Ces petites victoires qui nous grandissent

Par | 13 janvier 2011

Statue dépressive

Je suis sûr que ça vous arrive, à vous comme à moi de broyer du noir. L’horizon s’assombri tout d’un coup pour diverses causes : liste de choses à faire interminable, une épreuve difficile qui laisse planer l’ombre de l’incertitude et de l’insécurité, des déceptions en pagailles, et forcément beaucoup de stress.

On essaye alors de se changer les idées, "bon allez je vais au ciné" voir tel film. Et c’est encore pire, on a l’impression de perdre notre temps. On se réfugie derrière un jeu vidéo, une série télé, un pot de nutella, … Mais rien ne nous passionne. Et notre petite voix n’a de cesse de nous répéter : “allez reprends-toi, sort de là !”. Mais le malaise persiste.

En réalité, on ne se rends pas compte que ces petits plaisirs sensés nous remonter le moral sont vides de sens, comme autant de bouées de sauvetages crevées, autant de récompenses sans gloire : de bien pâlichonnes médailles. Au fond on sait bien qu’on ne les mérite pas ! Du moins pas encore…

Devant la tempête qui gronde, au lieu de se cacher en soute, ou de fermer les yeux en attendant le calme, saisissons la barre, et prenons le problème à bras le corps ! Au lieu de céder à la tentation, soyons assez courageux pour se refuser ce nième délice illégitime sensé nous redonner le moral.

Réalisons plutôt quelque chose qui nous rendra vraiment fier. Même devant une défaite cinglante, rendons notre égo irréductible en passant à de nouveaux défis. Par exemple pour commencer :

  • une bonne séance de sport
  • un bon nettoyage de printemps
  • passer 10 minutes au moins sur le projet qui nous effraie le plus

Devant ces petits victoires, vous verrez alors comment ça fait du bien d’être soi !

Bien plus que le "je vais bien tout va bien", je vous garanti que l’action courageuse et déterminée est le meilleur remède pour rebooster un égo blafard :)

Creative Commons License Crédit photo : Jamey Cassell

Auteur : Alexandre Philippe

Alexandre Philippe est le fondateur du blog C'éclair. Constamment en quête de nouvelles méthodes d'organisation, de motivation et d'apprentissage, il délivre ses éclairs d'efficacité chaque semaine sur ce blog.

22 commentaires sur l'article “Ces petites victoires qui nous grandissent

  1. vrjbln

    J’ai aussi remarqué que lorsqu’on fait des choses pour « éviter » d’en faire d’autres, on en profite même pas, on culpabilise un peu. En tout cas dans mon cas personnel.

  2. Miaou - Isabelle

    Je ne l’avait jamais mis en mot clairement .
    Dans ton exemple , le ciné c’est l’evitement .le sport c’est je pense ce qu’on aime et qui nous valorise. Moi je couds !!
    Mais je pense aussi que quand on « broi du noir » il est bon de se poser et d’ecrire pour mettre en mot le malaise : craint que cela nous rende encore plus mal mais c’est souvent l’inverse qui se produit car du noir sur blanc permet de relativiser
    Puis pratiquer ce que j’appelle les 5 plus : trouver 5 choses agréables qu’on a vecu les dernieres 24h , ne serais ce qu’une douche chaude, la vu d’un beau parc, un rire d’enfant .
    et aller marcher d’un beau pas si possible dans la nature 30 mn pour se reconnecter à soi-meme.
    bonne journée
    Miaou Isabelle

  3. William

    Tout a fait d’accord avec une bonne séance de sport. Après 1h de course, aucun problème n’a plus d’importance.

  4. Livret A

    C’est bien vrai, le procrastination m’a souvent poussé à laisser de côté des projets compliqués pour me consacrer au plus simple. Pourtant en adoptant une nouvelle attitude face à ces problèmes, on se décide à bosser sur les projets compliqués comme tu le dis 10 minutes par jour par exemple, et d’un coup on redevient heureux !

  5. Jérôme

    Là tu touche un point !
    Les moments de joie ne sont pas le bonheur.
    Le bonheur vient de l’accomplissement et donc des victoires alors que la joie vient souvent de petits plaisirs qui ne durent que l’instant…

  6. Jérémy

    Testé et approuvé ! Le ciné ou le pot de nutella, c’est la solution de facilité, on esquive le problème, on ne le résout pas. Et surtout, ça laisse notre corps et notre esprit inoccupé (ou presque, mais faut vraiment que le film soit bon alors). Le sport, le ménage, une activité physique ou mentale qui nous motive et qui nous prend à 100% va en revanche contribuer à nous redonner le moral, parce qu’on s’y sera investit pleinement. Et nous donnera une raison supplémentaire d’être fier de nous-même.

  7. Fabrice

    Et oui on a tendance à vouloir trouver du plaisir dans des occupations, mais elles ne sont là que pour remplir un vide, et à court terme.

  8. CC de Mes Finances Perso

    Ha… tu as tellement raison ! C’est d’ailleurs ma philosophie pour 2011.

    Just Do It comme dirait Nike.

    Parfois on pense de la façon suivante « je dois FINIR ceci ». C’est horible. Notre cerveau se bat entre la pensée qu’il est très important de faire cette tâche et l’autre partie du cerveau n’a clairement pas envie de le faire et a besoin d’un bon petit coup de pied dans le c** (motivation).

    Ce n’est qu’en focusant sur COMMENCER des PETITS morceaux qu’on y arrive. Passer à l’action, prendre une décision rapide sur les items que l’on a dans sa todo list plutôt que de procrastiner et de l’éviter.

    :)

  9. Immobilier-danger

    Quand on broie du noir, il faut surtout chercher à comprendre quelle est la cause réelle sinon c’est clair qu’on a tous tendance à se réfugier dans des fausses pistes de décompression (alimentation, alcool, cigarette, loisirs divers, etc.).

    Mettre le point là où ça fait mal, c’est déjà une première étape pour aller mieux !

  10. Guillaume

    Le sport est un excellent moyen de penser à autre chose et de se détresser :-)
    Une petite séance de jogging dans la nature ou un petit tour en vélo pour profiter du soleil ça rebooste !
    Et en plus après on dort comme un bébé

  11. Virginie Mirkov

    Je n’ai jamais essayé de faire ce que tu dis quand je suis « bof », mais je vais essayer !!
    Comme tu le dis dans ton article j’ai souvent essayé beaucoup de choses, au début pour combler, puis je me suis dit que c’était mes pensées qui pouvaient me rendre plus heureuse donc j’essayais de chercher le positif ou bien de penser à quelque chose qui pourrait me rendre heureuse.

    Je n’ai jamais essayé de passer à l’action comme tu le dis dans ces moments car en général dans ces moments là, on a envie de ne rien faire…

    Mais la prochaine fois, un bon coup de pied au derrière et hop !! Je te donnerai des nouvelles :-)

    Merci!!

  12. Guillaume

    à méditer quand on a l’impression d’être au fond du trou et que tout va mal.
    « Lorsque tout semble aller contre vous, souvenez-vous que les avions décollent toujours face au vent. » – Henry Ford

    et ça repart comme en 40 ! :)

  13. Erwan

    Sujet délicat. Il est clair que de rester là à broyer du noir n’est pas la solution. Pour autant, agir et faire quelque chose de valorisant pour soi, même si c’est une bonne chose, n’est pas forcément la solution ultime.

    Pour moi, le meilleur remède pour contrer les moments d’interrogations et de doutes c’est de méditer. Allez au fond des choses et se retrouver avec soi pendant un seul instant en allant chercher au plus profond les raisons de ce mal-être.

  14. Samson

    En effet nous avons des objectifs, et agir pour se rapprocher d’eux dans n’importe quel état d’esprit est la chose à faire, autant pour ne pas s’enfoncer encore plus dans cet état d’esprit négatif, que continuer à avancer.

    Néanmoins, il y a quelques points sur lesquels je ne suis pas d’accord.
    Tu donne des exemples au début de ton article. Et tu pense que c’est la cause du malaise?
    As-tu déja effectué la même tâche chiante, mais dans des états d’esprit différents?

    Une journée ou tu te sentais bien, tu as peut être effectué une liste de choses à faire assez rébarbative et , même si cela t’as un peu fatigué, cela n’a pas affecté ton état d’esprit?

    A contrario, avec un état d’esprit négatif, tu as effectué pratiquement cette même tâche, mais avec beaucoup plus de difficulté?

    Alors le problème vient des choses à faire ou de son état d’esprit?

    Se que je veux dire c’est que si on agis car on se dis que l’on va aller mieux, je trouve ça irréel.
    Il y a des actions que l’on fais pour se sentir bien, la relaxation par exemple, et des actions que l’on fais pour atteindre d’autres objectifs, nueance.

    Tu dis que l’on va se sentir bien d’être soi ensuite, mais sera t’il un bien être durable?

    Je suis d’accord avec toi que juste aprés l’action on peut avoir un petit pic de motivation ou de bien être.

    Je pense qu’il faut Accepter son état d’esprit. Et agir un maximum selon l’état d’esprit que l’on à Maintenant.

    Des moments on accomplira beaucoup, des moments RIEN.

    GArder à l’esprit que notre etat d’esprit est seulement passagé, ou au moins essayé de s’en rendre compte.

  15. Best-rencontre

    J’approuve ! Mais l’article mérite d’être plus développé. Un peu dans la même idée quand je lache prise et que je ne prend plus rien en main j’aime faire un ménage d’une après midi chez moi. Si si j’en ressors d’une forme légendaire et près à tout attaquer. Ça met les idées aux claires.

    Puis un bon remède pour se motiver devants une pile de boulot insupportables c’est simplement de s’organiser pour AU MOINS savoir ce qu’il y aura à faire. Une fois qu’on sait ou on vas il n’y a plus de problème !

  16. Alexandre Auteur de l'article

    Merci pour vos commentaires!

    @Isabelle, virginie : c’est vrai qu’on peut penser aux choses qui se sont bien passées dans le passé. Ca dépends peut-être aussi de la personnalité de la personne. Certains sont plus orientés passé que présent ou futur, je suis en train de lire un livre à ce sujet : the paradox of time

    @CC : lol, oui « just do it » ça résume bien l’article :)

    @Immobilier-danger : c’est vrai que des fois on se sent mal et on n’a aucune idée de ce qui pourrait nous rebooster… dans ces cas-là j’opterais pour la séance de sport :)

    @Guillaume : j’aime bien ta citation : « Lorsque tout semble aller contre vous, souvenez-vous que les avions décollent toujours face au vent. » – Henry Ford

    @Erwan : la méditation? Oui pourquoi pas. J’imagine que ça permet de se remettre les idées en place :)

    @Samson : eh bien je voulais dire surtout que se donner des récompenses alors qu’on a du boulot ou des choses à faire plus constructives n’est pas pour moi une solution pour aller mieux.

    @Best-rencontre : ah oui bien d’accord. Ca corresponds à l’étape d’Elimination si chère par exemple aux minimalistes

  17. Lily

    Je suis une personne cérébrale et de nature optimiste, suite à un problème personnel, mes pensées sont devenues noires, j’essaie d’occuper mon esprit et de me faire plaisir, aussi d’apprivoiser la souffrance, j’essaie mais en vain, j’ai l’impression d’être addicte à celle-ci et je me bats contre elle qui est pour moi très éprouvant. Pouvez-vous m’aider ????

  18. PEL

    Comme on dit, on revient toujours plus fort de ses échecs, je crois qu’on ne peut avancer sans faire d’erreur ou de faux pas dans la vie, c’est comme ça qu’on apprend de nouvelles choses tous les jours. C’est pourquoi il est toujours indispensable de comprendre ses erreurs et de ne jamais se morfondre, il est important de rester positif, et de toujours se relever de ses faux pas !

  19. Karine

    – Il est important en tout cas de s’occuper pour arrêter de se préoccuper !

    – Chercher le contact de personnes qui nous transmettent en général de l’énergie positive et s’éloigner des sources d’énergie négatives (personnes, médias…)

    – prendre l’air , le soleil pour se requinquer en énergie et se ré oxygéner.

    – s’adonner à nos passions….celles qui résistent à nos états d’âme dépressifs

    Quand je broie du noir j’ai du mal à faire comme tu dis des actions courageuses…pas assez de force ou d’énergie à ce moment là. Je vais plutôt chercher ce qui fait vibrer  »joyeusement  » mon cœur ( activités, personnes, passions…

    Â bientôt
    karine

  20. Top-rencontre

    Je suis tombé par hasard sur cette page et c’était la petite motivation que j’avais besoin d’attendre ce matin. Merci! :)

Les commentaires sont fermés.