100 conseils pour bâtir un blog à succès [2/2]

Par | 30 mai 2008

Voici donc la deuxième partie de mes 100 conseils pour bâtir un blog à succès (suivez ce lien pour accéder à la première partie). Si vous pensez à d’autres, n’hésitez pas à compléter le tout dans les commentaires!

Organisation et gestion du temps

52. Concentrez-vous sur les tâches les plus rentables : votre temps est précieux, alors concentrez-le sur les tâches qui vous rapportent le plus de bénéfices. Par exemple, poster sur 5 nouveaux blogs n’aura certainement pas la même portée qu’un seul article sur un blog à haut traffic. De même pour vos idées d’articles : priorisez celles qui ont le plus de chance d’avoir du succès. Pensez aussi à gagner du temps en renonçant à vos activités les plus « stériles », du genre jeux vidéo, séries télé, etc.

53. Ecrivez durant vos moments de productivité optimale : écrire tôt le matin ou tard le soir est souvent un excellent choix pour être au calme et éviter les distractions.

54. Consacrez 90% de votre temps au contenu : car c’est le carburant de votre blog. Vous aurez beau avoir un blog très sophistiqué, il n’ira pas loin sans contenu.

55. Faites une diète d’informations : évitez de subir les informations aléatoires de la radio, de la télévision ou du journal. Remplacez tout cela par une source d’information choisie et de qualité : un bon livre, un bon blog, un bon film, etc. Ne vous en faites pas : vos proches ne manqueront pas de vous mettre au courant des principaux sujets d’actualité.

56. Créez une feuille de route où vous noterez les prochains axes d’amélioration du site pour chaque aspect du blog : design, promotion, monétisation, etc. Vous pourrez stocker les ressources nécessaires à tout cela dans un répertoire local consacré à votre blog…

57. Dans le répertoire local consacré à votre blog, organisez-vous 6 répertoires comme suit :
1) Script de votre moteur de blog (WordPress, dotC
2) Plugins
3) Thèmes
4) Bouts de code CSS / HTML / Javascript et captures d’écran
5) Sauvegardes
6) Ressources Graphiques

58. Fixez-vous des dates butoires : c’est un des meilleurs moyens pour se motiver à agir. Vous pouvez pour cela vous engager auprès des lecteurs de votre blog ou auprès d’amis.

59. Créez une check list des choses à penser lorsque vous postez un article, par exemple : citer des blogueurs, lier aux anciens articles, privilégier les phrases courtes, etc.

60. Evitez de surfer sans but : évidemment, c’est plus facile à dire qu’à faire. Mon conseil sur ce point est de se limiter à un nombre restreint d’onglets ouverts. Et pour y arriver, je vous recommande à nouveau le logiciel Website Watcher ou son homologue Local Website Watcher, qui aident à formaliser chaque recherche en donnant la possibilité de sauvegarder des collections de pages offline.

61. Demandez de l’aide : au lieu de rester coincé sur un problème, demander de l’assistance est parfois beaucoup plus productif que de chercher la solution soi-même. N’hésitez donc pas à faire appel aux blogueurs plus expérimentés ou aux forums spécialisés pour poser des questions sur le code, le design, etc. Notamment si vous savez qu’ils ont la solution.

Le design

62. Soyez mémorable : on retrouve souvent les mêmes thèmes gratuits parmi la blogosphère. Alors pour se distinguer, il est bon de personnaliser un peu son design. Vous pouvez aussi faire appel à une aide extérieure et lui proposer en échange un lien dans le pied de page du blog.

63. Mettez en valeur le contenu : gardez toujours à l’esprit que le point central du blog est le contenu. Afin que le visiteur puisse lire tranquilement, évitez de le déconcentrer avec des images clignotantes et autres gadgets.

64. Optimisez le temps de chargement des pages : souvenez-vous que tout le monde ne surfe pas en haut débit. Alors allez-y doucement sur les graphismes. Evitez surtout les images lourdes en fond d’écran qui contraignent le lecteur bas débit à attendre que le téléchargement soit terminé pour pouvoir commencer à lire. De plus, une page légère économisera de la bande passante pour votre hébergement, ce qui peut s’avérer crucial en cas de pic de traffic important.

65. Mettez en valeur les moyens de navigation : lorsque j’ai commencé à découvrir les blogs en tant que lecteur, j’ai souvent été frustré par les moyens limités qu’offrent les blogueurs pour parcourir leurs articles. En fait, j’ai même longtemps ignoré que les blogs ont une page d’accueil qui liste les articles les plus récents. Mon conseil est donc de proposer au visiteur des moyens d’accés variés et intuitifs afin qu’il puisse trouver facilement ce qui l’intéresse.

66. Placez votre contenu haut sur la page : vous pourrez ainsi accrocher plus facilement le visiteur occasionnel à vos articles. Cela lui évitera notamment de faire l’effort de dérouler la page. Wikipedia est un site exemplaire sur ce point.

67. Ne surchargez pas vos pages avec vos annonces : même s’il devient de plus en plus courant dans la blogosphère de rentabiliser son blog grâce aux annonces, il est important de les limiter à un nombre raisonnable. Car si la pub prends trop d’ampleur, vos lecteurs auront l’impression que vous les négligez.

68. Adoptez des codes de couleur : donner une signification à vos couleurs améliore la clarté du blog, soyez donc cohérent en vous limitant à une palette prévue à l’avance.

69. Etudiez l’ergonomie de votre site grâce à l’outil web Crazy Egg : c’est un outil qui indique graphiquement les zones chaudes de votre sites. C’est à dire celles qui sont les plus cliquées par les utilisateurs.

Finances

70. Investissez dans un bon pack d’hébergement. Si vous comptez bloguer de façon sérieuse, ne faites pas de fausse économie en choisissant un hébergement premier prix, et encore moins un hébergeur gratuit tel que free.fr. Sinon votre site risque de traîner du pied et vous serez assez vite contraint de l’optimiser grâce à des systèmes de cache. En cas de pic de traffic massif, le serveur risque même de ne pas supporter la charge. Sans compter que le support ne sera sans doute pas à la hauteur de vos attentes.

71. Expérimentez avec plusieurs sources de revenu : même si vous gagnez peu au début, il est toujours motivant de voir croître ses revenus au fur et à mesure que le blog avance. Le moyen le plus connu et le plus rentable reste Adsense, mais il est intéressant d’essayer de temps à autre un système émergent tel que BlogBang ou les bannières 125×125 actuellement à la mode.

72. Créez un lien « annoncez sur ce blog » afin de montrer aux annonceurs que vous êtes ouvert à des partenariats.

73. Réinvestissez une partie de votre revenu : c’est une attitude souvent sous-estimée dans la blogosphère mais qui peut réellement payer. Par exemple, il existe certains plugins SEO ou thèmes premium commerciaux particulièrement soignés qui peuvent donner un coup de fouet à votre blog.

74. Considérez l’achat d’espaces publicitaires : surtout si vous débutez, il peut être judicieux d’acheter quelques campagnes AdWords (le complément de AdSense). Dans ce cas, il sera utile de créer une page spécifique pour accueillir les visiteurs venant de vos annonces afin de les convertir en nouveaux lecteurs abonnés. Une autre approche à essayer est d’annoncer sur les blogs influents de sa propre niche.

Affirmer sa personnalité

75. Soignez votre page « L’auteur », on l’oublie souvent, mais c’est une page qui a toujours un certain succès auprès des lecteurs, souvent curieux de connaître qui se cache derrière le blog (ne regardez pas la mienne, je suis un très mauvais élève sur ce point, c’est une des choses en attente sur ma feuille de route 😉

76. Créez un logo et un slogan efficace. Vous vous construirez ainsi une identité forte et votre site aura l’air plus professionnel.

77. Créez vos propres marques de fabrique. Donner un nom à un concept, un système ou un produit est une façon très efficace de vous l’approprier. Par exemple, vous avez pu voir ici plusieurs expressions telles que : kit productivité, perfect PIM, indispens’apps. Un autre exemple relativement célèbre est celui de Zen to Done, un système d’organisation basé sur Getting Things Done qui a beaucoup aidé à booster la notoriété de Léo Babauta sur le blog Zen Habits. Certains diront qu’il est vaniteux de s’approprier des idées de cette manière, mais comme disait mon arrière grand père : tout est vanité! En tout cas prenez soin d’enregistrer la marque si vous pensez qu’elle peut avoir un succès commercial.

78. Restez cohérent dans vos articles : pour le lecteur, vous êtes votre dernier article, alors restez vous-même, ne vous fourvoyez pas. Par exemple, n’allez pas publier un article people sur votre blog rien que pour gagner du traffic si ce n’est pas votre niche!

Fidéliser le lecteur

79. Mettez en valeur votre flux RSS avec un gros icône en tête de page. Et dès que le nombre d’abonnés commence à grimper, affichez ce nombre. Vous pouvez aussi placer un raccourci à la fin de chaque article pour rappeler la possibilité de s’abonner, et dites-leur que c’est gratuit!

80. Donnez la possibilité aux visiteurs de s’abonner via email, car beaucoup de gens ne sont pas encore familiarisés avec les flux RSS.

81. Expliquez ce qu’est un flux RSS dans une page dédiée pour convertir en abonné ces mêmes visiteurs.

82. Ne coupez pas vos articles dans les flux RSS, certaines personnes aiment lire les articles dans leur logiciel de flux RSS sans passer par le blog en question, notamment ceux qui n’ont pas de connexion permanente à l’internet (moi par exemple). Alors ne les décevez pas et publiez l’intégralité de votre contenu. Si vous optez pour cette solution, il sera bon de le mentionner clairement pour attirer plus d’abonnés.

83. Souscrivez à votre propre flux RSS et vérifiez régulièrement qu’il s’affiche correctement.

84. Publiez régulièrement. Que vous publiiez quelques articles de news chaque jour ou un article de fond chaque semaine, votre rythme de publication importe peu. L’essentiel est d’être régulier sous peine de briser les habitudes des lecteurs. Lorsque vous partez en vacances, n’oubliez pas de programmer vos articles car une absence trop prolongée peut faire craindre à vos abonnés que vous les avez abandonnés

85. Faites des articles en plusieurs parties. Pensez aux anciennes séries télévisées avec leur éternel « à suivre » en fin d’émission. Elles créaient un besoin tellement fort qu’on était nombreux à se réserver le créneau horaire le lendemain pour ne pas rater la suite. Avec les blogs, on n’est plus contraint par le temps, mais on reste sensible à ce sentiment d' »inachevé » à la fin d’un article divisé en plusieurs parties.

86. Annoncez vos futurs projets. C’est une bonne manière de convertir un visiteur en abonné, spécialement si ces projets sont datés et alléchants.

87. Etablissez des rituels pour initier des habitudes chez vos lecteurs. Par exemple, « chaque lundi : un jeu flash », ou « chaque mardi, une recette ». Vous jouerez ainsi avec la fibre collectionneur que chacun possède au fond de soi.

88. Envoyez des emails à vos lecteurs, spécialement ceux qui postent des commentaires négatifs, en leur demandant s’ils vont bien, s’ils traversent une passe difficile et si vous pouvez les aider à positiver 😉 La plupart seront touchés par cette marque d’intérêt.

Faire connaissance avec vos voisins blogueurs

89. Liez abondamment aux autres blogs : vous attirerez ainsi leur sympathie, et c’est souvent comme ça que naissent de grandes collaborations entre blogueurs. Vous pouvez par exemple publier périodiquement un article de foire aux liens qui regroupe les meilleurs articles que vous avez lu dernièrement.

90. Organisez des rencontres entre blogueurs à travers vos articles : créez des articles collaboratifs, des listes de blogs, des carnavals de blogs (articles publiés sur divers blogs autour d’un même sujet sur une période donnée) et autres jeux concours. Les blogueurs se prêtent généralement avec plaisir à ce genre d’initiative et c’est un coup de projecteur non négligeable pour votre blog.

91. Laissez régulièrement des commentaires sur les autres blogs. Si vous voulez attirer l’attention d’un blogueur influent, une bonne solution est de commenter sur chacun des articles de son blog pendant une période donnée. Essayez de publier le premier commentaire et faites en sorte qu’il soit remarquable, soit par sa longueur, par son humour ou sa pertinence. En plus, les lecteurs du blog vous repèreront et iront découvrir votre blog.

92. Aidez vos voisins blogueurs : un petit coup de pouce, c’est tellement peu d’énergie dépensée comparé aux avantages que cela peut représenter pour le blog en question. Par exemple, signaler un lien mort, une faute d’orthographe ou une erreur sur une page sera particulièrement apprécié.

93. Rencontrez-les offline : curieusement, certains blogueurs influents seront plus faciles à rencontrer offline. Guettez donc les conférences et autres bar camp qu’ils fréquentent. Abonnez-vous à leurs billets Twitter pour vous tenir informés.

Inciter les visiteurs à participer

94. Créez une page « Contact » avec un formulaire de contact qui vous envoie automatiquement un email.

95. Mettez votre adresse email en évidence, de préférence une image pour éviter qu’elle ne soit récupérée par les robots. Vous pouvez l’accompagner d’une formule pour demander aux lecteurs de suggérer des idées d’astuces et de sujets à traiter.

96. Encouragez les lecteurs à commenter à la fin de chaque article, vous pouvez par exemple poser une question ou inciter les lecteurs à élargir le sujet.

97. Modérez les commentaires après-coup sous peine de fruster le visiteur, qui aime vérifier que le commentaire qu’il a soumi s’affiche tout de suite à la suite des derniers commentaires. Bien sûr, vous pourrez aussi paramétrer un filtre pour que les commentaires qui contiennent trop de liens passent automatiquement dans la liste de modération.

98. Créez des sondages, questions aux lecteurs et autres articles interactifs : ce genre d’article met les lecteurs en valeur et attire en général un bon nombre de commentaires.

99. Installez le plugin subscribe to comments : ce plugin pour WordPress permet aux utilisateurs de recevoir par email les réponses à leurs commentaires. C’est un plugin crucial qui aide vraiment à maintenir une discussion autour d’un article

100. Répondez aux commentaires : ça peut paraître évident mais les commentateurs recherchent avant tout à obtenir un contact avec l’auteur de l’article qu’ils commentent.

(Oups… me voilà à plus de 100 conseils)

101. Affichez le top des commentateurs dans la sidebar : comme la plupart des commentateurs sont eux-même des blogueurs, ils seront encouragés si leur participation est récompensée par un beau lien en dur vers leur site.

102. Créez une page « Publiez sur ce blog » (Guest Blogging) : pour indiquer que vous êtes ouvert à des articles provenant d’auteurs extérieurs. C’est du contenu gratuit, alors pourquoi s’en priver? Précisez tout de même vos critères de qualité pour éviter les mauvaises surprises. Le guest blogging est en outre un bon moyen pour faire connaissance avec ses voisins.

103. Créez un forum : un forum permet aux utilisateurs de lancer eux-même un sujet de discussion. C’est aussi un bon moyen pour l’auteur du blog d’y glisser certains sujets trop banals ou immatures pour faire un bon sujet d’article. Si votre blog utilise le script WordPress, bbPress est le complément idéal pour y ajouter un forum.

Pour aller plus loin

104. Inspirez-vous des blogs à succés : voir par exemple le top 300 Wikio des blogs francophones et le top 100 Technorati des blogs mondiaux. Décortiquez-les à la manière de Thierry Roger, qui vient de commencer une série d’article sur le design des blogs francophones les plus influents.

105. Faites-vous coacher par un blogueur expérimenté.

106. Célébrez vos succès avec vos lecteurs. En général, on obtient toujours un grand nombre de commentaires lorsqu’on publie des annonces officielles de ce type.

107. Analysez régulièrement vos statistiques afin d’identifier les articles qui vous apportent le plus de traffic et trouvez pourquoi. Apprenez à répérer les mots clé les plus porteurs. Google Analytics est un outil de choix pour cet usage.

108. Lisez d’autres listes de conseils pour bâtir un blog à succès…

15 commentaires sur l'article “100 conseils pour bâtir un blog à succès [2/2]

  1. agatzebluz

    Encore de très bons conseils.
    Ce qui me rassure c’est que certains sont appliquées chez moi.

  2. ockwick

    Merci pour ces deux articles, il y a des tonnes de bonnes suggestions! CrazyEgg me semble assez intéressant, ou du moins, plus facile à comprendre que Google Analytics 😉 😉 😉

    J’ai installé le plugin all-in-one-SEO, ça fonctionne bien mais il a causé un conflit avec un autre plugin, secure files. La solution était de remplacer la ligne:

    if (isfeed()) {

    par

    $sf_prefix = get_option(‘sf_prefix’);
    if (isfeed() || isset($_GET[« $sf_prefix »]) {

    Ainsi, le plugin SEO ne va rien faire lorsque quelqu’un veut télécharger un fichier de secure files.

    Merci encore pour ces conseils, ton blog est désormais dans mes bookmarks!

    ock

  3. Sébastien

    Vraiment très intéressant. On est actuellement en train de redessiner entièrement notre blog et, bien qu’on utilise déjà pas mal de plugins et astuces recensée dans cet article, il y en a de vraiment intéressant et dont on n’aurait pas pensé (je pense au forum, au Guest Blogging, …).

    En tout cas, bravo pour cet article !

  4. Pingback: Astuce pour savoir qui a créé un lien vers ton site | Blog de Thierry Roget

  5. André de Châteauvieux

    Merci
    Tous ces conseils sont une belle source que je relaie sans attendre sur un hub Viadéo où des coachs, confrères indépendants, s’interrogent sur « comment se faire (re)connaitre » ?

  6. Pingback: les liens du week-end 1

  7. Pingback: Difficultées de démarage « Gahanima’s Weblog

  8. Pingback: 3 000 000 de conseils pour bloguer comme un bon blogueur… | Morceau(x) de Vie

  9. kamal

    Je vais répéter la même chose ici… il faut chercher, en premier lieu, à éviter de gagner de l’argent, dès le départ !

    On commence à blogguer par passion, et non pas, en cherchant à dépouiller les internautes !

    Just my two cents…

    Amitiés,
    Kamal.

  10. Safaa

    C’est vrai qu’il faut pas commencer à bloguer avec l’intention de gagner des sous, car au début « ça rapporte rien »! Sinon le blog ne sera pas vivant longtemps!

    Pour suggestion, vous n’avez pas évoqué les outils d’affiliation et les plus rentables!

    Merci pour cet article

Les commentaires sont fermés.