100% présent

Par | 22 août 2017

Hier, en sortant du bureau, je me suis tranquillement assis sur la plus haute marche de la cage d’escalier de mon building. Et j’ai pris 20 minutes pour méditer et apaiser mon esprit.

C’est devenu un rituel. Je n’ai plus vraiment besoin d’y réfléchir. Mon corps m’emmène dans cette direction machinalement après chaque journée de travail.

Le lieu est certes moins joli qu’une cabane au sommet d’une montagne. Mais ça fait l’affaire. Et par chance, je me retrouve toujours seul dans cette portion d’immeuble à cette heure-ci.

La séance de hier était très spéciale. Car il s’agissait de ma 100ième séance de méditation à la suite, couronnant ainsi une discipline démarrée il y a plus de 3 mois.

Si vous me suivez depuis quelques années, vous savez que je pratique la méditation pour les effets positifs sur le cerveau, notamment la concentration.

Pour moi, on pourrait résumer le tout en deux mots : « présence d’esprit ».

Une capacité qui se raréfie depuis que les smartphones ont envahi notre vie.

Elle est pourtant vitale pour réussir à plancher durablement sur une tâche difficile et rebutante au lieu de papillonner sur le web, consulter ses messages à tire-larigot ou s’évader dans des rêves éveillés.

Quand on a l’habitude de méditer, on se rend compte plus facilement de ces automatismes néfastes, et on arrive à se remettre dans la bonne direction plus facilement.

Au lieu de partir en freestyle dans toutes les directions dans sa journée de travail, on peut ainsi focaliser son énergie sur ce qui compte, et ça change vraiment la qualité du travail.

Plus qu’une pratique, c’est tout un état d’esprit que la méditation apporte. Et si vous sentez que vos journées ne sont pas aussi structurées qu’elles devraient l’être, je vous recommande chaudement de vous y intéresser.

Auteur : Alexandre Philippe

Alexandre Philippe est le fondateur du blog C'éclair. Constamment en quête de nouvelles méthodes d'organisation, de motivation et d'apprentissage, il délivre ses éclairs d'efficacité chaque semaine sur ce blog.