organisation.
      Pratique tu ?

  2. Antoine Marrut

    Bonjour et merci pour cet article très complet.

    Je découvre ce blog avec grand interet !

    Je vais le recommander autours de moi à certains amis qui feraient bien d’en prendre connaissnce pour éviter le « burn-out ».

    D’ailleurs à ce propos, cela me rappelle une discussion très intéressante avec http://www.le-mentaliste.fr/ (Laurent Tesla) sur le travail mental pour éviter justement ce « burn-out ».

    Bien à vous,

  3. Dorian

    Hello Alexandre,

    Tu es certainement un as de la gestion du temps ! ralentir est essentiel. Et savoir accélérer au bon moment également. Tu parles de chrono, j’adore la méthode Pomodoro. C’est mon meilleur allié pour avancer de manière efficace sur mes projets. D’ailleurs je n’ai pas de minuteur physique et je pense que ce serait un très bon investissement !

    Merci pour toutes ces ressources en tout cas, j’ai découvert des choses :)
    Au plaisir !
    Dorian

  4. Ophélie

    Bonjour Isabelle,:-)

    Merci pour cet article, je suis partisane de la respiration, revenir à soi toute les heures, j’en suis même au stade ou c’est presque en permanence que je me sens dans mon corps… mais c’est des années de pratique derrière.. E oui le 1x par heure, j’invite mes clients à le faire, 4 à 5 minutes par heure, à être présent avec soi… Mais je découvre le verre d’eau, ça a tellement de sens, et quel joli rituel d’y ajouter ce côté plus pratique, qui va en plus aider à l’élimination des toxines mise en mouvent suite aux respirations!:-)
    Et La bullet list…. à méditer… oui plus efficace que mes posts it dans tous les coins qui se perdent en route… Un peu de structure à mon cheminent, pour certainement plus de productivité, et éviter les pertes d’énergie à jongler avec mon emploi du temps…

    Miausssz

    1. Isabelle Miaou

      Merci d’avoir pris le temps de commenter.
      Je viens de « survoler » quelques pages de ton blog et j’y reviendrais.(je pretique EFT et Ho’ponopono, donc je lirais plus attentivement ton regard la dessus)
      Bonne recouverte du Bullet Journal. Teste donc, sur un carnet sympa de recup pour voir …c’est ainsi que je l’ai adopté. Mais comme tu dit dans un de tes article  » il faut que cela résonne en toi » dans le cas present, que la formule » bullet » te corresponde. :)
      Bon mois d’aout

  5. Pingback: Un torrent de lenteur !

  6. Olivier CLEMENCE

    Bonjour Isabelle,
    un grand merci pour cet article que j’ai prit le temps de lire tranquillement.
    J’essai également de mon coté de « ralentir » et j’avoue que ça fait un bien fou.
    Certe aujourd’hui je me demande si j’arriverai à terminer ce que j’ai prévu mais depuis plusieurs semaines c’est la première fois. A priori j’ai donc sous-estimé les tâches à faire :).

    Merci également pour la découverte de « bullet journal ». Je le rajoute à ma liste « A lire » :)

    A bientôt,
    Olivier

Les commentaires sont fermés.